dimanche 15 novembre 2009

Le bras cassé et les aubergines en novembre



Le bras cassé, c'est moi.
A peine étais-je remise du pied déchiré que je me suis tordu le poignet gauche, je ne sais même pas comment (en fait, si, je sais comment, mais je n'ose pas vous le dire tellement c'est bête). Si cela n'est pas un obstacle aux séances de piscine, en revanche couper soi-même sa pizza au restaurant est une autre affaire - et la finesse de la pâte n'est pas en question...
Bref.

Quoi de neuf sinon ?

Un repas d'anniversaire en retard et en tête-à-tête avec une vieille amie, qui s'est resservie deux fois de mon osso buco (vous allez croire que je ne sais faire que ça, mais je ne me risque pas à des expérimentations à l'issue incertaine quand je reçois, je ne cherche pas à épater la galerie, ni à faire original : je veux "juste" que mes convives se régalent).

Des montagnes de macarons confectionnés deux week-ends de suite.



Une soirée délicieuse et en très bonne compagnie à la Régalade, un restaurant qui rend heureux (depuis le temps que j'y vais, je n'ai jamais été déçue - et je regrette de ne plus habiter à proximité...).

Un colis énorme en provenance d'Allemagne, avec une petite touche autrichienne très appréciée.

Une photo de bébé aux joues rebondies concurrençant les miennes (en ce qui concerne mes joues à moi, les journées à la BN n'arrangent rien : travailler me donne faim au carré, mes joues ne cessent donc d'enfler. Et le menton de s'effacer peu à peu - oui, le menton de Balladur, c'est moi !).

Des centrales nucléaires, des arbres (et demis), des montagnes chinoises, des paysages fantômatiques en noir et blanc invitant à la rêverie et au voyage. Si j'étais photographe, je serais Michael Kenna.

Il y eut aussi une séance de dessin en duo.
Un bout de tissu Liberty noué contre un coeur.
Et puis, un regret lancinant : celui de n'avoir su être la meilleure amie de personne.
Tant pis. J'ai mon poulet à moi, même s'il s'absente parfois des week-ends entiers...


Donburi d'aubergine fondante caramélisée (recette trouvée ici, voir pour la recette en V.O.)



pour une mangue solitaire

1 petite aubergine, ou la moitié d'une grosse aubergine (rescapée d'octobre, pas de panique)
1 oeuf très frais (fermier et/ou bio)
un bol de riz (rond) cuit
2 lamelles de gingembre frais
1 c.s. de sauce soja (Kikkoman, par exemple)
2 c.s. de mirin
1 c.s. de fécule
huile, graines de sésame blond

Préparer l'oeuf poché :
Casser l'oeuf dans un petit bol, couvrir d'eau et cuire au micro-ondes pendant 1 minute environ : d'abord 30 secondes, puis de nouveau 30 secondes. Il faut que le blanc soit juste pris. Si le blanc n'est pas pris, prolonger la cuisson de 10 secondes (normalement, on ne doit pas dépasser 1 min 10 au total). Réserver.

Peler l'aubergine un trait sur deux pour faire des rayures.
La couper en rondelles de 1 cm de largeur.
Mettre les rondelles dans un sac plastique, ajouter la fécule, fermer le sac et bien secouer afin que les rondelles soient entièrement enrobées de fécule.
Dans une poêle, faire chauffer de l'huile et bien cuire les rondelles d'aubergine des deux côtés.
Quand les rondelles sont dorées, les mettre sur du papier absorbant, et jeter l'huile en trop.

Dans la même poêle, faire chauffer le gingembre, ajouter la sauce soja et le mirin et faire réduire à feu moyen (attention à ne pas laisser brûler la sauce) (dans la recette originale, il faut remettre les rondelles d'aubergine dans la poêle pour les enrober de sauce, mais je trouve le résultat moins joli et moins bon).



Au fond d'un grand bol, disposer le riz, et les rondelles d'aubergine par-dessus, et arroser de sauce.
Ajouter l'oeuf (égoutté).
Parsemer le tout de sésame blond.



Comment ça se mange : il faut casser le jaune et le répandre sur les rondelles d'aubergine. Ca se mélange à la sauce, c'est délicieux... L'aubergine est effectivement fondante.

******

Oui, je sais, c'est un peu n'importe quoi ce billet. Mais je fais ce que je veux.

