vendredi 23 novembre 2007

Truffade : un mot, deux recettes



J'ai appris à lire très vite. Enfin, assez vite. Je commençais déjà à lire un peu en maternelle (en fait, j'ai appris en regardant Des chiffres et des lettres, émission devant laquelle je restais scotchée, paraît-il...), où je m'amusais à déchiffrer des phrases indispensables du style "C'est la fête du mulot". La lecture fut donc une affaire pliée assez rapidement.
Mais savoir lire ne suffit pas, encore faut-il comprendre ce qu'on lit... ce qui est loin d'être évident lorsqu'on rencontre un mot ou une expression pour la première fois (et qu'on grandit dans un environnement familial non francophone).
Je me souviens du tout premier poème que j'ai appris en classe de CP : dans mon cahier de poésie, il fallait dessiner, dans des cases, les animaux cités dans le poème (écureuil, serpent, escargot, etc), et dans la case réservée au lièvre, comme j'ignorais ce que c'était, j'ai dessiné... un oiseau.
Ce n'est pas tout. En CE2, parce que je n'avais pas participé à un exercice (qui consistait à dire ce que le mot "paix" évoquait pour nous), la maîtresse m'a prise à part à la fin de la séance, et m'a demandé pourquoi je n'avais rien dit, si "ça [m']était égal". Ne comprenant pas le sens de cette expression, j'ai répondu au hasard "oui" (j'avais deux possibilités, évidemment j'ai choisi la mauvaise). Quelle gourdasse.

Heureusement, j'ai fait des progrès depuis ; la langue est même devenue ma copine. Pourtant, les mots continuent de me surprendre. Comme le mot "truffade", par exemple. Quand je l'ai rencontré pour la première fois, c'était un plat de patates sautées au fromage. Et un beau jour, c'est devenu un gâteau au chocolat. Un mot transformiste... Excellent, non ?


Truffade auvergnate



pour 2 personnes

600 g de pommes de terre (à chair ferme) (ou plus, selon votre appétit)
200-250 g de tome fraîche
1 gousse d'ail dégermée et pressée
huile, beurre (ou graisse de lard, ou saindoux)
un peu de persil plat haché
fleur de sel, poivre

Eplucher les pommes de terre, les laver et les couper en rondelles (env. 5 mm d'épaisseur).
Faire chauffer un peu de beurre et d'huile dans une sauteuse, et y faire rissoler les pommes de terre en les remuant régulièrement (c'est un peu long).
Pendant ce temps, couper le fromage en lamelles.
Quand les pommes de terre sont cuites, ajouter l'ail pressé, mélanger, puis ajouter les lamelles de fromage et les laisser fondre.
Mélanger le tout (le fromage doit être filant), saler, poivrer, ajouter le persil.
Servir avec une salade verte.


Un plat qui réchauffe et tient au corps. Ce n'est pas très raffiné, mais au diable le raffinement et la prout-prouterie !
Pour les Parisiens amateurs de truffade (ou d'aligot), je ne saurais que trop vous conseiller d'aller en déguster une au Plomb du Cantal, dans la rue de la Gaîté. En attendant la prochaine Fête de LO.


Truffade au chocolat
(recette des frères Delacourcelle, testée et approuvée par plusieurs bloggeurs, et non des moindres)



250 g de chocolat noir à 70 %
166 g de beurre mou (admirez la précision)
134 g de sucre en poudre
4 oeufs

Préchauffer le four à 100 °C.
Chemiser un moule à cake de film alimentaire.
Faire fondre le chocolat.
Dans un saladier, mélanger le beurre avec le sucre et ajouter, en fouettant, les oeufs deux par deux.
Ajouter le chocolat fondu.
Verser dans le moule et enfourner 1h à 100 °C.
Laisser refroidir et réserver 12h au frigo.

Pour déguster la vraie truffade des frères Delacourcelle, c'est par ici (je n'y suis pas encore allée, mais ça ne saurait tarder).

******

N.B. 1 : Bien sûr, il ne s'agit nullement d'une idée de menu... Je ne vous conseille d'ailleurs pas de réunir les deux dans un même repas.

