dimanche 4 mars 2007

Soupe sucrée de haricots rouges de ma maman (Hong Dou Tang)




Dimanche dernier, quand je suis allée chez mes parents, ma maman avait préparé une soupe de haricots rouges. DAMNED ! Si les desserts chinois ne sont en général pas renversants, j'ADORE en revanche - et le mot est faible - tout ce qui est à base de haricots rouges - pas ceux du chili con carne ;-) , non, mais les haricots azuki (pour les Japonais) ou hong dou (pour les Chinois ; "hong" = rouge et "dou" = haricot) : soupe, brioches/pains, baozi (brioches fourrées à la vapeur), tangyuan (boulettes de pâte de riz fourrées, cuites à l'eau), daifuku, glace en bâtonnet, yokan (pâte gélifiée), etc. Ce qui fait beaucoup de choses...

Je me souviens de mon dernier séjour en Chine - 2 mois à Pékin durant l'été 1998 - où j'étais constamment à la recherche de pains et brioches aux haricots rouges. Je suis dingue de chocolat, mais quand il fait 40 °C à l'ombre, le chocolat qui dégouline, non merci. De toute façon, le chocolat n'est pas bon - voire dégueulasse - en Chine. Donc, j'avais trouvé un remplaçant : le haricot rouge. Et chaque fois que je passais devant un(e) pâtisserie/boulangerie/magasin alimentaire que je ne connaissais pas, je ne pouvais pas m'empêcher d'y entrer pour voir s'ils n'avaient pas par hasard LA brioche aux haricots rouges PARFAITE (bien moelleuse et avec un fourrage généreux !). Autant vous dire que les caractères "hong" et "dou" - assez simples, c'est vrai - faisaient partie de ceux que je repérais et déchiffrais le plus rapidement.
J'ai aussi de très bons souvenirs de mon séjour au Japon quand j'avais 13 ans, et des pâtisseries et glaces aux haricots rouges que j'avais pu déguster là-bas pendant 2 mois.

Vous aurez compris : je suis une fan absolue du haricot rouge.

Je me suis donc régalée avec la soupe de haricots rouges de ma maman, et j'ai voulu essayer d'en faire une moi-même ce week-end. Je lui ai demandé la recette : c'est simplissime. Mais comme beaucoup de bons cuisiniers, elle ne mesure jamais rien et dose les ingrédients au feeling - et ça marche. J'ai donc mesuré moi-même les ingrédients.

Soupe sucrée de haricots rouges (ou hong dou tang) de ma maman
(pour 10 personnes environ)

500 g de haricots rouges (azuki/hong dou)
3 l d'eau
280 g de sucre de canne en cristaux (bing tang)

On trouve facilement le sucre de canne dans les épiceries et supermarchés asiatiques (je ne sais pas si c'est beaucoup utilisé dans la cuisine "occidentale") :



Plutôt joli, non ?

La recette :

Laisser tremper les haricots dans une bassine d'eau pendant plusieurs heures (l'idéal, c'est de le faire la veille).



Rincer abondamment. Mettre dans une marmite avec 3 l d'eau et porter à ébullition.



Ajouter le sucre de canne, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant au moins 3 heures (ça peut paraître long, mais ces haricots sont assez coriaces).

On peut également ajouter des graines de lotus, des morceaux d'écorces de clémentines séchées - ma grand-mère les fait sécher sur son radiateur ;-) - , ou un peu de lait de coco (beurk !), mais personnellement, je préfère "nature".

A déguster chaud ou froid. Ou tiède. Peu importe.

Mon conseil : ne pas manger tout de suite, car la soupe est encore liquide et un peu transparente et on sent encore trop les grains.



C'est bien meilleur le lendemain et même le surlendemain, quand les haricots se sont désagrégés : la soupe a alors une consistance plus épaisse et opaque. En gros, plus on attend, meilleur c'est.
Mais comme je n'ai pas la patience d'attendre mardi, je triche en vous montrant celle de ma maman, photographiée à J+2 :



C'est à se rouler par terre. Si on aime les haricots rouges, évidemment...

Comme nous ne sommes que deux à la maison et que je suis la seule à apprécier vraiment ça, je vais en congeler une partie. Je pense que ça ne devrait pas poser de problème. Comme ça, quand j'aurai une envie soudaine de hong dou tang, plus besoin d'attendre des heures et des heures...