45 commentaires:

Gracianne a dit…

Mais oui, tu fais ce que tu veux, quand tu veux, c'est ça le bonheur. On s'en fout d'être la "meilleure" amie, être amie c'est déjà un sacré privilège non?
Je veux des donburi.

Vanessa a dit…

Eh bien moi, j'aime bien ton billet! Tes macarons sont des chefs d'oeuvre comme d'hab (j'ai complètement raté les miens mais bon)et le dessin si joli. J'ai mis un peu de temps je sais mais cette semaine tu auras un autre colis d'Allemagne mais du nord! Prend soin de toi chère Mingou!

marion a dit…

Oooohhhhh !!!!!
mais ...
où vais-je bien pouvoir trouver une aubergine ce soir moi ? :'(

marion a dit…

je manque à tous mes devoirs
je ne t'ai même pas demandé des nouvelles de ton poignet ... la Honte ...

Iki a dit…

n'importe quoi ? même pas vrai, moi j'aime bien =)

@nlorette a dit…

je ne sais jamais quoi faire des mes aubergines : tu m'ouvre de belles perspectives !

Vanessa a dit…

Ah oui, je voulais te dire; le menton Balladur, je suis sûre que ça, c'est n'importe quoi!

Marion a dit…

Très original, ta recette me plait bien! En plus, j'aime beaucoup les aubergines

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gracianne : Ce que je voulais dire, c'est que ce billet ne ressemble à rien...
Je dois être difficile... Mais bon, ça se mérite...
Pour les aubergines, il faudra attendre l'été prochain, non ?

Vanessa : Merci ! (je voulais illustrer la recette, mais je n'ai pas réussi à faire quelque chose de présentable. Là, c'est juste un truc griffonné en 5 minutes)
Oh, mais c'est super gentil ! Je vais surveiller l'arrivée du facteur alors...

Marion : C'est trop tard pour les aubergines maintenant... Il va falloir attendre l'été prochain...
Le poignet va un peu mieux, mais il y a encore des gestes difficiles, genre soulever une casserole.

Iki : Merci, ça fait plaisir !

@nlorette : Oui, mais mon billet n'est PAS une promotion pour la consommation d'aubergines en novembre, ce n'est plus la saison... (en même temps, c'est ma faute, je n'aurais pas dû publier cette recette maintenant...)

Vanessa : Hum... tu verras ça par toi-meme ;-)

Marion : Original, sans doute, mais délicieux, c'est sûr :-) (j'ai fait cette recette 3 fois en moins d'un mois)

reinette a dit…

je te souhaite bon rétablissement pour ton bras. Les aubergines sont mon légume préféré et ta recette est délicieuse. De toute manière, Je trouve ça bête de "meilleure amie", j'ai plein d'amies qui sont chacune meilleure à leur façon, pour des choses différentes, l'amitié ne demande pas de hiérarchie. chouette pour le menton j'avais bon^^ mais je suis sûre que tu te caricature trop durement

patoumi a dit…

Mais... Tu m'avais pas dit pour le poignet, c'est le genre de truc dont on parle à un docteur pourtant;-)
Et puis tu disais aussi que tu ne savais pas faire les oeufs pochés alors qu'il a l'air super bon!
Je me souviens bien des petits brouillons à la Régalade, j'aimais bien la petite main qui secouais le sachet d'aubergine/fécule...
Tu sais, les meilleures amies, ça n'existe que dans les dessins animés, ce qui compte, ce sont les gens qu'on aime tant qu'on pense à eux plusieurs fois par jour

(les chéchés) a dit…

comment coudre avec une main abîmée?... c'est agréable à découvrir, ces petits bouts de toi,les colis deans ta boîte aux lettres (et ceux qui n'arrivent pas...)les soirées avec un autre docteur, les macarons sublimes.
j'espère que tu vas mieux...
et j'attendrais l'année prochaine (les dernières aubergines achetées mi septembre étaient tellement infectes qu'on ne les a pas mangées...)

Gracianne a dit…

Tu as raison, il va falloir attendre maintenant. Pourtant tu m'en as donne tellement envie.