N.B. 2 : Merci à tous pour vos commentaires (même les critiques, ça fait du bien aussi). Je suis désolée de ne pas vous répondre individuellement, j'avoue que je suis un peu dépassée... Et puis, si je passe parfois en coup de vent sur vos blogs, sans laisser de petit mot, c'est par manque de temps ou d'inspiration. Ou par oubli aussi. Mais je vous lis.

N.B. 3 : Last but not least, un grand merci à Natalia.

******

Sur ce, nous prenons la poudre d'escampette dimanche, histoire de nous changer les idées...


47 commentaires:

Virginie a dit…

Les 2 versions de la Truffade me conviennent très bien!!!!
Tes photos sont terriblement appétissantes!

$ha a dit…

Tout ce que je peux dire c'est que tu es l'une des premières qui attire mon attention sur cette truffade au chocolat. Elle va me poursuivre toute la journée celle là!!

Tiuscha a dit…

On l'a vue passer cette recette de truffade au chocolat, on ne s'en lasse pas !

marion a dit…

elle aurait mieux fait de te demander si tu aimais la truffade :)))) Non mais y'en a qui ont de ces idées ... Préférer une truffade à une autre ...
A la base pour la truffade, il fallait du lard gras, mais ça n'existe quasiment plus (sauf là bas) et de la tomme fraiche pas toujours facile à dénicher non plus ... enfin ... Celle de Delacourcelle est finalement plus facile à gérer :op

elodie a dit…

Les 2 truffades... je fonds !!!!!!!!!!!!!!!!!
Wouah, superbes photos en plus, j'adore!!

margot a dit…

moi je prends la version gateau!!!

Eryn a dit…

Comme ça commence par se savoir, je suis davantage " salé " alors je saute sur ta truffade de pommes de terre et de tome !

Pour le dessert, je prends une petite part parce que j'aime bien prendre un petit dessert mais ce sont mes hommes qui vont s'empiffrer mdr.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Tes 2 truffades me font saliver! Un menu qui me plaît!

Bises et bon weekend,

Rosa

Laëti a dit…

J'apprécierais sans aucun doute aussi bien l'une que l'autre....quelles superbes photos, très très très appétissantes!!!!!!!!!

Gracianne a dit…

Ah Le Plomb du Cantal, un de nos classiques avec mon homme, depuis des annees. Et la truffade aussi, je ne resiste jamais quand je trouve de la tomme fraiche.
Bon voyage, ciao bella!

7tourvercors a dit…

Olala !! Tu ne t'imagines pas les effets de cette recette de truffade au chocolat sur un gros gourmand de mon entourage ... Entre le fondant au caramel et la truffade au chocolat ... Le compte est bon !

Flo a dit…

aie aie aie, quel revue de ce mot ! Une belle leçon ;-) bizzz Flo

Mavielle a dit…

J'ai appris à lire très vite moi aussi! A la maternelle j'étais allée voir les "grands" de CP pour qu'ils m'enseignent l'alphabet. Je me souviens qu'en CP la maîtresse avait voulu nous faire lire un petit livre d'à peine quelques pages, très illustré, écrit en gros caractères, et je l'avais dévoré en un temps record. Un peu honteuse, pour ne pas me démarquer du reste des élèves qui peinaient un peu, j'avais subrepticement emprunté un "bibliothèque verte" dans un des meubles de la classe et je le lisais sous la table pour pas que la maîtresse voit que j'avais changé de livre! Elle l'a finalement découvert et au lieu de me réprimander (encore heureux en fait), elle m'a donné la permission de me servir autant que je voulais des "bibliothèques vertes" de ce meuble. Le bonheur... :o)
Sauf que maintenant que je suis en école d'ingé je n'ai plus le temps de lire.
Et la truffade au chocolat, je l'avais repérée chez Bergamote, elle me donne de plus en plus envie, tes photos sont abominables!! (dans le sens où elles me font craquer!)

Stanislas a dit…

Quel souvenir cette truffade noire !
Comment ça ce n'est pas une idée menu ! Un menu 2 truffades, moi ça me va...

lescinqsens a dit…

Je découvre la recette de cette truffade au chocolat pour la première fois
Cette brillance du chocolat et la texture (presque aérienne, elle a somme toute l’air bien inoffensive).
En plus avec cette traînée de cuillère qui se dirige vers ma bouche grande ouverte. Quel ultime supplice! ( ce ne serait pas du vice ça? Une traînée de crème anglaise eu été largement suffisante pour nous torturer... voir rien d’ailleurs)
J’en fais une aujourd’hui sans hésiter.

