mercredi 26 août 2009

Pour se remettre des vacances : cake au matcha et framboises



C'était bien la peine de partir si loin : les moustiques ne m'ont pas perdue de vue. J'ai passé mes nuits à me gratter la fesse et la cuisse droites.

Mais ce qu'il y a de bien dans les vacances, c'est que les questions existentielles prennent un aspect plus plaisant : Vent du nord ou vent marin* ? Déjeuner sur la terrasse ou pique-nique sur la plage ? Combien de fois irons-nous à la bouée ?



Une fois, parce qu'il n'y avait personne pour m'accompagner, j'ai nagé seule jusqu'à cette bouée qui est si loin (300 m ? 400 m ?). A l'aller, je me suis sentie parfaitement bien, j'avais des sensations très agréables, je glissais dans l'eau.

Mais une fois arrivée à la bouée, j'ai réalisé que j'étais TOTALEMENT SEULE.

Et sans savoir pourquoi, j'ai pensé aux DENTS DE LA MER.

Et là, PANIQUE à bord.



J'ai immédiatement fait demi-tour, et je suis retournée sur la plage en pulvérisant mon record personnel en brasse (à défaut de savoir nager le crawl). Mais quand même, j'ai eu tout le loisir d'imaginer ma jambe arrachée et déchiquetée par un requin, de voir mon corps pris dans la mâchoire de la bête. J'ai regretté de ne pas pouvoir dire à mes proches que je les aimais, et tout, et tout.



Une fois arrivée sur la terre ferme, je me suis dit que PLUS JAMAIS je ne retournerais à la bouée.



Mais comme j'aime trop nager, j'y suis retournée plusieurs fois dès le lendemain. Accompagnée (ce qui ne change évidemment rien à ma totale vulnérabilité en cas de rencontre avec un requin, mais je ne sais pas pourquoi, ça rassure quand même).



De retour de vacances, j'ai raconté cette anecdote à D., qui a rigolé : des requins dans la Méditerranée ???
Le soir même, elle m'envoyait un courriel pour me dire qu'on avait aperçu deux requins près d'une plage dans les Pyrénées-Orientales.
Ha ha.


Cake au matcha et framboises (adapté du cake au thé vert de Gâteaux de mamie)



pour un petit moule à cake

100 g de beurre mou
100 g de sucre glace
120 g de farine
2 oeufs
50 g de poudre d'amandes
1/2 sachet de levure chimique
2 petites c.c. de matcha (= thé vert en poudre)
1 pincée de sel
200 g de framboises (surgelées, c'est parfait)

Préchauffer le four à 210 °C.
Mélanger la farine, la levure et le matcha dans un bol.
Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.
Fouetter les jaunes et le sucre glace dans un grand bol puis ajouter le beurre.
Incorporer la poudre d'amandes et la farine jusqu'à ce que le mélange devienne lisse.
Monter les blancs en neige avec la pincée de sel.
Incorporer les blancs en neige délicatement au premier mélange.
Ajouter les framboises, mélanger.
Verser dans un moule à cake beurré et fariné.
Pour la cuisson, le livre dit : 40 min à 160 °C, mais c'est bien trop peu (il m'a fallu 60 min à 160 °C, puis 10 min à 180 °C). Mieux vaut cuire le cake 40-45 min à 180 °C.




******

* Vent du nord = vent qui soulève le sable, mer froide mais plate ; vent marin = vent frais, mer chaude mais agitée.

** Les cinq premières photos ont été prises au restaurant Le Stomajo à Valras-Plage, où l'arrivée d'un jeune chef l'an dernier a nettement amélioré la qualité de la cuisine. Les plats y sont aussi beaux que bons.

33 commentaires:

chapot a dit…

Les photos sont superbes on a envie d'aller nager près de Valras, tant pis pour les requins !

marion a dit…

je suis rigoureusement incapable d'aller jusqu'à la bouée alors que je suis capable de nager 3000m presque non stop, à cause des mêmes dents ! C'est complètement stupide mais c 'est incontrôlable !
N'empêche, j'ai rien contre un cake matcha framboise par contre ...

Vanessa a dit…

On a vraiment de la chance cette semaine avec tous ces billets! J'adore ces questions si importantes quand on part en vacances - le temps, où manger? On oublie le reste. Tes photos sont de vrais chefs-d'oeuvre et ce gâteau me tente.

funambuline a dit…

Les photos sont magnifiques !

