mardi 30 octobre 2007

La métamorphose, avec une crème au chocolat, du coulis de poivron et des tuiles aux amandes



Il y a un an, je ne savais pas faire les macarons, et j'ignorais l'existence de la culinosphère.
Il y a sept mois, je tenais encore l'avocat en horreur.
Il y a six mois, je n'avais encore jamais fait de muffins.
Il y a cinq mois, j'allais au marché pour la première fois, et ma réputation de plouc se répandait comme une traînée de poudre dans la blogosphère.
Il y a quatre mois, je n'avais pas encore trouvé ma recette idéale de clafoutis.
Il y a trois mois, je ne connaissais pas le goût de la figue.
Il y a trois semaines, je ne concevais pas qu'on puisse associer le chocolat à autre chose que la poire, la banane, la framboise, ou à la limite l'orange.
Il y a trois jours, je ne m'imaginais pas capable de confectionner un fraisier (ni un quelconque autre gâteau un tant soit peu sophistiqué).

En plus de me permettre de raconter ma vie en long, en large et en travers, je m'aperçois que ce blog a une vraie utilité, enfin... je parle pour moi. Depuis que je blogue, j'apprends un tas de choses, je m'ouvre à des saveurs nouvelles, je vais de découvertes en découvertes, je deviens moins psychorigide (même pour les cheesecakes, mais c'est limite)....
Bref, je deviens (un peu) moins bête. Et c'est déjà ça (mais vous ne me ferez toujours pas manger de la noix de coco, sous quelque forme que ce soit).

A présent, je suis même capable de commander des desserts bizarres au restaurant. Comme ce verre de chocolat crémeux, légère saveur café, confit de poivron et framboises, que j'ai préféré à un chaud et froid moelleux au chocolat, glace vanille et caramel au beurre salé (que je connaissais déjà, en fait... ). Et ça m'a plu !

Ce que j'ai bidouillé chez moi deux semaines plus tard n'a pas (du tout) la même apparence (j'ai d'ailleurs frôlé le ratage), mais c'est tout aussi bon (je le dis sans modestie aucune). L'alliance chocolat-poivron marche étonnamment bien.

Crème au chocolat, coulis de poivron & tuiles aux amandes



Pour 6 pots de crème au chocolat (inspirée du Pot noir Sonia Rykiel de Christophe Felder) :
175 g de chocolat noir
25 cl de lait
25 cl de crème liquide
65 g de sucre semoule
4 jaunes d'oeufs

Pour le coulis de poivron :
1 poivron rouge
1 c.s. d'huile d'olive
1 c.c. de sucre
1/2 c.c. de piment d'Espelette
une pincée de poivre

Pour une trentaine de tuiles aux amandes concassées (recette de La Sieste, plus ou moins) :
2 blancs d'oeufs
65 g de sucre semoule
15 g de farine
25 g de beurre fondu
125 g d'amandes mondées et concassées


Commencer par les tuiles :
Mélanger la farine et le sucre dans un petit saladier.
Ajouter le beurre fondu et les blancs d'oeufs, et mélanger.
Incorporer les amandes concassées.
Couvrir et mettre au frais pendant 2h au moins.

Pendant ce temps, préparer le coulis de poivron :
Peler le poivron (avec un Zyliss), l'épépiner et le couper en petits morceaux.
Faire revenir dans l'huile d'olive pendant quelques minutes.
Couvrir d'eau et laisser cuire jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et que les morceaux de poivron soient tendres.
Ajouter le sucre, le poivre et le piment d'Espelette.
Verser dans un verre à mixeur et mixer.
Répartir le coulis dans des verrines, et réserver.

Ensuite, préparer la crème au chocolat :
Faire fondre le chocolat (normalement, il faut juste le hacher, mais je n'aime pas du tout parce que ça en met partout).
Faire bouillir le lait et la crème.
Mélanger les jaunes avec le sucre semoule jusqu'à l'obtention d'un mélange onctueux.
Verser les jaunes dans le mélange lait-crème et faire cuire à feu doux sans faire bouillir.
Verser cette crème sur le chocolat en trois fois, en mélangeant constamment afin d'obtenir une émulsion. Mixer la crème avec un mixeur plongeant afin de la lisser.
Verser la crème dans les verrines, sur le coulis de poivron (en fait, le coulis de poivron a permis de remplir 4 verrines seulement, contre 6 pour la crème au chocolat).
Laisser refroidir un peu, et laisser prendre au frais pendant plusieurs heures (je les ai laissées une nuit).

Finir la confection des tuiles :
Préchauffer le four à 200 °C.
Déposer des tas de pâte, en les espaçant, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et les aplatir avec le dos d'une cuillère.
Enfourner 12 minutes à 200 °C.
Lorsque les bords sont bien dorés, sortir la plaque du four et laisser les tuiles refroidir.

Il ne reste plus qu'à servir les pots de crème avec les tuiles aux amandes.

******

J'allais oublier : j'ai également appris que le poivron rouge devenait orange une fois mixé. Moi qui pensais naïvement que ce serait rouge...

26 commentaires:

Eryn a dit…

Tu vas rire mais je suis encore plus plouc que toi, je n'aurais jamais pensé à associer le choco avec du poivron ! Je viens de lire la recette et effectivement, bonjour l'explosion en bouche ! Ca doit être une tuerie ce truc là !

