jeudi 15 novembre 2007

Les petites choses qui font une journée réussie et deux variations autour du potiron



Ca a commencé avec un rayon de soleil au réveil, et un chocolat chaud au petit déjeuner, un vrai, honteusement crémeux, servi dans de jolies tasses que j'aime bien (en ce moment, c'est terrible, je suis tellement accro que je n'arrive plus à me contenter de cacao Poulain).
Ca s'est poursuivi avec une "balade" à vélo et un pique-nique libanais, en amoureux, dans les arènes de Lutèce. Le thermos de thé vert aux sept agrumes ne fut pas de trop malgré un soleil radieux. J'étais ravie que ma bouteille ne serve pas uniquement pour la BN (j'ai repensé à ce jour de janvier 2006 où Crevette et moi avions décidé d'aller visiter l'exposition Vienne 1900 au Grand Palais - un lieu que je déteste, mais c'est une autre histoire... - , l'attente dans la queue avait duré presque trois heures - c'est ça quand on s'y prend les derniers jours - , et par bonheur, j'avais pensé à prendre un thermos de thé pour nous réchauffer, du Fleur de Geisha, bien réconfortant par ce temps glacial de janvier).
Les cheveux ébouriffés et les joues rosies par le trajet en vélo (là, il s'agit de moi), nous sommes ensuite allés rencontrer un monsieur très sympathique (venu à vélo, lui aussi) avec qui nous avons conversé un moment et qui m'a fait de jolis dessins, notamment dans un petit carnet en cuir rapporté de Florence et qui ne me quitte pratiquement jamais.
Et puis, j'ai trouvé le cadeau de Noël pour ma petite Nini.



Les jours de grève*, j'ai la chance de pouvoir passer des journées comme celle-là, ou de rester simplement chez moi, à cuisiner pendant des heures si j'ai envie...
Les deux recettes qui suivent m'ont permis d'utiliser le gros morceau de potiron rapporté par mon poulet de son travail (un reste de décoration de Halloween) : un risotto (dont mon poulet m'a dit à quatre reprises qu'il avait adoré, comme si j'étais sourdingue), et une soupe récemment publiée par Loukoum°°° (et que nous avons adorée tout autant) (les seuls changements que j'ai apportés sont uniquement dus à l'absence de cocotte minute et d'amandes chez moi ; je n'ai pas voulu faire l'intéressante en me démarquant à tout prix, car ses recettes, on peut les suivre les yeux fermés).


Risotto aux poti-marrons



pour 2 grands bols

200 g de potiron, coupé en gros dés (2 cm)
150 g de marrons entiers (en conserve)
250 g de riz carnaroli (ou arborio)
3 échalotes hachées
1 gousse d'ail pressée
2 c.s. de persil plat haché (surgelé, ça ne pose pas de problème)
60 cl de bouillon de légumes chaud (préalablement porté à ébullition)
5 cl de vin blanc sec
20 g de beurre
2 c.s. d'huile d'olive
20 g de parmesan (j'ai fait sans - sacrilège ! - car j'ai oublié d'en acheter, et de toute façon je n'aime pas ça)

Faire chauffer le beurre et l'huile d'olive dans une casserole.
Y faire revenir l'échalote, puis ajouter l'ail au bout d'une minute.
Verser le riz et remuer avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le riz devienne translucide.
Ajouter le vin blanc et continuer à mélanger jusqu'à ce qu'il soit évaporé.
Verser une louche de bouillon, mélanger.
Lorsque tout le liquide est absorbé, verser à nouveau une louche de bouillon, ajouter les dés de potiron ainsi que les marrons entiers (ils vont "fondre" durant la cuisson) en continuant à mélanger pour que le riz n'attache pas au fond de la casserole.
Dès que le liquide est entièrement absorbé, rajouter une louche de bouillon, et répéter l'opération jusqu'à ce que le riz soit cuit : il faut compter 20 minutes environ.
Lorsque le riz est cuit (un peu al dente), ajouter le persil et le parmesan (sauf si on n'aime pas ça), mélanger. Il ne faut pas que le risotto soit trop compact.
Saler, poivrer.
Couvrir 1 minute.
Servir et déguster sans attendre.


Soupe de potiron aux lardons grillés et noisettes caramélisées selon Loukoum°°°



pour 5-6 bols

1,5 kg de potiron
1 gros oignon
3 gousses d'ail
1 tablette de bouillon de poule (bio)
15 cl de crème liquide
piment en poudre
sel, poivre
un filet d'huile d'olive

200 g de lardons
2 poignées de noisettes grossièrement concassées
1/2 à 1 c.s. de sucre en poudre
1 pincée de fleur de sel
1 c.c. de piment d'Espelette