Gloria a dit…

So beautiful pictures!!! They look wonderful, xx Gloria

Paprikas a dit…

Tu nous gâtes, deuxxxxxxxx recettes. Des truffades qui m'arrangent.

auré a dit…

Ce en devait pas être drôle sur le moment mais vraiment ces anecdotes sont trop mignonnes!
Je ne connais pas la truffade auvergnate, mais les deux me plaisent à l'oeil...!

laurence sap a dit…

si e peux me permettre... la truffade aux pommes de terre se fait plutot avec des pommes de terre qui s'écrasent car justement il faut normalement les écraser grossièrement à la fourchette avant de mettre la tome de cantal fraiche ...et c'est vraiment très bon et plus facile à réussir que l'aligot !!

Grand Chef a dit…

Ouh moi non plus je sais pas laquelle me tente le plus! Celle au fromage, quand même, j'avoue!

Frédée la tite fée a dit…

Je prendrais bien un bout de la truffade number 2!

Ca a l'air si fondant...
Le chocolat est notre ami ;-)

Bon week end!

Fredee
http://jaiunptitcreux.canalblog.com

loukoum°°° a dit…

Bonne poudre d'escampette!
Moi j'opterai sans hésiter pour la version salé... bon, en même temps dans une semaine mon estomac changera peut être d'avis ^^

Tifenn a dit…

J'adore le "filant" du fromage...c'est comme truffade, ça va bien avec brioche...mais le chocolat fait "fondre" mais pas la graisse...je te déteste! brrr chocolaaaaat....

Liliy a dit…

Tu en sais des choses! Et dire que tu te prétend(ai)s plouc... J'en viens à me demander ce que je suis moi... Archi plouc? Ce qui est génial, c'est que j'apprends de nouvelles choses chaque fois que je passe par ici! :) Et que je me lèche définitivement les babines devant tes photos à tomber...!

Pascale (ivS) a dit…

aaaaaaahhh, la truffade auvergnate, j'ai découvert ça récemment, en Auvergne! Et j'ai envie de croire qu'on ne peut en manger que là-bas, pour avoir encore plus envie d'y retourner vite, et de re-re-goûter ces fromages-là!!

Bolli a dit…

Oh làlà, mais pourquoi tu m'as rien dit avant, je serai passer et j'aurai gouté!
Sublime, les 2 truffades.....Pour moi, le français n'est pas la langue maternelle, au début les mots comme truffade étaient trompeurs, parce que j'ai pensé aux truffes.......

Lisanka a dit…

La gourmande que je suis préfère la truffade au chocolat!
J'adore le mot gourdasse, it is my favorite Madame!

Tu es d'origine chinoise ou d'un autre pays d'Asie?

J'ai grandi dans un environnement francophone (mes parents sont nés en France) mais je peux comprendre ce que tu ressens. Mes grands parents ne parlaient pas français et ma grand-mère m'a dit un jour qu'elle se sentait limitée dans sa capacité à exprimer les choses du fait de sa non-maîtrise de la langue. L'impression d^'être emmurée dans le silence!

Mamina a dit…

Pour moi au début, c'était la recette auvergnate la truffade... amis maintenant je connais aussi l'autre.

cuisinecrea a dit…

Hummmmmmmmmmm!!!!!!je craque literalement devant cette cuillère de gâteau au chocolat que tu nous présentes!!!

Natalia a dit…

Merci pourquoi ? Mais de rien !
C'est marrant, moi aussi j'ai appris à lire avec Des chiffres et des lettres, que mon papa regardait régulièrement. Intéressant ce mot "truffe" qui désigne non seulement le champignon que l'on sait, mais aussi (voir son origine : tuber = tubercule) la pomme de terre, en particulier dans les parlers régionaux du Berry et d'Auvergne... d'où la truffade salée (la tienne m'a l'air tout à fait adaptée à la température extérieure).
Sur ce, bon voyage !

