jeudi 21 juin 2007

Un questionnaire non respecté et un clafoutis aux cerises non orthodoxe




Apparemment, ce qui intéresse certaines personnes dans ce questionnaire des 4, c'est la partie cinéma, puisqu'elles m'ont demandé de parler de ma passion pour Woody Allen (pour l'un), des films que j'aime (pour l'autre). C'est donc parti pour un très long billet.

4 emplois que j'ai occupés dans ma vie

Serveuse (chez mes parents)
Je n'ai jamais été très douée pour ça... Je préférais rester derrière le bar pour préparer les boissons...
Assistante de français dans un lycée autrichien
Un prétexte pour partir un an à Vienne et revoir une personne chère...
Secrétaire-standardiste dans un cabinet d'assurances
Premier job d'été en dehors de la famille.
Thésarde & demi-ATER
Contrairement à ce que croient de nombreuses personnes de mon entourage, c'est un vrai boulot. Je suis payée pour.

4 + 4 films que je regarderai encore et encore (quand j'aurai fini ma thèse)
En fait, ces films se trouvent tous dans mon profil (impossible d'en sélectionner 4 seulement). Comme je le disais plus haut, ça va être un peu long.

Paris, Texas et Les ailes du désir de Wim Wenders

Paris, Texas est sans doute LE film absolu pour moi (bien que mes souvenirs en soient très vagues : je ne l'ai vu qu'une fois, il y a plus de dix ans). Nastassja Kinski y est bouleversante.

Et que dire du monologue de Bruno Ganz qui rythme les premières minutes des Ailes du désir : "Als das Kind Kind war..." (Quand l'enfant était enfant...)
(Encore un film...)

Dieu seul me voit de Bruno Podalydès

Vu à l'époque au cinéma Urania pendant la Viennale, et revu très récemment à la télé : j'ai adoré de la même façon les deux fois.
Parce que quand Albert Jeanjean donne son sang ou conduit une 4x4 qui n'est pas la sienne, c'est jubilatoire...
Même s'il n'est pas super glamour, j'avoue que je suis un peu amoureuse de Denis Podalydès (est-ce un hasard si mon poulet lui ressemble un peu, d'après ma meilleure amie Crevette...?)

Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch

Pour l'allitération du titre, pour le Paris mélangé et haut en couleurs, pour le pauvre Djamel, qui essaie de rester digne après s'être pris un râteau, et pour la scène finale où elle court, elle court, sur une musique qui donne la chair de poule...

Chungking Express et In the mood for love de Wong Kar Wai

Pour Wang Faye, qui se trémousse au son de California Dreamin'.

Pour Maggie Cheung, et tout le reste...

Depuis qu'Otar est parti de Julie Bertuccelli

Un film sur l'attente, l'absence, le mensonge... Les trois héroïnes sont touchantes, chacune à sa manière. Un film d'une poésie et d'une humanité rares.

Au loin s'en vont les nuages d'Aki Kaurismäki

Pour son atmosphère mélancolique et silencieuse, et pour cette jolie langue qu'est le finnois.

Conte d'automne d'Eric Rohmer

Ne serait-ce que pour l'interprétation de Marie Rivière...

Pas mal de films de Woody Allen

Avec une préférence pour Comédie érotique d'une nuit d'été (rien que le titre, tout un programme), Manhattan (ah, la petite voix de souris de Mariel Hemingway), Maris et femmes, Ombres et brouillards (ah, ce noir et blanc...), Coups de feu sur Broadway (ah, l'interprétation de Dianne Wiest...), Meurtre mystérieux à Manhattan, Anything else...

Les aventures d'Antoine Doinel

Mon préféré est Baisers volés (suivi de près par Domicile conjugal). J'adore Antoine Doinel en détective privé...

+ la scène du hublot dans Les hommes préfèrent les blondes, hilarante.

+ la scène du monologue d'Esther dans Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), si émouvante.