Découper le gros morceau de potiron en tranches, retirer les pépins et éplucher la courge en gros dés.
Peler et émincer finement les oignons et l'ail.
Dans une grande casserole, faire chauffer un bon filet d'huile, y faire revenir l'oignon et l'ail, puis ajouter les morceaux de potiron.
Couvrir d'eau, ajouter la tablette de bouillon et porter à ébullition, puis laisser cuire 15-20 minutes, le temps que les morceaux de potiron soient tendres.
Pendant ce temps-là, faire griller les lardons dans une petite poêle, à sec. Retirer la graisse au fur et à mesure, et laisser réduire les lardons jusqu'à ce qu'ils deviennent croustillants. Les déposer sur du papier absorbant. Réserver.
Faire dorer les noisettes concassées dans une petite poêle, à sec également. Ajouter le sucre, le laisser fondre et se transformer en caramel. Ajouter alors la fleur de sel et le piment d'Espelette, et mélanger pour enrober les noisettes. Réserver.
Quand les morceaux de potiron sont cuits, retirer un peu de bouillon et mixer.
Ajouter sel, poivre, piment et crème liquide, et re-mixer un coup.
Au moment de servir, parsemer chaque bol de soupe du mélange de lardons-noisettes (ne pas le faire à l'avance, pour éviter qu'ils ne ramollissent).

******

*Je ne comprends pas comment on peut parler de "privilèges" en ce qui concerne les cheminots, les conducteurs de métro ou autres, alors qu'il s'agit de miettes en vérité, et que les VRAIS PRIVILEGES sont ailleurs (et qu'on se garde bien d'en parler)...


35 commentaires:

Alhya a dit…

ah oui, le thermos.. c'est là où que je vois que je ne suis pas une fille organisée... je n'ai pas de thermos, du coup, forcément, mes journées à la BU qui sont revenues à l'ordre du jour depuis la rentrée (oui, j'ai suivi ta technique, ça fait infiniment de bien de quitter son chez soi et d'y revenir, le soir, devoir accompli) sont moins sympathiques que les tiennes, tout comme mes journées de grève, d'ailleurs! enfin, allez, je me réconforte en me disant qu'au moins, tes petits plats au potimarrons, eux, je peux les faire!

Eryn a dit…

Les journées de grève sont bien remplies finalement chez toi :p

Le risotto me fait saliver ! J'avais repéré la soupe qu'il faudra que je teste, je n'ai pas testé avec les noisettes ! très jolies photos :)

lory a dit…

ce risotto est un vrai délice..

Flo a dit…

Quel sublime risotto !!! Il faut vraiment que je me lance :-)

P-S : finalement la thermos va peut être devenir un essentiel dans son sac ;-)

Eleonora a dit…

Chère Mangue, quelle bonne idée ce risotto !! Moi aussi j'avais craqué avec la soupe poti-marrons...
Pendant que j'y suis serais-tu intéressée par l'atelier de cuisine indienne ayurvedique de Valérie cuisine et voyage ce samedi ?? (je me suis inscrite et j'ai un empêchement, alors comme je sais que tu habites à Paris...)

Tifenn a dit…

Ben voui, les privilèges...et de toute façons, sont acquis, faut les garder!
Tu n'aimes pas le parmesan? comme c'est triste!

marion a dit…

si seulement je pouvais rester cuisiner au lieu de me peler en moto pour bosser 10h30 ... :( je préfèrerais aussi mettre la tête dans le potiron !
Reste bien au chaud !

Clairechen a dit…

Ohlalala ton risotto me fait trop envie!!!!!! Il faut vraiment que je me mette à cuisiner le potiron!!!! Ce n'est plus possible!
Et puis ta soupe mmmmmmm.... elle me réchauffe!! Tu vois, ce serai elle que je metterais dans le thermos à la place du thé...

Lauriana a dit…

Je prends le tout : le risotto, la soupe et les jolies tasses!

Gracianne a dit…

Je prendrais bien une assiette de soupe, pour me réchauffer, il fait si froid a la campagne. Et demain aux aurores tout sera gelé quand je partirai prendre le seul train de ma ligne SNCF qui part sur Paris. Les avantages acquis sont peut-être à défendre, mais pas comme ça, nous n'avons pas tous des RTT ou plein de jours de vacances à dépenser, nous autres franciliens déjà bien fatigués par nos trajets quotidiens normaux.

Natalia a dit…

J'adore Marc Boutavant, et ça tombe bien, ce cadeau pour Nini, une idée que je reprendrai pour ma filleule...
Ta série sur le potiron me plaît bien, faudrait que j'essaie avec les noisettes, cela doit être intéressant.
Sur la grève, je rejoins tout à fait l'avis de Gracianne (et pourtant, contrairement à elle, je suis une super privilégiée, en plein sur la ligne 14).

Sophie a dit…

Les noisettes font merveilles dans plein de choses et dans cette soupe tout particulièrement. Je craque sur ton risotto. Très tentant.

loukoum°°° a dit…

Si tu savais comme j'étais dégoutée de ne pas avoir pu voir l'expo sur Klimt, Schiele et compagnie. Je maudissais le concept français des grandes expositions uniquement parisiennes... GGRrrr rien que d'y repenser. Celle là et celle sur la mélancolie, j'étais écoeurée de ne pas pouvoir aller à Paris les voir.

