mardi 4 août 2009

Douceur de vivre à Takayama



Le lendemain de notre retour à Nagoya, monsieur N. nous emmena, mes parents, mon poulet et moi, à Takayama, une petite ville située dans les montagnes (Takayama signifie d'ailleurs "haute montagne").
Pour nous y rendre, il fallut traverser des collines, des montagnes, des tunnels, plein de tunnels. Il fallut également faire halte dans des aires d'autoroute (vous ai-je déjà parlé des aires d'autoroute au Japon ? Non ? C'est pourtant un sujet passionnant. Il faudra absolument que je vous en parle).
Après donc plusieurs aires d'autoroute visitées, des dizaines de tunnels traversés, une sortie d'autoroute manquée et au moins 15 km supplémentaires parcourus, nous avons fini par trouver notre destination.
A l'arrivée : une petite ville au milieu des montagnes. Au premier abord sans charme particulier. Mais en pénétrant dans le coeur de la ville, nous découvrîmes un petit coin de paradis secret et caché. La promenade dans ces ruelles baignées de soleil fut un moment inoubliable.






















(Bains-douches)















Sur le chemin du retour, histoire d'agrémenter le trajet et de maintenir tout le monde éveillé, nous avons joué à deviner le nombre de tunnels qu'il y aurait à traverser.
On lança les paris, et tout le long du trajet, maman Mango tint le compte dans un petit carnet : il y en eut 41. Avec mes 23 tunnels, je perdis haut la main.
Le gagnant fut tout logiquement monsieur N.

11 commentaires:

Iki a dit…

Un distributeur de gel douche '_'

reinette a dit…

j'ai parcouru les montagnes japonaises au début de l'hiver et j'aimerais un jour les voir un jour au printemps comme toi, tes photos m'ont beaucoup émue je ne m'y attendais pas, je ne saurais dire pourquoi. Je n'ai jamais vu d'aire d'autoroute japonaise, j'ai hate de lire cette histoire!

Eva a dit…

C'est magnifique, je rêve d'y aller...
Bisous

Vanessa a dit…

Comment j'ai envie d'y aller et de découvrir cet endroit haut dans les montagnes - merci d'avoir partagé cela. Des photos supberbes comme d'hab. C'est mignonne cette feuille pour le sushi with a very good taste.

MaRong a dit…

Qu'est ce que ça représente les espèces de manches à air en forme de poisson ?
En tous cas, c'est magnifique cet endroit, et ça me donne encore plus envie de fuir Pékin que je supporte de moins en moins. Vive les villages de montagne !

les chéchés a dit…

elles sont très paisibles, ces photos. on sent le calme, presque le silence...
et puis, j'ai hâte de voir les fameuses aires d'autoroutes...

sab le plaisir de gourmandise a dit…

ah takayama...que de souvenirs pour moi quand je vois tes photos..merci de ces si jolies photos et de ta prose enchanteresse..

misa a dit…

Magnifique... je m'y verrai bien aussi ! Et oui, vite un billet sur les aires d'autoroute nippones : tu a éveillé ma curiosité !

Mamina a dit…

Voilà un beau voyage en ta compagnie... je ne connais pas du tout le Japon mais que j'aime sa culture.

Caroline a dit…

Que de souvenirs de Takayama grâce à tes photos et tes jolis textes ...
J'y suis allé par hasard pendant le festival d'automne (en octobre il me semble) ... magnifiques et colorés souvenirs ...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

MaRong : Ca représente des carpes, on les accroche au-dessus des maisons à l'occasion de la fête des enfants début mai (en principe, les carpes sont pour les garçons uniquement).