jeudi 24 janvier 2008

Et la vraie vie reprit le dessus... (élucubrations et paniers repas)



Ce début d'année est un peu curieux. Je me surprends à tenir des résolutions... que je n'ai même pas prises (et ce n'est pas mon genre). Par exemple, laisser la vraie vie reprendre le dessus. Sur le blog, sur la thèse. Aller voir un peu ce qui se passe dehors. Pour autant, le quotidien reste le même et se résume en trois lettres : BNF.

Parmi toutes ces heures passées en salle de lecture, certaines sont un peu plus paresseuses que d'autres. Parfois, en levant les yeux de son écran d'ordinateur, on ne peut s'empêcher d'observer en détail ses voisins, ses voisines surtout : tenue vestimentaire, coiffure, affaires de travail, ordinateur utilisé, organisation de l'espace de travail (le mien, ordonné au centimètre près, révèle sans doute ma maniaquerie), etc. Il y a une semaine, je me suis demandée qui était cette fille si jolie, assise deux rangées plus loin... Avec son visage enfantin aux traits métissés (eurasienne peut-être ?), sa coupe de cheveux "boule" et ses courtes mèches plaquées sur le côté, je lui trouve un charme indéfinissable. Tout me plaît en elle, et chaque fois que je la vois, je me dis que j'aimerais lui ressembler...

Dans les allées et les couloirs, on voit défiler toutes sortes de spécimens bizarres. Le vieux croulant avec ses lunettes de chimiste jaunes fluo (une fois, il a failli s'étaler de tout son long en trébuchant sur une marche), la foldingue qui rit toute seule, la chieuse qui s'offusque parce qu'on lui refuse un document alors qu'elle en a déjà une bonne vingtaine entassés sur son bureau, l'inquiétante "silhouette giacomettienne" (la grâce en moins) à qui on offrirait volontiers un morceau de kouign amann, question de survie ; sans parler de ceux qui ne se lavent pas ou qui vident leur flacon de parfum sur eux. Parfois, on aperçoit aussi des ex-futures premières dames au milieu de toute cette faune.

En fin d'après-midi, alors que l'obscurité s'installe, un spectacle retient souvent mon attention : le bal des oiseaux au-dessus de la "forêt". J'observe avec fascination ces nuées d'étourneaux (ou moineaux ?) virevoltants, mais sans comprendre la signification de leurs mystérieuses chorégraphies.

Et puis, au milieu des divagations, il y a ce souvenir persistant : celui d'un visage.
A Helsinki, cela ne m'avait pas tant frappée. Cet été-là, en visitant l'Ateneum, j'avais remarqué les tableaux de Helene Schjerfbeck, ses autoportraits si singuliers. Mais leur force était, semble-t-il, diluée dans le reste de la collection permanente du musée (qui n'était pas sans intérêt, au contraire, j'avais beaucoup aimé certaines oeuvres de Hugo Simberg). A l'époque, je n'avais pas compris.
Il y a quelques semaines, quand j'ai pénétré dans la dernière salle de l'exposition consacrée à Helene S., la salle des autoportraits, j'ai été submergée par la force, la violence de ces visages (parfois simples taches de couleur elliptiques) déformés, grimaçants, qui disent la douleur, la vieillesse, la mort qui rôde. En levant la tête, j'ai aperçu cette phrase inscrite à l'entrée de la salle : "Ma vie est une tempête, c'est une chose que personne ne croira".
Et je n'ai pas su retenir mes larmes. Eva avait raison : on n'en ressort pas indemne.

Certains s'inquiéteront à la lecture de ce billet... Mais oui, je travaille aussi. Et pour ça, j'ai un carburant formidable : mes paniers repas.
J'ai remarqué qu'en l'espace de quelques mois, le bento était devenu furieusement tendance. Ca m'embête un peu, parce que maintenant, plus personne ne me croira si je dis que je suis plouc (en plus, je découvre que les baies de Goji, que ma maman me fait manger depuis... ben je ne sais plus, ça fait tellement longtemps... bref, je découvre que les baies de Goji aussi sont ultra-tendance, donc en fait, on peut être à la pointe de la mode sans le savoir - pour les foodistas qui ne veulent absolument pas passer à côté de ce produit hype, on en trouve facilement dans les supermarchés asiatiques, inutile de chercher sur internet). De toute façon, mes paniers repas ne sont pas des bento à proprement parler. Il leur manque une composante importante je crois : les petites fioritures kawaii, très mimi, mais dont la préparation est beaucoup trop chronophage à mes yeux. Or, le panier repas doit rester pratique avant tout...