Mon gratin peut aller se rhabiller :p

Gracianne a dit…

Ca me cause, l'association est heureuse. L'autre jour j'ai goute une creme brulee au poivron rouge, et j'ai aime bien que j'aie ete un peu deconcertee par le gout. Par contre, avec le chocolat et le piment, je peux tout a fait imaginer ce que ca donne. Je veux gouter.
Tu viens de subir une veritable revolution gastronomique on dirait, il faut etre curieux. L'autre soir j'ai propose de la pate de haricots rouges a mes copains de train, et bien figure toi qu'ils ont refuse d'y gouter. Remarque tant mieux, il n'y en avait pas beaucoup, j'ai tout fini.

Flo a dit…

Whouahou du poivron et du chocolat ? Tu es superbement innovante !!! Je serais très curieuse de savoir le goût !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un dessert renversant! Cette idée de marier le poivron au chocolat est décoiffante!!! Bravo, pour le progrès! Continue comme ça!

Bises,

Rosa

Liliy a dit…

Et bien j'aurai aussi appris quelque chose de nouveau aujourd'hui! =) Dans la famille plouc, j'aurais jamais imaginé le poivron dans un dessert... J'ai envie d'essayer ton coulis avec le reste de sorbet hyperchocolat qui attend son tour dans mon congélateur. En attendant d'avoir assez de temps pour réaliser une crème +des tuiles +un coulis... =)

Natalia a dit…

Waouh ! Superbe... rien que pour l'association des couleurs, je prends ! Je me souviens d'un sorbet framboise-poivrons et d'une confiture poivrons-vanille goûtés dans un resto que j'ai adoré, il y a quelques mois. Comme toi, j'avais délibérément choisi de ne pas donner dans le classique...
Au fait, le torticolis est passé ? Bises

marion a dit…

j'avais bien vu les truffes de Loukoum chocolat/poivron et je m'étais promis d'essayer, ça me tente à mort ! Tu en rajoutes une couche :)
Moi j'en rajoute une autre : depuis que tu bloggues, j'ai fait ta connaissance, vaincu mon appréhension des macarons et plein d'autres choses
Alors pour tout ça merci :)

gourmeline a dit…

Hello, bravo pour ton blog les photos sont magnifiques (respect total pour le "comme un hispahan") je viens de commencer un blog qui parle un peu de tout (enfin surtout de moi pour être honnête : ) et j'espère que dans 1 an j'aurais appris autant de choses que toi... pour l'instant je pars de loin, loin, très loin ....

Anonyme a dit…

Je cherchais justement hier soir à exprimer ce que tu dis dans le préambule de cette recette, qui m'a l'air délicieuse en plus d'être quasiment philosophique.
j'aime beaucoup ton écriture, les photos me donnent faim, le texte est une source d'inspiration et d'apaisement quotidien.
Voilà…:)

Arto

bcommebon a dit…

C'est surprenant mais pourquoi pas… j'ai bien essayé la mousse au chocolat au piment d'espelette.
Je testerais bien la recette…

Gloria a dit…

The recipes yummy!!! the music so good!! all is here... Gloria

verto a dit…

Là il faut que j'essaie..j'adore les poivrons rouges et le chocolat....

Sonia a dit…

Belle recette très originale! Merci de ton gentil commentaire sur mon blog.
Bises.
Sonia

verO a dit…

C'est une recette vraiment... original. Suis pas sure de me lancer !

Au fait,tu vivais sur quelle planète il y a quelques mois ???
;-)
Bien à toi et bonne continuation
verO

Charline a dit…

Coucou Mingou!
Je gouterais bien l'association poivron-chocolat ! En tout cas, la photo est vraiment chouette!
Un petit award t'attends par chez moi...
Bisous!

$ha a dit…

Dis, je peux m'inviter?

aBIGouDi a dit…

Quelle poesie dans es billets
L'imagination et la Cuisine font bon ménage, je n'aurai jamais pensé aux poivron avec le chocolat
chapi chapot !

eglantine a dit…

Bloguer t'as été réellement salutaire ! c'est vrai que ça booste drolement, ça m'a fait le même effet. Deux ans que je blogue et j'ai pas encore essayé le chocolat poivron.... faut vraiment que j'avance plus vite !

eva a dit…

Soyons fous !

Mamina a dit…

J'aime le chocolat noir pimenté et j'aime l'assiciation avec le poiveron dans les plats comme avec un pigeon. cette crèeme me plaît donc beuacoup, tu t'en doutes.

Suiksuik a dit…

très belle association ! je n'ai jamais testé mais maintenant c'est pas l'envie qui me manque !

Annell�nor a dit…

Chocolat -poivron ? Cette bizarrerie ne m'a jamais effleuré non plus, mais comme je suis aussi curieuse que gourmande, j'essaierai volontiers, alors une belle verrine pour moi siouplait !

Tartelette a dit…

Ok, je dis pas que demain je m'y met mais la recette m'intrigue vraiment....Tres belle realisation!

Pernille de La Botte des Sept Lieues a dit…

Je découvre ton blog, son magnifique design (j'adore j'adore!) et tes très belles photos. Ravie de te rencontrer!

loukoum°°° a dit…

J'écoute la radio et là j'ai entendu un truc qui devrait PEUT ETRE te plaire

Une recette de Sébastien Gaudard chez Coffe.
Décidement ce mec a une relation toute particulière avec les poivrons...

you can see it there:
http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/casebouffepas/

les chéchés a dit…

c'est au frais, ça parrait être terrible, ça sent délicieusement bon... merci pour la recette.. les chéchés vont se régaler...