Et sinon, des requins en Méditerranée ? OUI, même pas mal d'ailleurs, vu qu'on ne les mange pas sous nos latitudes, ils aiment bien. Par contre des requins "mangeurs d'hommes" ou ne serait-ce que attaqueurs d'hommes : point. Aucun. Pas. Yapa.

Sophie a dit…

Heureusement qu'il y a des questions existentielles pendant les vacances... J'aime beaucoup aussi : bikini ou une pièce ? Chapeau ou casquette ?...

Sandra Avital a dit…

Ca fait bien longtemps que je n'ai plus nagé aussi loin à la nage ou même en pédalo mais j'avais aussi des images des dents de la mer, ce film qui nous a pourri notre vie de plage et qu'on nous ressortait à la TV tous les ans en juillet :(
J'adopte ton cake pour le goûter de rentrée, je garde la couleur mis avec de la poudre de pistache et des griottes ;)

Simit a dit…

alors que moi je suis tranquille, comme je n'ai pas pris de vacances cette année, je n'ai pas tous ces problèmes!
très appétissant ce cake! c'est marrant je bosse juste à côté de mamie gâteau.

Pukka a dit…

vent du nord et vent marin...sont de bons indices pour deviner par où tu es passée...du moins quand on connaît Gruissan, on sait que les alentours sont touchés par ces deux phénomènes! mon préféré : le marin qui pointe son nez vers 15H30, juste au moment où on commence à avoir vraiment très chaud.

Hilda a dit…

Moi je n'irais pas jusqu'a la bouee d'abord de peur de la force de la mer (depuis mon accident de plongee j'ai une peur bleue de la force des vagues quand je n'ai pas pied) et apres de peur des requins. Mais je mangerais du cake matcha framboise sans probleme par contre... ;)

imisa a dit…

à titre indicatif: les grosses bouées rondes jaunes sphériques sont toujours située à la limite des 300m....
au titre du suspence....il y a des requins en méditérannée -comme des barracudas- mais ceux qui "peuvent" s'aventurer à 300m sont petits...avec des dents tout de même...comme les barracudas qui eux se promènent en bancs ;o))))

superbe le cake !

les chéchés a dit…

je n'ai jamis osé aller jusqu'à la bouée (j'aime nager, mais une grande angoisse devant les profondeurs...)
les assiettes sont jolies, et puis, ces questions existentielles qui nous un peu animés aussi (faut-il manger sur la terrasse, mmm)
le cake est un joli retour, je goûte avec des myrtilles, si tu me dis que ça peut être bon, et puis, surtout, je t'envoie un mail très vite...
bon retour!
bises

Camille a dit…

Je comprends totalement l'angoisse, j'ai la même. Nager fièrement, facile, toute seule, impossible. (les algues forment une ombre si loin, je n'aime pas passer au dessus)
Le requin aurait peut-être eu la délicatesse d'arracher la jambe piquée.

Alice a dit…

Quand j’étais petite, mon grand-père m’avait emmenée nager jusqu’à la bouée, mais il m’avait dit ne regarde pas sous l‘eau pas avant qu’on y soit. Une fois arrivée j’ai mis mon masque et ma tête sous l’eau. Il y avait des dizaines de poissons, de la taille d’une cuisse de petite fille de 6 ans que j’étais et je n’ai jamais nagé aussi vite que ce jour là pour rejoindre la plage. Mon grand père en rit toujours, mais ce jour là il n’a pas pu nager plus vite que moi.
J’aime beaucoup votre lecture du moment, je l’ai lu et relu 4 ou 5 fois, ainsi que tous les autres.

Easy kitchen a dit…

un billet très agréable; j'ai reéecu quelques souvenirs de cette mer profonde quand je suis tombée d'un catamaran et qu'il a du faire demi tour pour venir me chercher. c'était aux caraïbes, l'eau était chaude mais il y a des requins la-bas (pas très méchants)je flottais avec mon gilet et les minutes ont été fort longues; Sinon toutes ces photos sans exception sont superbes

valerie de family blog a dit…

jolies photos
bon week-end
val

Taz a dit…

Belles photos et belle recette ! Très tentante (il faut bien nourrir les requins !)

Natalia a dit…

Ah, l'alternance entre tramontane et marin, c'est un résumé des vacances à la mer de ma jeunesse (dans les Pyrénées Orientales, chez mes grands-parents)... maintenant quand je vais là-bas, je m'arrête à la piscine chauffée à 30°. Au moins je ne risque pas de finir entre les dents d'un squale. J'espère que malgré les requins imaginaires et les vrais méchants moustiques, tes vacances étaient chouettes. Au fait, merci pour toutes les belles photos du Japon, je n'ai pas commenté, mais je m'en suis délectée.