Lentilles vertes, saucisse, carottes
Gaufrette rapportée d'Italie
Gâteau marbré choco-vanille
Orange
Thé vert aux sept agrumes



Poulet aux champignons (de ma maman)
Riz japonais
Clémentines
Gâteau rapporté d'Italie
Thé vert aux sept agrumes



Salade tiède de pommes de terre rôties
Salade d'aubergines ; carottes râpées, graines de tournesol
Pomelo chinois
Compote de pommes
Lebkuchen
Bouchée de frangipane aux éclats d'amandes
Thé vert Longjing



Jambon, beurre (baguette Monge : pas sur la photo)
Carottes râpées ; ?
Clémentines
Yaourt + confiture de framboises
Weihnachtskekse
Thé vert Longjing



Pousses de petits pois ; boulette "tête de lion" (de mon papa ; spécialité de Yangzhou)
Riz japonais
Clémentines
Berawecka
Butterballs
Thé Montagne Bleue



Torsettes, tomates confites, mozzarella
Sandwich au foie gras :-)
Pomme, clémentine
Mandelbärli
Sablés aux gouttes de chocolat de Michel et Augustin
Thé Montagne Bleue



Sandwiches jambon-beurre et concombre-fromage frais
Yaourt + sirop d'agave + poire
Clémentines
Chocolat noir praliné fondant Côte d'Or
Thé Montagne Bleue



Riz sauté
Kiwi, clémentine
Galette des rois
Café, Evian



Ebly (cuit au bouillon)
Légumes (idem)
Yaourt + sirop d'agave + mangue
Mandelbärli
Chocolat noir praliné fondant Côte d'Or
Clémentine
Thé Montagne Bleue



Carottes et lotus au vinaigre (de ma maman)
Inarizushi
Clémentine
Banane
Yokan (pâte de haricots rouges)
Thé vert Longjing


Et même avec ça, on n'est pas sûr de résister aux bourrasques qui balaient l'esplanade de la BNF les jours de tempête...

29 commentaires:

Mamina a dit…

C'est bien de te lire quand j'ai 5 mn le matin... les baies de goji, j'en ai et je ne les ai pâs encore testées... l bento, pas besoin, je mange tous les jours à la maison... je ne suis pas tendance mais je te lis avec plaisir.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Des repas sains et savoureux! Ils me plaisent bien...

Bises,

Rosa

Tiuscha a dit…

Moi aussi je suis plouc, la branchitude ne m'intéresse pas seul le goût m'intéresse mais je ne suis pas pressée... Je ne connais pas le matcha ni les Goji, ni tout plein de trucs exotiques mai cela viendra en son temps... J'aimerais bien voir ces autoportraits dont tu parles (en fin je suis curieuse car "aimer" est loin d'être certain) Alors bento est ni mieux ni moins bien que le tupperware look qui était mien étudiante puis dans la vie active. En tout cas, tes paniers repas sont très équilibrés, bravo !

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Pour une gourmande, tu es très sérieuse. Tes bentos sont très équilibrés. Bravo.

Tifenn a dit…

Quel voyage! du froid au chaud pour rester tempérée...

Gracianne a dit…

Tu es la reine des Bento Boxes, je me les mangerais bien toutes. ouh, les tetes de lion de ton papa, et le poulet de ta maman...
Bon je vais me manger mes pates au thon dans mon tupperware sans deco, et mes deux clementines, en regrettant de n'avoir pas plus le sens de l'esthetique.

marion a dit…

tu étais donc une foodista avant l'heure :) furieusement in !!!!
Je dis ça mais ... j'ai sombré dans la bento aussi, sans l'avoir utilisée encore, et lilo m'a donné des baies de goji, pas encore testées non plus :)

Ana a dit…

C'est toujours un plaisir de venir te lire...

Liliy Gnocchi a dit…

Quel plaisir de te lire depuis un ordinateur AVEC carte son! J'adore tes paniers repas, c'est sûr qu'ils sont essentiels pour tenir une journée de concentration. Je mangeais le même yokan que toi, l'autre jour. J'aime bien ceux au thé vert aussi. J'ai été toute surprise de découvrir que les Mandelbärli ont eu l'honneur de découvrir la BNF avec toi! :) Quand tu viendras ici, il faudra que je commence par ranger mon bureau, sinon tu vas prendre peur... ;)

Natalia a dit…

J'suis encore une plouc mal dégrossie : je connais depuis quelques semaines les bentos, mais c'est un peu grâce à tes lunch boxes et à ces qq déjeuners partagés dans la maison à trois lettres... Quant aux goji, j'ignorais leur existence jusqu'à ce soir. Pour ce qui est d'Helene Schjerfbeck : je n'ai pas pleuré, mais c'est tout juste. Non, on n'en ressort pas indemne.