Lôlà a dit…

Bonjour,
De retour auprès des p'tits lapins de la BN ?
Poignet, pied ? Extrémités fragiles ? A chouchouter tout ça...
;)
Lôlà

Mlle d'enfer(t) a dit…

Si cela flatte autant les papilles que les pupilles... Mon dieu, il n'est que 10h45 (du matin) et je rêve déjà (encore?) de gourmandises... :)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Reinette : Merci, le poignet va mieux (il faudrait que j'évite les gestes douloureux).
J'aime bien les aubergines, mais je trouve que c'est pas évident à préparer pour que ce soit vraiment bon.
En fait, c'est quand j'entends des gens parler de leur "meilleure amie" que je me sens un peu nulle...
Pour le menton, j'exagère un peu, oui ;-) Je préfère toujours devancer les critiques...

Patoumi : Ben si, je t'ai dit que j'avais du mal à couper ma pizza à cause du poignet...
Je ne sais toujours pas faire les oeufs pochés, sauf au micro-ondes, mais c'est un peu hérétique...
J'ai acheté un manuel de dessin il y a quelques jours, j'espère bien que j'arriverai à faire des recettes illustrées bientôt !
J'aimerais tellement que tu aies raison...

Les chéchés : Oui, en fait, tout va bien. Mais ça ira peut-être encore mieux demain...
J'espère que tu penseras à cette recette en voyant les premières aubergines l'été prochain !

Gracianne : Fais-toi plaisir, si vraiment tu en as envie. Il y a peut-être encore des rescapées...

Lôlà : Oui, je suis retournée à la BN ces derniers temps, notamment pour préparer un truc super important. Mais je n'ai pas vu de lapins... sont peut-être dans leurs terriers en train de manger du carrot cake.

Mlle d'enfer(t) : Il n'y a pas d'heure pour rêver de nourriture ;-)

Cécile a dit…

Si j'avais pareil quatuor sous les yeux, je crois que j'oserais à peine croquer dedans, c'est trop beau à regarder!!
Le poignet? Zut...Ce n'est pas la main qui dessine, au moins?
Quant au regret de n'avoir pas de "meilleure" amie, n'est-ce pas une richesse, finalement, d'avoir plusieurs très bonnes amies, avec qui les relations sont différentes? Je me encore la question mais me réjouis toujours des nouvelles amitiés solides, comme autant de cadeaux.

Cécile a dit…

Enfin, je ressens ça plus fortement encore depuis que je suis "exilée".

maud a dit…

Mais ça a l'air pas mal du tout ça....

aubergines... j'en ai !! je vais tester alors ^-^

sab le plaisir de gourmandise a dit…

effectivement un artiste ce photographe..un plat qui me met l'eau a la bouche..et des lacarons qui me laissent reveuse

l'oeuf qui chante a dit…

Avec un billet aussi complet, j'ai tout plein de trucs à dire ! Tout d'abord, bon rétablissement, j'espère que tu seras très vite sur pied (ou sur poignet plutôt) !
Tes macarons sont somptueux (le vert, c'est à la pistache ?), je suis toujours admirative de tes dessins, même si cette fois, la photo me fait encore plus envie, miam... Et merci pour l'adresse de la Régalade : nouvellement parisienne, je suis toujours à l'affût d'adresses à découvrir et celle-là est très tentante. D'ailleurs, si tu en connais d'autres,... XD
PS : je pense aussi faire un tour à la BNF admirer les photos de Michael Kenna, découvrir un peu plus le roi Arthur et surtout, le bâtiment dans lequel je ne suis encore jamais entrée !!!!

Camille a dit…

Mingou, j'espère que tu va bien vite te réparer ; piscine avec le poignet abîmé, tu m'impressionnes !
J'adore M. Kenna depuis des années, je ne savais pas qu'il y avait une exposition. J'irai peut-être la voir en décembre - il faudra que l'on déjeune avec Gracianne. C'est obligé.
à la maison, j'ai le droit de faire plein de donburi, mon frère les décrète systématiquement gastronomique.
Répare toi bien. à moins que tu puisses mobiliser Monsieur Poulet pour la cuisine, comment vas-tu faire des gâteaux ?

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Patoumi : Voilà, j'ai quand même rajouté la petite main qui secoue le sac d'aubergine + fécule :-) C'est bof, mais bon, je ne suis pas dessinatrice.

Cécile : Oui, mais c'est bon à manger aussi, en fait !
Non, c'est le poignet gauche, et je suis droitière (physiquement parlant).
Ah, l'exil... Je vois ce que tu veux dire... J'espère que tu te feras de nouveaux amis.