+ la scène de l'horloge dans Le mystère de la chambre jaune, à mourir de rire.

Bon, j'arrête là, sinon demain j'y suis encore...


4 émissions ou séries TV que je regarderai (et subirai) encore
Le magazine de la santé
Pour Michel (!) et Marina. A vrai dire, ces deux-là pourraient présenter n'importe quoi, je regarderais de toute façon.
Les maternelles
En fait, je ne la regarde plus depuis bien longtemps, mais j'adorais la version Maïtena !
Sinon, je subis beaucoup plus la télé que je ne la regarde vraiment, car je vis avec un vrai téléphage. En vrac : Téléfoot, Arrêts sur images, + Clair, L'hebdo ciné, Groland, Ce soir ou jamais, Stade 2, Toutaz, Intérieurs, L'album de la semaine, Les agités du bocal, Le zapping, Les Guignols, etc.

4 endroits où je suis partie en vacances
Lisbonne
Premier voyage en amoureux avec mon poulet (officiellement : avec une "copine"). Une ville magnifique, que nous n'avons fait qu'effleurer...
Pékin
Des vacances studieuses, en fait (cours d'été). Deux mois passés à arpenter cette ville immense, à visiter ses hutong (petites ruelles), ses parcs, ses temples...
Florence
Pour sa gastronomie, ses musées, ses papeteries, son Ponte Vecchio, ses vieux pavés...
La Corse
Il y a quelques années, nous avons fait le tour de l'île avec mon poulet et ses frères. Une île aux charmes infinis.

4 endroits où j'ai vécu
Paris 16ème, les premiers mois de ma vie (heureusement que nous n'y sommes pas restés).
Ivry sur Seine, où j'ai passé une enfance merveilleuse.
Klosterneuburg, près de Vienne, le temps d'une année scolaire, il y a presque dix ans déjà.
Plaisance, un quartier de Paris qui porte bien son nom...

4 choses que je fais quand je vais sur le net
Je consulte :
mes messageries (pour voir les gentils commentaires que vous me laissez ;-))
mon
compte bancaire (pour voir si je peux bientôt retourner à la Grande Epicerie ;-))
Bloglines
(et Blog appétit, mais de moins en moins...)
Libé
, Le Monde (parce que je ne pense pas qu'à manger ! quoique...)

4 mets que je ne mangerai jamais (même sous la torture)
Foie, cervelle, abats, etc.
La noix de coco
Les huîtres
Le durian

4 de mes mets favoris (que je mangerais à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit)

Le mapo doufu de mon papa
La viande de boeuf bien saignante, avec des frites bien grosses et pas trop dorées
La blanquette de veau, avec du riz bien sûr (en fait n'importe quel plat avec beaucoup de sauce, pour accompagner le riz)
Le cheesecake au citron et le clafoutis aux cerises

4 endroits où j'aimerais être en ce moment
Dans les îles Lavezzi
Au Temple de Confucius, à Pékin
Chez Diglas, à Vienne
Au Fischer Bräu, à Vienne


******

Pour clore ce long billet, la recette d'un de mes mets préférés justement.

J'adoooore le clafoutis aux cerises, mais je suis un peu difficile : j'aime moyennement le clafoutis qui a trop une consistance de flan, je le préfère nettement avec une texture entre le clafoutis et le gâteau. C'est donc tout naturellement que j'ai testé la base des petits gâteaux à la ricotta et aux fraises de Lilo, puisqu'elle met en avant cette texture. Grand bien m'en a pris, car c'est le résultat que je recherchais, enfin, il manque peut-être un tout petit peu de farine. Quoi qu'il en soit, grâce à Lilo, je tiens enfin ma recette idéale de clafoutis !


