jeudi 11 octobre 2007

Des macarons au café pour son anniversaire



Parce que c'est son parfum préféré.
Parce que c'est une maman comme on n'en fait plus (même si elle commence à radoter, mais ça, c'est une autre histoire) ; je vous expliquerais bien pourquoi mais ce serait un peu long...
Et aussi parce que je voulais m'assurer que je sais encore faire les macarons, depuis tout ce temps...



Macarons au café

Pour les coques (recette de Marina) :
3 blancs d'oeufs
220 g de sucre glace
125 g d'amandes en poudre
30 g de sucre en poudre
colorant marron
un peu de cacao en poudre (facultatif)

Pour la crème au café :
50 g de beurre mou
25 g de sucre en poudre
3 c.c. de café soluble
un peu d'eau bouillante

Passer les blancs 10 secondes au micro-ondes à puissance minimale (ça évite de les préparer plusieurs jours avant).
Monter les blancs en neige avec quelques gouttes de jus de citron et une pincée de sel. Quand le fouet commence à laisser des marques, ajouter le sucre en poudre en fouettant à vitesse maximale.
Ajouter le colorant, mélanger.
Incorporer progressivement et délicatement les poudres (préalablement tamisées) avec une spatule (en silicone) en faisant attention de ne pas casser les blancs.
Quand le mélange est lisse et homogène, remplir une poche à douille (ou une seringue, comme moi) et dresser les macarons sur une plaque tapissée de papier sulfurisé, en les espaçant de 3 cm au moins car ils vont s'étaler (normalement).
Saupoudrer un peu de cacao en poudre sur les coques (facultatif).
Laisser croûter environ 1 heure (ou plus, si on veut).

Pendant ce temps, préparer la crème au café :
Mettre le café soluble et le sucre dans une petite tasse à café et verser l'eau bouillante jusqu'à la moitié de la tasse.
Mélanger, puis laisser refroidir.
Fouetter le beurre, puis le mettre au frigo 15 minutes.
Sortir le beurre, y incorporer le café cuillérée par cuillérée tout en fouettant.
Mettre au frais.

Préchauffer le four à 175 °C.
Enfourner la plaque de macarons superposée sur une plaque vide. Laisser cuire 12 minutes à 175 °C. Au bout de 5-6 minutes, la collerette doit commencer à se former.
A la sortie du four, poser le papier sulfurisé sur un plan de travail humidifié (au vaporisateur).
Laisser quelques secondes, puis retirer les macarons, qui doivent normalement se décoller tout seuls.
Assembler les macarons en les collant avec une noix de crème au café (en choisissant des coques de la même taille).
Laisser reposer au frais pendant plusieurs heures avant de déguster, sachant qu'ils sont meilleurs le lendemain, le surlendemain... On peut les garder une bonne semaine.

La coloration n'est pas des plus réussies et les coques ne sont pas très lisses. Qu'importe... ce qui compte, c'est le goût...





******

Edit du 12 octobre :

J'en profite pour participer au jeu Vos plus belles photos culinaires organisé par Edith, avec la première photo de ce billet (ce n'est peut-être pas ma plus belle photo, mais de toute façon, est-ce que j'ai une "plus belle photo"...?), que je remets ici :



Elle a été prise sans flash, à la lumière naturelle, avec un compact.
Plutôt que de montrer les macarons en gros plan, j'ai préféré mettre en avant le message figurant sur la boîte, puisqu'il s'agissait d'un cadeau.

25 commentaires:

samania a dit…

Au café, ohlala, cette tentation!

auré a dit…

Il faut que j'essaie de passer les blancs au micro-ondes pour la prochaine fois!

Camille a dit…

Ils sont vraiment appétissants, elle en a de la chance ta maman!

Mamina a dit…

Ils sont beaux (tu sais donc encoer!) et la boîte ne l'est pas moins.

Paprikas a dit…

Sans radoter :) Tu sais encore très bien les faire.

marion a dit…

j'ai pas été ta mère dans une vie antérieure ? :))))))
Naaaaaaaaaaan j'déconne, moi j'aime que le boudin :op Dis, tu me fais des macaronss aux pommes et au boudin ?
Sinon j'échneg une leçon de macarons contre une leçon de kouign, ça te dit ?

stef a dit…

Je trouve ton cadeau somptueux, il retranscris bien ton amour pour ta mummy!!

Hilda a dit…

C'est un bien joli cadeau, plein de home made love, mais ce qui m'épate sûrtout chez toi, c'est comment tu arrives à tout présenter avec une telle simplicité, qu'on penserait que c'est super facile à faire. Moi les macarons c'est une fois sur trois qu'ils marchent, alors chapeau. Et merci pour l'astuce au micro-ondes.

Liliy a dit…

Il me semble que tu n'as pas perdu la main! J'y goûterais volontiers... Ils sont vraiment jolis - et cette boîte, c'est la classe!
Joyeux anniversaires à ta maman!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Joyeux anniversaireà ta maman!

Ces macarons sont magnifiques! Tu es une artiste! Quand on sait en faire de si beaux, on a plus besoin d'en acheter...

Bises,

Rosa

chinthoi a dit…

C'est trop trop beau . Peux-tu STP me dire où peut-on trouver des boîtes comme ça ?

mingoumango a dit…

Chinthoi : La boîte m'a été rapportée de Hong Kong (ou du Japon ???) par ma grande soeur. Je ne sais pas du tout si on peut en trouver ici...

$ha a dit…

Sublimissime! Bon anniversaire à ta maman!

PS: la boîte est très très jolie et très adaptée!

Lauriana a dit…

Ces macarons sont à croquer, parfum café, ils plairianet beaucoup à ma maman à moi!

bergeou a dit…

C'est un très beau cadeau que tu as fait à ta maman, elle doit sûrement le mériter !

Natalia a dit…

Bon, avec un mode d'emploi aussi précis, il va vraiment falloir que j'essaie tes macarons... Incroyable, l'histoire des blancs qu'on met au micro-ondes... En tout cas je suis admirative, et c'est peu dire, devant tes petites merveilles, et leur présentation dans la petite boîte... attention délicate pour une maman qui a de la chance !!

Cécile a dit…

Voilà exactement le genre de cadeau que j'aimerais recevoir...A défaut, j'ai décidé moi aussi de m'y mettre.J'espère qu'ils seront aussi beaux que ceux-là.

Gloria a dit…

Thses macarons so tres jolie!!! looks so nice, (you know I speak so little french) Gloria

Gloria a dit…

Really très jolie!! (I find the accent viva!!!) Bon anniversaire to Mom.Gloria

Edith a dit…

Merci de ta participation et bonne chance

bcommebon a dit…

Au cas où… mon anniversaire est en juin et mon parfum préféré c'est pistache… au cas où ! d'ici là ne perd pas la main … ceux-ci sont très réussi et ta maman à de la chance ! ;-)

Grand Chef a dit…

Eh ben elle en a de la chance! Ma pauvre mère, je connais même pas sa date de naissance! ;op

aurélie a dit…

C'est comme le vélo, ça ne se perd pas apparemment ! La boîte est sublime, ta photo encore plus... Vivement que j'ai un peu de temps pour qu'on s'attaque à ces Mogador ;-)
Bises

Guillemette a dit…

pas de doute, tu maitrises encore parfaitement :o)
et chouette choix de photo !

eva a dit…

Ils sont bien jolis dans leur petit écrin !