Maud : Excellente idée :-)

Sab : Oui, il arrive à tout rendre beau. J'adore les effets de mouvement, de brume... C'est exactement le genre de photo que j'aimerais faire...

L'oeuf qui chante : En fait, le poignet est quasiment guéri.
Le macaron vert est bien à la pistache (il y a aussi chocolat, café et framboise).
Je comprends que la photo donne plus envie que le dessin ; il faudrait déjà comprendre que les taches noires représentent des aubergines...
La Régalade, c'est un des mes restaurants préférés, si ce n'est le préféré (c'est un peu sentimental). J'ai plein d'autres adresses, je te les donnerai par mail.
Fais attention : Michael Kenna, c'est à Richelieu, tandis que le Roi Arthur, c'est à Tolbiac.

Camille : Oui, c'est quasiment réparé.
La piscine, ce n'est pas très raisonnable, mais bon, je nage sur le dos, le poignet n'est pas trop sollicité.
Je veux bien refaire l'expo avec toi si tu veux (j'ai une carte de lecteur), et je dis oui pour le resto avec Gracianne !
J'ai peut-être un autre donburi.
Monsieur Poulet ne me sera d'aucune utilité en cuisine (hormis les gratins de pâtes et les pizzas surgelées, je ne peux pas lui demander grand chose), même avec mon poignet abimé, je fais mieux que lui.
Pour les gâteaux, aucun problème : je viens de faire un cake matcha framboises cet après-midi :-)

Natalia a dit…

La meilleure amie de personne... Est-ce ton point de vue ou celui des autres (ou celui de l'ennemie qui est en toi ?)... enfin je vais jouer à Dr. Patoumi, car j'ai pas les compétences...
Je craque complètement pour ce donburi. Surtout avec l'oeuf coulant... je ne connaissais pas cette manière de pocher les oeufs, c'est donc l'occasion d'essayer. Avec le modus operandi, on ne peut pas se louper. C'est comme ça que devraient être tous les blogs (voire les livres de cuisine...) : clairs et précis, avec de jolis dessins et qq belles photos aussi.

Caro - The Best Brunette Ever a dit…

Roooh punaise ça a l'air délicieux!
tant pis pour la saison des aubergines je VEUX goûter ça! d'autant plus que j'ai acheté du mirin en me disant qu'il m'en fallait et... je l'ai jamais ouvert.
C'est malin, maintenant j'ai (encore plus) faim.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Natalia : Je crois que ce n'est pas que mon point de vue (je n'ai jamais entendu personne dire que j'étais sa meilleure amie, boouuh, personne ne m'aime ! non, je déconne).
Pour le pochage, il faut y aller très doucement (j'en ai déjà raté plusieurs, dont le jaune était trop cuit).
Tes compliments me vont droit au coeur.

Caro : C'est curieux, je croyais que l'aubergine était un légume d'été, mais il semblerait que la saison ne soit pas encore finie...

Artsakountala a dit…

Ce soir, pour mon anniversaire, j'essaie la Régalade !

dada a dit…

C'est chargé chez toi, mais j'aime toujours prendre de tes nouvelles.
Un super menu, des macarons superbes :-) et je ne connaissais pas cette cuisson des aubergines, donc je veux goûter!!
Soignes bien ton poignet
Bonne soirée

Alice a dit…

Les villes de Michael Kenna sont impressionnantes, presque menaçantes. Après les avoir regardées on se sent un peu comme sur la photo « Morning Traffic », petit et perdu dans le flou.
Les brumes me font penser à la pochette de l’album Sea de Last Days, je pense que la musique se marierait bien avec.
Chouchou aime beaucoup les aubergines avec de la sauce soja sucrée et des graines de sésame, je mets aussi des champignons avec, quand j’en ai, et de la coriandre.
J’avais une meilleure amie quand j’étais petite, on avait le même prénom, le même âge, le même game boy, presque la même adresse (c’était ma voisine) et on était dans la même classe. Mais plus tard j’ai choisi anglais et elle allemand, j’ai aimé les livres et la musique et elle les sorties en boites, elle a déménagé à Paris et je suis restée ici. Ca fait plus de 15 ans que je n’ai plus de meilleure amie. Je n’ai pas de Poulet mais j’ai un Chouchou, et deux souris, et plein d’autres animaux tout doux qui prennent trop de place dans le lit. On est très heureux comme ça, mais des fois je ressens la même chose que toi.