Véro C.Métisse a dit…

En tant que maîtresse d'école, j'ai un sourire aux lèvres en lisant ton post... Parfois certains mots nous paraissent évidents à nous les grands, mais ils sont loin de l'être!
Exemple: "Maîtresse, ça veut dire quoi, valable??" "Eh bien ça dépend de la phrase, dis-moi la phrase en entier?" "C'est quand tu dis: 'et c'est valable pour tout les élèves'...?"
:-D
Les deux truffades sont magnifiques, si je dois vraiment me sacrifier et n'en prendre qu'une, je choisis l'Auvergnate!

Flo Bretzel a dit…

Entre la version salée et la sucrée, mon coeur balance!

misspopote a dit…

J'étais en train de déguster (pour la enième fois...) ta truffade au chocolat (des yeux seulement car pour des raisons diététiques je ne me décide pas à franchir le cap de sa concrétisation), quand je suis tombée sur ton commentaire.
Mon premier! merci de ne pas l'avoir effacé...

christelle a dit…

Truffade au chocolat ... aussi délicieuse qu'elle en a l'air ...
Même que nous n'avons pas pu attendre et que noue l'avons dégusté tiède !
Merc pour cette riche idée !

b comme bon a dit…

Après un week-end fromage, je serais partante pour la version sucrée…

Bergamote a dit…

tu me donnes envie d'en refaire, là, tout suite maintenant

cocotte a dit…

Et les deux dans le même repas, tu meurs!!

Stephanie a dit…

Tu as tort : c'est un tres bon menu ! ;-P
Je me rends compte que ce sont deux plats que j'ADORE VRAIMENT... Mmmmmmmm...
Gros bisous !

Dorian a dit…

Des recettes transformistes, l'idée me plait ! même si moi je n'ai lu que très très très tard forcément à l'époque c'était l'ère du B A BA la fameuse méthode qui doit sauver maintenant nos têtes blondes, à croire que je n'étais vraiment pas doué... mais pourquoi je raconte ça moi... transformiste tu disais donc...

mickymath a dit…

huuuuuuuuuuum!! ce que ça doit être booon!! bises micky

lacath a dit…

Je l'ai faite cette truffade au chocolat des frêres Delacourceles, dans le livre ils indiquent de la servir avec une crème anglaise aromatisée à l'huile de sésame, c'est une pure merveille...
Cath

patoo a dit…

la truffade, spécialité de chez moi... en auvergne, on en mange souvent... mais ta recette surpasse en qualité ce que j'ai déjà pu voir... même si c'est une recette facile à réaliser, il faut choisir de bons ingrédients
par contre, la truffade au chocolat, je ne connaissais pas...
en ce qui me concerne, j'ai un blog, qui prend une tournure de plus en plus culinaire.
je viens de mettre en ligne, une vidéo recette... tu es la bienvenue chez moi, amicalement, patoo
http://www.maisondepatoo.com/recette-facile-video-crevettes-sauce-piquante/

Clairechen a dit…

L'une comme l'autre (des truffades) sont à tomber!!! Je suis fan de chocolat et de PDT!!!!!

Comme toi, je ne faisais que lire... et l'émission des chiffres et des lettres étaient au RV chez mes grands-parents..... Mais je n'aimais pas trop....

Alhya a dit…

ohlala! une éternité que je n'étais pas passée chez toi, et que de retard et surtout de merveilles! moi aussi, j'ai une totale addiction pour la truffade chocolatée que j'ai testée et adoptée, c'est une des rares recettes que je refais régulièrement! je pique en revanche la version salée, que je ne connaissais pas et qui m'a l'air fabuleuse!

Stanislas a dit…

Eh bien ça y'est, je peux dire que j'aurais eu ces 2 tueries-truffades à mon actif !
Et ta version salée goûtée et forcément adorée : index.php?option=com_content&Itemid=10317&id=365&lang=fr&task=view

Claire a dit…

Ce soir c’était l’auvergnate: mmmmh! Je n’en avais pas mangé depuis des années (genre 15 ans), et c’était idiot de ne pas en avoir fait plus tôt!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Je ne sais pas si c'est "à cause" de toi, mais j'en ai refait dimanche soir. C'était trop bon !