samedi 7 avril 2007

Des macarons sinon rien !

EPISODE 12

Macarons pistache, café, chocolat et framboise (pas de recette)

EPISODE 11__

Macarons choco-framboise déguisés en Ispahan

EPISODE 10

RECETTE DE BASE DES MACARONS
Macarons au cassis


EPISODE 9

Macarons choco-framboise déguisés en Ispahan pour mon anniversaire

EPISODE 8

Macarons au café pour l'anniversaire de ma maman

EPISODE 7

Macarons au chocolat pour la Saint Valentin
=> beaucoup de craquelures

EPISODE 6

Macarons des îles (ananas, rhum, vanille) et macarons des bois (Nutella)

EPISODE 5

Coeurs macaronnés à l'orange sanguine
=> pâte un peu épaisse, mais progrès sur la cuisson !

INTERLUDE

Un goûter... pas comme les autres

EPISODE 4

Avant-goût
Défilé de macarons : chocolat, framboise, pistache, café, citron, caramel beurre salé, dou sha (azuki)
Making of, questions
=> cuisson délicate, mais ils sont (presque) tous beaux, et bons !

EPISODE 3

Macarons à la pomme caramélisée de Lilo, au café et au caramel beurre salé
=> premiers macarons ENFIN présentables, avec une belle collerette

EPISODE 2

Macarons chocolat et framboise
=> réussite, puis échec total

EPISODE 1

Macarons au chocolat de Christophe Felder
=> biscuits tout craquelés, sans collerette, mais moelleux

10 commentaires:

Bergamote a dit…

MA-GNI-FIQUES ! Je rêve d'en faire d'aussi beaux et colorés que les tiens.

Tit' a dit…

J'en suis encore à l'étape deux, mais j'ai tout ce qu'il faut pour vite progresser...

Lulu a dit…

Je dirais que je me situe entre les étapes 2 et 3, c'est selon l'humeur du four (l'excuse !). J'ai aussi adopté le livre de Felder et le trouve génial, tout comme lui je constate que la version meringue italienne est sans doute beaucoup plus stable.
A la rentrée je m'achète une sonde !

7tourvercors a dit…

Bluffante, evidemment :-)

Après en avoir vu, avoir salivé longuement devant l'ordi ... avoir envié ces petits delices maison... J'ai tout acheté aujourd'hui pour m'y mettre (enfin presque ... Tu me donnes l'espoir d'y arriver sans thermometre !)...
Affaire à suivre donc.
A te lire.

Emilie

Dorian a dit…

Bon et après que je sorte de quelques heures de coma hypnotique... les yeux dans le vague à essayer d'entre en symbiose avec tes macarons... quand je vais donc revenir malheureusement à la vraie vie... tu ne vas pas avoir le coeur de me dire que tu n'organises pas des ateliers macarons pour blogueur désoeuvré ! non tu ne vas avoir le coeur à dire ça ,-)

Mercotte a dit…

Et oui effectivement je le connais bien !! Bon macarons alors !!

Anonyme a dit…

Je peux apporter quelques réponses sur la fabrication des coques de macarons, petit plaisir auquel je m'adonne régulièrement, j'aime la difficulté et je suis perfectionniste.
Pour obtenir des coques pistaches de belle couleur verte, je remplace la moitié de la poudre d'amande, par de la poudre de pistache (achetée chez Detou).
Pour éviter que les coques claires ne brunissent à la cuisson, je les cuis à 145° durant 13 minutes. Les coques sont dressées sur des plaques perforées, posées sur une seule plaque pleine qui chauffe dès le démarrage du four.
J'utilise la recette à base de meringue italienne et je ne fais jamais crouter les coques, j'obtiens ainsi des coques bien brillantes.patrick_pakula@hotmail.com
A bientôt.

tasteofbeirut a dit…

Bien noté le commentaire ci-dessus. Je n'ai jamais osé faire des macarons! trop fragiles! mais les tiens sont superbes!

élise* a dit…

Je crois bien que tu me donnes trop envie de m'y mettre, sans peurs (on verra bien ce que ça donne).
J'arrive juste sur ton blog merveilleux dont l'adresse, comme un secret de famille se transmet de boîte mail en boîte mail depuis quelques jours.
Tu connais My Milk Toof ? http://mymilktoof.blogspot.com/ (en anglais) ton blog m'y fait penser, et ça vaut vraiment un coup d'oeil...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Elise* : Essaie, ce n'est pas si difficile que ça !
Je connais My Milk Toof, j'adore ce blog et son grain de folie :-)