Laurence a dit…

Bonjour,
J'ai decouvert votre blog il y a peu. Il est tres beau, comme un voyage...
Un auteur espagnol (Machado peut-etre) disait des voyages que le plus difficile, c'etait l'arrivee... C'est un peu pareil, le plus difficile, c'est d'arriver au point final des billets.

Laurence

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Artsakountala : Bon anniversaire ! J'espère que c'était bien.

Dada : Oui, c'est un peu fourre-tout ici. Pas aussi régulier et ordonné que chez toi ;-)

Alice : J'ai déjà eu des meilleures amies, mais toujours de façon éphémère... :'-(
Ca a l'air drôlement chouette chez vous (chez nous, on essaie de contenir l'invasion des animaux tout doux...).

Laurence : Merci beaucoup pour ce compliment. J'aime bien cette comparaison, c'est vrai que lorsque je vais sur les blogs que j'aime, c'est comme un (court) voyage dans l'univers de leur auteur...

Grand chef a dit…

ça n'a rien à voir avec ton poignet ou l'Allemagne, mais un peu avec les dessins, les blogs de cuisine et l'aubergine, et ça m'a bien fait rire:

http://long.blog.lemonde.fr/2009/11/09/oobergiine/


Sinon, je jure devant tout le monde que la prochaine fois, j'envoie un truc fait main, j'avais oublié de m'en excuser.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Grand Chef : C'est marrant, Gracianne m'en a parlé aussi aujourd'hui. J'ai découvert ce blog il y a peu (grâce à TramezziniMag). J'ai adoré le carnet de voyage de Venise. Et le post sur le meilleur café du monde :-)

Flo Bretzel a dit…

J'aime bien tes dessins. Tu me donnes envie de m'y mettre aussi!

Eva a dit…

Bon rétablissement!

cat a dit…

super bonne cette recette, super joli ton blog !

judith a dit…

elles ont tellement l'air succulentes...

Artsakountala a dit…

J'ai essayé La Régalade et j'ai été conquise. Très bonne adresse ! Merci ! A mon tour, une adresse : le Ribouldingue dans le 5ème, à condition d'être patient (on attend un peu même lorsqu'on a réservé), d'aimer l'intérieur des bestioles (j'entends par là les abas, foie gras ou pas, etc.) et d'aimer manger tout simplement !

marion a dit…

un petit cadeau chez moi

7undélice a dit…

Testée. Plus qu'approuvée. Croquant moelleux des aubergines, le jaune d'œuf qui dégouline et le petit gout bien prononcé du gingembre. Un régal :) merci.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Flo Bretzel : Merci ! Vas-y, essaie !

Eva : Merci !

Cat : Merci pour les compliments !

Judith : Elles le sont ! :-)

Artsakountala : La Régalade est mon adresse préférée entre toutes, je crois. On y allait plus souvent quand on habitait à côté...
Je note pour le Ribouldingue, même si je ne raffole pas de "l'intérieur des bestioles"... Rassure-moi, il n'y a pas que ça ?

Marion : Contente que tu aies aimé.

Emilie : Tu sais que j'ai déjà refait cette recette plusieurs fois cet été ? :-)

Sylvie a dit…

Cela a l'air très bon. Je crains un peu la cuisson de l'oeuf. je vais tester d'abord l'oeuf ce week-end et si ca marche je tenterais toute la recette. La cuisson au micor ones et moi on est pas copines.

MM a dit…

Sylvie : Je peux comprendre tes craintes, il m'est arrivé plus d'une fois de rater la cuisson des oeufs... Si tu y arrives à pocher les oeufs avec la méthode classique, inutile d'essayer avec le micro-ondes. Sinon, je pense qu'on peut aussi retirer un peu de blanc et faire un mini oeuf sur le plat dans une poêle. C'est peut-être même meilleur.

Riane a dit…

Depuis le temps que je réalise cette recette; je l'ai enfin posté...
Merci à toi pour cedélice et si tu veux voir ma version:
http://lesmotsdessence.canalblog.com/archives/2012/06/20/24538536.html

lora a dit…



Très heureux de voir votre nouvel article, merci pour le partage de cette information utile. Thème, une idée, la lecture, et ce qu'ils voient, à chaque fois que le sentiment n'est pas le même.

voyance par mail