17 commentaires:

Tit' a dit…

héhéhé ! j'ai justement des azukis qui trempent depuis hier. je devais en faire une confiture, mais après cela, j'hésite...

marmitedecathy a dit…

je n'ai encore jamais cuisiné de azukis, ça me fait très envie !

Fabienne a dit…

Par bonheur j'ai acheté des haricots azukis lors de ma dernière exped au biocop !

Liliy a dit…

Super, ton blog! Tu as bien fait de me laisser un commentaire! Je reviendrai!
Je n'ai pas encore essayé la glace aux haricots rouges (pas le temps: je suis en période de préparation d'examens... Tu me diras si ça marche? A bientôt!
Liliy (Gnocchi et Cie)

Natalia a dit…

Moi aussi je me roule par terre pour tout ce qui contient du haricot rouge azuki... en particulier les fameuses brioches que j'ai mangées lors de mes 2 séjours en Chine. Je vais tester ta recette....

aurélie a dit…

Bon, je suis un peu (voire franchement) en retard sur ton blog.
Comme je le trouve très intéressant, je me suis dit que j'allais tout reprendre depuis le début.(Je voulais trouver le premier article pour savoir qui, où, pourquoi...).
C'est amusant de voir la timidité du premier article et le côté "pro" et attractif des derniers articles...
Soit.
La suggar-addict que je suis est terriblement frustrée de ne jamais avoir goûté ces haricots rouges! ;o)
Ma grand-mère me préparait du riz au lait et du tapioca au lait (je sens encore l'odeur chaude de la cassonade brune qui fond sur ces préparations encore tièdes...):
l'aspect soupe-sucrée-avec-des-petites-choses-dedans de ta recette me tente à fond.
Je vais essayer de trouver ça, à Bruxelles, ça devrait être facile (je suis belge et habite dans une ville assez proche du nord de la France:Tournai. Mais je suis souvent à Bruxelles où on trouve de chouettes épiceries asiatiques...).
J'espère pouvoir te donner des nouvelles de cette découverte bientôt.

Bises,
Oré

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Aurélie : C'est exactement ce que je redoute : qu'on aille voir les débuts du blog, dont j'ai un peu honte... ;-)
Je t'encourage à goûter à ces haricots rouges (dans les commerces bio, tu les trouveras sous le nom 'azuki') et à cette soupe sucrée ! Et j'espère que ça te plaira (je sais que c'est très exotique, mais il ne faut pas avoir peur. Au pire, tu peux m'envoyer tes restes d'azuki si tu n'aimes vraiment pas ça ;-))
Et merci pour tous les compliments !
A bientôt.

survietamine a dit…

Merci beaucoup pour la recette, j'aime ce dessert et je crois qu'il y a le même avec des haricots noirs, à moins que ma mémoire me fasse défaut.
J'ai honte car c'est en mangeant un boite de conserve de ce dessert achetée chez Tang Frères que j'ai eu l'idée de chercher la recette sur la toile.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

survietnamine : Oui, et on peut faire la même recette avec un mélange de haricots (rouges, verts et noirs, je crois).
Tu verras, la soupe de haricots rouges maison n'a RIEN à voir avec celle qu'on peut acheter au supermarché (les rares que j'ai pu goûter étaient infectes). En plus, c'est ultra simple à préparer.

TAIJI a dit…

bonjour,

je me régale d'avance! merci!

TAIJI

Milafee a dit…

Ça à l,air vraiment bon, ça me donne envie de l'expérimenter!

MM a dit…

Taiji : Merci !

Milafee : Je te la recommande chaudement ! Et si tu as des questions, n'hésite pas à me les poser, j'essaierai de répondre plus rapidement à l'avenir...

Cuisine-libre.fr a dit…

Génial cette recette ! J'adore les haricots rouges !

MM a dit…

Cuisine-libre.fr : Merci !

Ûmm Zakariyyâ a dit…

Cette recette tombe bien, j'ai des azukis qui traine dans ma cuisine.
J'ai hâte de goûter!

Obaasan a dit…

Bonjour,

Sans moyen d'avoir le même sucre, je vais essayer avec le banal sucre en poudre, mais pour une prochaine fois : est ce que le "rock sugar" peut-être remplacé par le sucre candi ??

MM a dit…

Obaasan : Je suis affreusement désolée d'avoir attendu si longtemps pour vous répondre... Vous pouvez sans problème remplacer le "rock sugar" par le sucre candi. Je pense que les deux sont assez similaires.