Le clafoutis aux cerises exactement comme je l'aime



500 g de
cerises
250 g de
ricotta
3
oeufs
150 g de
farine
100 g de
sucre en poudre
100 g de
cassonade
3 c.s. de
kirsch
jus d'1/2
citron
huile

Dénoyauter les cerises
(bon, calmez-vous, je sais que ce n'est pas orthodoxe, mais moi, les noyaux, ça me gâche tout le plaisir, alors je les enlève si je veux. Pour la technique, c'est ici).
Préchauffer le four à 190 °C.
Graisser un moule à manqué avec l'huile.
Séparer les blancs et les jaunes.
Fouetter vivement les jaunes avec les sucres.
Ajouter le kirsch, la ricotta et la farine, en mélangeant bien à chaque fois.
Monter les blancs en neige ferme avec le jus de citron et une pincée de sel.
Incorporer les blancs délicatement à l'appareil avec une fourchette.
Verser dans le moule et ajouter les cerises.
Enfourner environ 50 minutes (ça dépend du four et de la taille du moule).




24 commentaires:

Grand Chef a dit…

Ah ben comme on se retrouve, avec Patoumi, entre Woody Allen et les filatures d'Antoine Doinel! Je remarque aussi que vous aimez toutes les deux Eric Rohmer, et là je dois dire que je nepeux pas, vraiment, je vous trouve admirables sur coup.

bergeou a dit…

Je me reconnais dans quelques uns de tes films préférés notamment Paris Texas ou chacun cherche son chat et ton clafoutis m'a l'air divin, il faut que j'aille acheter de la ricotta.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un bien joli clafoutis! J'aime aussi Wong Kar Wai...

liliy a dit…

Moi aussi je préfère le clafoutis qui a presque une texture de gâteau! J'ai une recette que j'adore avec du yaourt nature, de la farine d'avoine fraîchement moulue et du zeste de citron. Je testerai ta recette la prochaine fois!

madjy a dit…

Je vois que tu aimes le cinéma d'auteur toi aussi ,tu me rappelles l'étudiante que j'étais il y a quelques années ,j'adorais le cinéma on avait une carte étudiante spéciale réduction ciné ,j'allais tous les jours au ciné pratiquement dans un petit cinéma où il passait des film d'auteurs étrangers pas très connus en france ,nostalgie quand tu nous tiens menfin !
J'aime bien aussi ton choix musical ;-)

Philo a dit…

Tiens on a été voisine car j'habite Vitry sur seine

Isabelle a dit…

Tiens, ça me donne envie d'aller faire un tour chez Diglas cet après-midi...;-)

J'ai passé une année à Vienne et je suis très nostalgique car je pars la semaine prochaine...

Joli clafoutis !

Annellenor a dit…

La ricotta fait des merveilles dans les gâteaux moelleux !
Si j'aime la classique clafoutis, je note cependant ta recette pour la présence de ricotta ...
Les photos me donnent une envie subite de ce beau dessert...

christine a dit…

hummm magnifique clafoutis, et dommage que tu n'aimes pas le durian, c'est divin :-)

patoumi a dit…

Alors figure-toi que le petit rêve de ma maman, c'est qu'un jour je remplace Michel ou Marina... Elle a de drôles d'idées quand même...
J'adore Depuis qu'Otar est parti et les cerises sans noyaux dans le clafouts (je trouve que quand même, c'est plus agréable!) mais Klapisch... j'y suis complètement allergique!

Gracianne a dit…

Alors en vrac, j'aime Paris Texas, le mapo doufu, et ceux qui denoyautent les cerises des clafoutis si ils veulent.

aurélie a dit…

Je suis super fan du journal de la santé ! (je l'avais jamais dit à personne, merci de ce soulagement !)
Ton clafoutis pas orthodoxe est vraiment très beau, et même si j'adore le "vrai", je me demande si je vais pas tester ta recette

anne a dit…

Moi aussi je n'aime pas le clafoutis flan! et comme j'avaos craqué pour les gâteaux aux fraises de Lilo, je devrais adorer ta version.
Tiens moi aussi je vais consulter mon compte en banque après ma virée à Paris!

mingoumango a dit…

Grand Chef : Ah mais Rohmer, ça se mérite ;-)

Bergeou : Ah oui, j'adore ces deux films ! Je te conseille vraiment d'essayer avec la ricotta !