7tourvercors a dit…

... C'est te lire qui m'émeut. Combien de vols d'oiseaux au dessus de la foret, combien de dessins sur la moquette rouge, combien de rêverie au dessus des lampes de bureaux, combien de regards de biais pour connaitre le thème de recherches des voisins ... et de repas sur les marches devant le MK2 ou dans la petite salle en bas... Ces trois lettres me manquent toujours. Ces bentos ne font que confirmer ma montée en Paris d'ici une bonne 15aine de jours.

Nam a dit…

Je partage tout à fait ta vision du bento ;)
Vite fait, je ne m'encombre pas de trop de détails. 15 minutes montre en main pour le remplir.

D'autre part je revendique tout à fait le côté franchouillard et campagnard de mes bento!! Les choux de bruxelles, choux rouges et topinambours sont mes amis!

J'aime beaucoup tes ptites boîtes aussi ... elles sont toujours variées

Flo a dit…

J'ai toujours préféré tes sublimes "paniers repas" à ces bentos, qui quand ils sont mignons, ne ressemblent pas vraiment à ma façon de vivre et de déjeuner :-)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Mamina : Les bento, c'est parce que je n'ai pas le choix (pas de cantine abordable). En tout cas, merci de venir me lire, j'en rougis presque...

Rosa : Merci ! Sains et savoureux, je ne sais pas, mais j'essaie :-)

Tiuscha : Parce que je suis un peu snob, je n'aime pas suivre les modes, mais parfois c'est malgré soi qu'on est tendance ;-)
Malheureusement, l'expo est finie, et le catalogue épuisé...

La cuisine des 3 soeurs : Sérieuse, je ne sais pas, mais gourmande oui ! L'équilibre, c'est un souci permanent...

Tifenn : Hum... que répondre ?

Gracianne : Tu es trop gentille :-) Quand je saurai faire les têtes de lion, je te ferai goûter. Mon papa dit que c'est une spécialité de "chez nous".
Et puis, quand j'irai au Japon, je te rapporterai une belle boîte à bento.

Marion : Tu sais quoi ? Je n'aime pas du tout suivre les modes en général, alors ça m'embête un peu quand même... Quoi qu'il en soit, je te recommande les bento, c'est moins triste qu'un sandwich dans un sac plastique, et puis, c'est psychologique, on a envie de le remplir avec de bonnes choses.

Ana : Merci ! (et puis, merci de te manifester aussi !)

Liliy Gnocchi : Au thé vert, je n'ai jamais goûté, mais c'est parce que j'aime trop les haricots rouges.
Les Manderbärli, je peux te dire qu'ils ont été ô combien réconfortants et que je les ai appréciés durant ma pause de l'après-midi...
Si ça peut te rassurer, je ne parlais que du bureau à la BN, parce qu'à la maison c'est autre chose...

Natalia : A vrai dire, je ne comprends pas trop l'engouement pour les baies de Goji, mais bon, c'est mon côté ploucos qui ressort.
Tu sais, je n'avais jamais été bouleversée à ce point par une expo de peinture...

7tourvercors : Hier, justement, je me disais que tout ça me manquerait un jour, et ça m'a fait bizarre. Pourtant, je sais que ce sera le cas.
A bientôt peut-être, alors ?

Nam : Bon, tu auras peut-être vu que je me suis permis une petite fantaisie sur un des bento quand même (mais uniquement parce que ça ne demandait pas de travail supplémentaire).
Les trucs asiatiques, en général, ce sont les restes des tupperwares du dimanche que je rapporte de chez mes parents. Alors, forcément, mes bento sont moins "franchouillards". Mais franchement, on s'en fout. L'essentiel, c'est d'y mettre ce qu'on aime, non ?

Flo : Pour être franche, j'adorerais avoir des bento joliment décorés, mais JE N'AI PAS LE TEMPS pour ça...

gourmeline a dit…

ta discipline m'impressionne. Bravo pour tes paniers repas et bon courage pour le travail à la BNF. Mes années bibliothèques sont loin derrière mois (j'en ai pas fait beaucoup) et ce ne sont pas les meilleures. Mes tes pauses déjeuner me font terriblement envie.

auntie jo a dit…

avec ces repas là, la pause déjeuner devient très agréable!

patoumi a dit…

Un billet spirituel et délicat.

Flo Bretzel a dit…

En te lisant, j'ai l'impression d'y être à la BNF. Quand à tes bento box, tu prouves que l'on peut manger équilibré sur le pouce!

misspopote a dit…

Je suis certaine que tu pourrais presque étaler tout ça sur les tables de la BN sans te faire jeter comme une touriste en camping...
Moi aussi je voudrais bien me faire de si beaux piques-niques mais est-ce que ça te prend beaucoup d'énergie et de temps le matin en plein stress postréveil et préboulot? et est-ce que tu dois emmener une valise avec toi pour transporter tout ça? j'aimerais beaucoup savoir comment tu fais...
Et ces bento, on les trouve où? ça m'a l'air d'être une bonne alternative à l'indécrottable tartine jambon-beurre ou à la salade flop aux arômes de tuperware...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gourmeline : Point de discipline là-dedans, mais plutôt de la gourmandise ! Si je ne mange pas bien ou que j'ai faim, je ne peux pas travailler ;-)

Auntie Jo : Tellement agréable que parfois, ça s'éternise...

