lundi 10 août 2009

Interlude : images d'un anniversaire (et métiers d'avenir)



Manger. Dormir. Pâtisser. Bloguer.
Je crois que c'est tout ce que je sais faire dans la vie.

Ah non, je sais faire deux, trois autres trucs.
Et même que d'après un logiciel ultra sophistiqué, avec toutes ces compétences, je pourrais être détective privé, convoyeur de fonds, steward ou agent de sécurité. Sans rire.

En attendant de devenir Sherlock Holmes, j'ai refait des macarons pour une petite Nini qui fêtait ses huit ans.







La recette se trouve , et elle est fiable, j'ai pu le vérifier :-)

Il y eut aussi un gâteau poire chocolat d'un moelleux absolument dément, confectionné par une pâtissière de talent (elle fait également de très belles bûches de Noël).





******

Lasse de nourrir les moustiques du métro parisien, je m'en vais prendre l'air quelques jours. Mais la saga japonaise continue pendant mon absence :-)

14 commentaires:

Vanessa a dit…

Alors, t'es vraiment la reine des macarons! Ces photos me donnent terriblement faim - c'est affreux! Malheureusement, il fait trop chaud ici pour allumer mon four mais peut-être le week-end. Bonnes vacances!

Flo Bretzel a dit…

Très bel été à toi!

les chéchés a dit…

j'espère qu'il y aura d'autres projets d'avenir à concrétiser...
belles vacances profites bien de l'air pur, pendant que l'on se régale doucement de fêtes d'anniversaire plus jolies que dans mes rêves et de récits du japon encore à venir...
bises!

Yummy a dit…

Quel beau blog, quelles belles photos et avec une telle écriture (j'ai eu la curiosité de lire ton blog depuis sa création), il y a tout ce que j'aime! Et en ce moment, je suis gâtée avec tes posts sur le Japon. Bravo pour tes talents culinaires (n'ayons pas peur des mots). Passe de bons temps de repos et reviens en pleine forme! A bientôt!

barbichounette a dit…

De superbes macarons....
Joyeux anniversaire à Nini.
Bizzzzz
Barbichounette

Anonyme a dit…

Manger, dormir, patisser et bloguer ?? Moi je dis : quel beau programme quand même ! Et si tout cela est fait en conscience, avec lenteur, bonheur, amour et don...et si, en plus, vos rêves sont aussi beaux que ce macaron !!....et bien je dis que ça ressemble à l'ART de VIVRE, si, si,si.

Sophie a dit…

Bonnes vacances loin de Paris. J'attendrai avec patience la suite de tes billets sur le Japon. En attendant, tes macarons me régalent des yeux. Bravo !

chapot a dit…

Quelles photos magnifiques !
Je me ferais bien un petit macaron là tout de suite !

Tiuscha a dit…

Toujours aussi beaux tes macarons, d'une légèreté ! Passe un bon séjour ailleurs et j'attends la suite du feuilleton japonais...

aurelvelvet a dit…

Magnifiques macarons... Je n'ai jamais osé me pencher là dessus mais en voyant les tiens, j'y penserai presque. Quant à tes activités, elles me conviendraient tout à fait en ce moment, j'ai repris le travail et je n'ai jamais eu autant envie d'arrêter... Bonnes vacances !

Raly a dit…

Bonjour la Mangue,

j'adore ce blog, les photos sont toujours superbes et moi aussi, je suis une grande fan des macarons! J'ai bien suivi tes conseils et osé m'attaquer à cette recete ardue et même innové en faisant une ganache poire-fruits de la passion, un régal! Par-contre j'ai toujours le même problème, en les conservant dans le réfrigérateur, j'obtiens des macarons avec la coque du bas toute ramollie! Pourquoi? J'ai beau les conserver sur la tranche par la suite, à l'air ambiant, c'est irrécupérable! Aurais-tu des explications pour ce mystère? Qu'est-je donc mal fait?


Merci encore pour ce blog!

Natalia a dit…

Revoir ce macaron aussi beau que bon est une torture (surtout que ce soir, J. a mangé toutes les crèmes au citron...). Moi je te verrais bien en détective privé tu sais... bonnes vacances à la Mangue et à son Poulet.

Natalia a dit…

Je voulais dire : ce soir pas de dessert, J. a mangé toutes les crèmes en mon absence, si c'est pas scandaleux...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Merci ! J'ai passé de courtes mais chouettes vacances !

Aurelvelvet : Vas-y, lance-toi ! (enfin, quand il fera moins chaud...)

Raly : Ce que je sais, c'est que si le dessous (le côté plat) de la coque est abîmé, la garniture peut détremper très rapidement le macaron.
Sinon, c'est peut-être parce que la garniture est trop "humide" ?
Je dis ça, en fait je n'en sais rien...

Natalia : Merci ! (je vais réfléchir sérieusement à cette piste ;-))
Je compatis.