Bref, je suis ravie que la soupe vous ai plus. Moi aussi je suis en pleine période courges en ce moment, hier soir, patidou au menu...

crevette a dit…

Je tiens juste à rappeler pour info que notre cher président vient d'augmenter son salaire de 140% !!
Mais c'est vrai qu'il était un peu dans le besoin alors que quand même les cheminots sont de vrais privilégiés! La grève est un droit fondamental pour chacun! Et comme tout le monde je suis embêtée par cette grève (suis sur la ligne C du RER).

Bolli a dit…

Top!

Je prendrai les deux, le risotto et la soupe! A craquer et croquer!!!!

En plus, avec ce froid que nous avons....sur le vélo!

Ana a dit…

Je viens de découvrir ton blog... et je crois que je vais devenir une fidèle :-)))

Bravo pour tes macarons ! Moi, je viens de commencer et j'en suis entre la phase 1 et 2 !

Lisanka a dit…

Bien d'accord pour les vrais privilèges dont on se garde bien de parler (cf Cour des Comptes, planques dans certains conseils généraux, présidents grassement payés bref je me tais mais la liste est longue et tlm le sait!

Je craque pour le risotto aux marrons!

Chrystel a dit…

2 belles recettes superbes et appétissantes comme je les aime.
Chrys

Mavielle a dit…

C'est ce genre-là de journées qui me manquent! Une journée où on ne passe pas son temps à courir pour rien, ou plutôt pas grand chose. Et tu as bien raison pour ce qui est des vrais privilèges!!

peggy a dit…

joli risotto, bien de circonstances! brrrrrrrrrrrrrr ma che freddo!!!!!!! ;-)
quand je pense que demain c'est de nouvea la galère dans les transports ;-(

Miechambo a dit…

Deux recettes parfaitement mises en valeur par les photos. Et maintenant que la soupe de potiron a enfin été acceptée par Monsieur, je vais pouvoir en refaire plus souvent en apportant quelques petits "plus" comme les lardons et les noisettes.

Adriano a dit…

Deux recettes qui sentent bon l'autommne!!

pom d'api a dit…

J'adore!!!!!

Mamina a dit…

Tout est bon dans ce billet, ily a rien a jeter... mais pourquoi ne l'ai-je pas lu la semaine dernière!

Charline a dit…

J'avais râté ton billet sur ta petite cousine, c'est trop mimi ! Et j'adore le cadeau que tu lui as trouvé, il m'irait aussi très bien ! ;) Quant à ton risotto et ta belle soupe, je ne peux que les aimer !

auré a dit…

Hum les deux recettes ont l'air succulentes mais je craque sur le risotto!

Frédée la tite fée a dit…

Je decouvre ton blog! Vraiment tres sympa...Tes photos sont vraiment appetissante!

Mon homme me reclame un risotto depuis au moins un an (oui je sais, je suis dure en affaire lol)! Le tien me plait beaucoup car il change de ce qu'on peut voir comme risotto dans les bouquins ou sur certains autres site!

Je devrais donc la tester tres bientot!

Bravo encore pour ton blog!

Fredee
https://jaiunptitcreux.canalblog.com/

mamapasta a dit…

marrons potimarron , je ronronne rien qu'a regarder la photo du risotto ou sont réunis mes deux préférés de la saison

Claire a dit…

C’est bizarre, j’aime beaucoup les marrons et le potiron, mais ce risotto ne m’a pas époustouflée... J’étais déçue de ne pas aimer autant que je m’y étais attendue! ;-)
Les marrons c’était nickel, mais j’ai trouvé que le potiron n’avait pas trop de goût... Il faudra que je retente, peut-être en le faisant revenir auparavant...

Claire a dit…

Par contre la soupe est géniale!!

Claire a dit…

Mea culpa, c’est moi qui n’avais pas correctement réussi le risotto la première fois. Je l’ai refait en passant les dés de potiron à la poêle avec du beurre pour qu’ils soient bien fondants, et en m’appliquant bien pour le reste, et c’était bien meilleur! Excellent même, j’ai dû me raisonner pour ne pas finir le plat!

Emi a dit…

Super recette! Testée avec des châtaignes c'était très bon!!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Finalement, c'était bon alors ?
Pour la soupe, tu peux dire merci à Loukoum°°° !

Emi : Ravie que le risotto t'ait plu ! (c'est bien du risotto que tu parlais...?)

Aurel Daniel a dit…

Merci pour ces idées très sympa que j'ai pu mentionner dans ma sélection proposant 4 menus pour novembre!
http://theartof.cookening.com/fr/1083/4-menus-de-novembre-en-toute-simplicite-ou-comme-un-chef

Aurel de la Brigade Cookening
http://www.cookening.com

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Aurel Daniel : Merci pour la mention !