Rosa : Merci ! Wong Kar Wai, c'est variable, il y a des films que j'aime moins, mais ces deux-là, je pourrais les revoir indéfiniment...

Liliy : Je serais intéressée par ta recette !

Madjy : Moi aussi, j'ai beaucoup fréquenté les petits cinéma d'art et essai pendant mes premières années d'études... J'allais parfois voir 2 films par jour (et même 3 !)

Philo : Oui, je sais, j'ai vu que tu habitais Vitry. Je connais un peu.

Isabelle : Je suis TROP jalouse !

Annellenor : Euh, une précision : mon clafoutis n'est pas moelleux du tout, il est même plutôt compact. Mais c'est comme ça que je l'aime ;-)

Christine : Pour le durian, rien à faire, je n'arrive pas à surmonter l'odeur...

Patoumi : Ta maman a des idées intéressantes, mais par pitié : NE REMPLACE PAS MICHEL ! Je suis raide dingue de lui :-)
Pour Klapisch, c'est dommage. Mais ce film-là, il me fait vraiment de l'effet...

Gracianne : Merci ! Pour le mapo doufu, je le savais :-)

Aurélie : Je crois qu'en fait on est très nombreuses à adorer l'émission. Surtout pour Michel ;-))))(parce que moi, la médecine, c'est pas mon truc...)
Comme je le disais à Annellenor, mon clafoutis est assez compact. Si ça te tente quand même...

Rose a dit…

Je suis d'accord avec toi, le clafoutis il faut pas qu'il ait la consistence d'un flan. Je dois te dire que tu m'intrigue avec cette liste de film que je ne connais presque pas. Il faufrait que j'elargisse ma bibliotheque filmographique. Mon dernier coup de cour, et pas seulement pour Brad pitt: Babel.

patoumi a dit…

Ah mais de toute façon, je na saurais pas faire les subtiles blagues de Michel;-)

Lilo a dit…

Contente que ma recette t'ait servie pour ce clafoutis peu commun effet ! Merci pour le clin d'oeil ;)

eva a dit…

C'est drôle, j'ai moi aussi refait cette recette mais avec des frmaboises, c'était délicieux !

mayacook a dit…

Rdv dans les îles Lavezzi!

Charline a dit…

Génial ! tu me donnes de grosses envie de cinéma, je suis toujours frustrée de ne pas voir assez de (bons) films !
Et je vois que tu vas pouvoir me donner plein de bons plans et de bonnes adresses pour les 10 jours que je vais passer à Pékin fin août !
Et le clafoutis me donne bien envie aussi...

Mimine a dit…

othodoxe ou pas, il déchire ton clafoutis ! j'adore

Ringo Churros a dit…

Ouais !! C'est comme ça qu'c'est bon, comme un gâteau presque pas cuit....

rouflaquette a dit…

bon, je vais peut-être ssayer ta recette parcequ'ne général le clafoutis mi-flan mi-far ne m'émeut jamais...
Sinon, idem pour Chacun cherche son chat et les ailes du désir (jamais revu) et aussi Esther Khan, tu l'as vu?

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Rose : Visiblement, il y a plusieurs écoles pour le clafoutis... à la fois pour la consistance de la pâte et pour la présence ou non des noyaux...

Patoumi : :-)))

Lilo : C'est moi qui te remercie. Vraiment.

Eva : Je l'ai faite aussi avec des framboises. Délicieux, comme tu dis.

Mayacook : Ok !

Charline : Trop tard pour Pékin... J'espère que tu vas bien.

Mimine : Merci !

Ringo Churros : Je vois qu'on est pareilles ;-)

Rouflaquette : Si tu as testé la recette, j'espère qu'elle t'a plu.
Pas vu Esther Kahn, mais ça pourrait venir...