lundi 19 mars 2007

Omelette à la ciboulette de mon grand-père




Autant vous le dire tout de suite : la recette qui va suivre n'est pas une recette "glamour". Je veux dire par là qu'elle n'a rien de raffiné ou de sophistiqué, et qu'elle ne correspond pas à ce qu'on peut imaginer à l'évocation de la cuisine chinoise ou asiatique. Je doute que l'on puisse trouver ce plat dans les restaurants, tellement il est basique, mais voilà c'est un classique dans notre famille. Mon grand-père paternel, qui vivait avec nous et qui s'occupait de nous quand nous étions petits, le faisait souvent, et j'adorais ça. Pour moi, ce plat est définitivement associé à mon grand-père et c'est un de mes plats préférés (je n'aime rien tant que les choses simples). Depuis, c'est toujours avec un immense plaisir que je déguste cette omelette quand mon papa ou ma maman a la bonne idée d'en faire. C'est mon enfance qui refait surface quand je sens l'odeur si caractéristique de cette ciboulette mélangée aux oeufs...

La recette est simplissime. Si vous savez cuire une omelette, c'est à votre portée. La difficulté résiderait plutôt dans le dosage des ingrédients : je ne sais jamais quelle quantité de ciboulette il faut mettre pour tant d'oeufs. Ce que je fais donc, c'est de préparer la ciboulette dont je dispose (c'est-à-dire la couper en tout petits carrés/tronçons), et de doser les oeufs en fonction. Après, ça dépend des goûts, mais moi je préfère quand l'omelette est bien riche en ciboulette.

Omelette à la ciboulette chinoise

ciboulette chinoise (la quantité qu'il y a sur la photo - je n'ai pas pesé mais ça doit faire un peu plus de 100 g, disons une vingtaine de tiges ?)
8 oeufs
sel
huile de tournesol (ou une autre huile "neutre")
(et c'est tout !)


Laver et bien sécher les tiges de ciboulette.



Retirer les extrémités (le bout pointu et la base) et couper en tout petits carrés/tronçons.



On obtient un bon bol de ciboulette (un peu plus que sur la photo, car je n'avais pas fini à ce moment-là).



Battre les oeufs dans un bol, ajouter la ciboulette ciselée et saler. Mélanger.



Faire chauffer de l'huile dans une poêle. Verser les oeufs et laisser cuire. Si l'omelette paraît un peu sèche (c'était mon cas), ne pas hésiter à ajouter un peu d'huile.
Casser l'omelette en morceaux (c'est plus pratique pour manger avec les baguettes).
Servi accompagné de riz blanc (ma préférence va au riz rond japonais, c'est ce qu'il y a sur les photos).



Ensuite, j'ai une manière très personnelle de manger mon bol de riz, qui consiste à touiller pour tout bien mélanger, comme ça :



Et à la première bouchée, j'ai eu une pensée émue pour mon grand-père adoré.

8 commentaires:

leonine19 a dit…

elle a l'air déliccieuse!

Emilie a dit…

Oui j'en veux bien, mais ici je ne vais pas pouvoir trouver de cette ciboulette chinoise, donc tu me conseil de la remplacer par quoi...

mounet a dit…

j'ai déjà gouté chez une amie et c'estvrai que c'est délicieux

loukoum°°° a dit…

très joli message pour ton grand père... un peu de simplicité ne peut pas faire de mal, surtout quand ça semble délicieux comme ça... si je ne me retenais pas, je mettrais de la ciboulette un peu partout...

Annellenor a dit…

J'adore aussi cette ciboulette, cette omelette va forcément me plaire !

绮芬 a dit…

J'adhère! :P C'est ta "petite madeleine de Proust" à toi.
C'est dans la simplicité qu'on trouve les meilleurs plaisirs. :D

Misaa a dit…

J'adore c'est trop bon! Mon papa en fait tout le temps miam miam <3

MM a dit…

绮芬 : Oui, c'est un plat doudou, encore meilleur quand il est préparé par mon papa (puisque mon grand-père n'est plus là...).

Misaa : Tu en as de la chance !