Patoumi : :-)))

Flo Bretzel : Oui, on peut manger équilibré et sur le pouce (et gourmand) mais ce n'est pas moi qui ai inventé ça.

Misspopote : Point besoin de valise. Au début, j'utilisais des petits sacs en kraft (dont un de l'Eclaireur - donné par un ami - mais qui a rendu l'âme sous le poids de mes paniers gourmands) pour transporter ça. Maintenant, j'ai des boites avec de petites sacoches (rapportées de Chine, ou achetées sur eBay), très pratiques. Si tu veux, je t'envoie des photos de mes boîtes.

misspopote a dit…

Les photos, les photos!

alienor a dit…

Je ne sais pas si c'est branché ou pas mais bravo pour ces repas équilibrés !!

Alhya a dit…

alors moi, c'est LE truc auquel j'arrive pas à me résoudre.. rien n'y fait, je suis incapable de me préparer un truc la veille au soir ou le matin... je ne sais pas, ça me déprime... et puis du coup, paf, j'ai AUCUNE idée... et puis du coup, tous les midis, je file rapido chez moi me faire à manger ou déjeune avec un pote quand mes finances le permettent (ou pas, mais ça c'est une autre histoire). bref, j'adorerai avoir tes petits bentos, être capable d'en faire des aussi variés et équilibrés!

Clairechen a dit…

Je ne trouve plus ton adresse e-mail alors je viens te remercier sur ton blog....
Merci, merci pour l'enveloppe qui est arrivée hier!!!!! Elles sont toutes aussi belles les unes que les autres....

Je n'arrive pas à me fasciner pour les Bento... j'ai mes tupperware qui font tout aussi bien l'affaire!! Par contre, j'aime bien voir, les plats que tu te concoctes ainsi que chez les autres!!!

$ha a dit…

Oh, il est où le commentaire que j'avais laissé? C'est bien la peine si tu ne sais même pas que je passe des heures sur ton blog^^

Gloria a dit…

I love your lunchboxes!!! always like!! I take some ideas for my lunch!!! xx Gloria

loukoum°°° a dit…

J'ai changé de bibliothèque depuis que j'ai déménagé, avant je fréquentais celle de droit qui n'avait absolument rien à voir avec mes études mais qui avait l'avantage d'être claire et lumineuse... et qui était un hallucinant repère à Beverly'Pouf... un truc assez fou, tu entrais là dedans et dès que tu croisais des filles tu te sentais plouc et obèse... mais ce qui était rassurant c'est que tu pouvais aussi te dire que tu devais avoir l'air moins idiote aussi :-)

moi, je me mettrais aux paniers repas le jour où je dénicherai des trucs isothermes qui tiennent la route, et puis les fioritures ca fait de bien jolies photos mais faut pas passer plus de temps à préparer son repas qu'on en passe à travailler non?

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Misspopote : Je n'oublie pas les photos, mais il faut que je trouve un moment pour les faire...

Alienor : En fait, ça m'est égal que ce soit branché ou non...

Alhya : Ah mais si tu as la possibilité de déjeuner chez toi, c'est encore mieux. En fait, ce que j'aimerais, c'est avoir une vraie cantine (pas trop chère)...

Clairechen : Je suis ravie que les fèves te plaisent.
Bento ou tupperware, le principe est le même : avoir son repas dans une boîte. Mais c'est vrai qu'avoir une jolie boîte, ça donne envie de la remplir avec plein de bonnes choses.

$ha : C'est sans doute une fausse manip, je ne censure pas la parole des lecteurs...
:-)))

Gloria : Thank you so much, Gloria !

Loukoum°°° : Alors, en fait, avec mes copines de bibliothèque, pendant nos pauses déjeuner/goûter, on s'amuse à commenter les tenues des pouffes qui défilent, c'est excellent !
Il y a des boîtes isothermes qui sont pas mal du tout. Et puis, tu as compris : les fioritures, ce n'est pas mon truc...

Anonyme a dit…

Je découvre ton blog via blog actu, je m'extasie devant tes photos et des recettes !!

Mais le plus incroyable, étant moi-même une thésarde habituée de la BNF, je reconnais chacune des personnes que tu décris !

Comme c'est drôle !

En tout cas, la prochaine fois, je serai attentive pendant ma pause repas à mes voisines !!!

Très bonne continuation et bravo pour ton blog,
zéphyre