Kitchenmoments a dit…

quelles jolies photos !
et le cake a l'air si bon.
merci !!

Aurélia a dit…

Je comprends tout à fait ton problème de requin.

Et pense donc aux murènes, qui sont si moches et pullulent en Méditerranée !!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Chapot : Merci !

Marion : En fait, j'ai pris de l'assurance avec la piscine, mais c'est vrai qu'on ne peut rien contre les dents d'un requin...

Vanessa : Merci ! Je voulais clore la saga japonaise pour passer enfin à autre chose... Mais je vais revenir à un rythme plus normal...

Funambuline : Merci !
Ce que tu me dis me rassure un peu...

Sophie : Questions faciles pour moi : bikini et chapeau !

Sandra : C'est la première fois que ça m'arrive, je n'y avais jamais pensé avant. En général, on y va à plusieurs en papotant, c'est plutôt agréable.

Simit : La chance...

Pukka : Je ne connais pas Gruissan... Le marin est très bien pour le pique-nique à midi et en début d'après-midi, effectivement.

Hilda : En général, j'évite d'aller trop loin quand la mer est agitée, mais c'est surtout pour les crampes que j'ai peur.

Imisa : Merci !
Celle dont je parle, c'est la grosse pointue, qui est beaucoup plus loin, mais j'ignore à quelle distance...

Les chéchés : Jusqu'à très récemment, j'avais peur d'être loin du bord, mais grâce à la piscine, je sais maintenant que je peux tenir 1h sans m'arrêter, donc ça rassure. Mais les requins, ou toutes les autres créatures sous-marines m'angoissent pas mal, j'avoue...

Camille : Oui, ça m'aurait épargné les démangeaisons :-)

Alice : On m'a dit beaucoup de bien de Murakami, je sens que je vais m'y arrêter un long moment...

Easy Kitchen : Je compatis. J'aurais paniqué, c'est sûr.

Valérie, Taz : Merci ! (je veux bien, mais pas avec ma jambe, si possible)

Natalia : Tu vois, je ne savais même pas que le vent du nord s'appelait tramontane... C'est rigolo, parce que sur le trajet pour aller à la plage, on scrute avec attention tous les drapeaux qu'on croise, en espérant que ce ne soit pas un vent du nord trop fort... A part ce moment de panique, les vacances étaient très chouettes et il a fait un temps magnifique...
Ravie que les photos du Japon t'aient plu.

Kitchenmoments : Merci !

Aurélia : Merci de me rassurer :-|

Gracianne a dit…

Mais pourquoi la fesse et la cuisse droites ?

Juste un mot: merci pour ce magnifique carnet de voyage que tu nous a fait. J'ai savoure tranquillement ces billets delicieux. J'y reviendrai, je crois, pour le plaisir du voyage virtuel.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gracianne : Je l'ignore. Il faudrait demander aux moustiques (c'est peut-être là précisément que je stocke mes gâteaux au chocolat...).

Juste trois mots : mais de rien :-) Comme je l'ai déjà dit, j'ai eu l'impression de revivre le voyage, et ça, c'était super.

Philo a dit…

Un cake bien réconfortant aprés la flippe que tu t'es fait !

marie a dit…

un jolie cake qui me rappelle que j'ai du thé matcha à utiliser ;)

dada a dit…

Ce billet est un réel plaisir, des photos superbes et une manière de jouer que j'aime beaucoup!

gini a dit…

waou waou! eh bien j'ai bein fait de passer par ici, j'adore ton bLog..tes photos me font rêver et me rappelle combien Tokyo me manques..et en pLus je suis moi aussi une gourMande mais je ne suis pas assez disciplinée et je fais touzours les memes plats alors grace à ton blog je penses me jeter à l'eau plus souvent...
sinon j'espere ke tu realiseras un jour tes rêves! tu exellerais ds un saLon de thé!
mais c'est sur ke la pression des charges c'est pas cooL!au fait tu cuisines bio?

bises des montagnes du sud!
gini

Marie a dit…

Bonjour la Mangue !

Je voulais juste te dire que tu as oublié de préciser quand et comment on rajoutait les framboises.

J'ai fait ce cake pour un pique-nique au parc Montsouris ce week-end : il a eu un très franc succès ! La texture est parfaite et le mélange matcha/framboises est explosif en bouche (je l'ai cuit 40 minutes à 180°C).

Merci pour tes recettes et ton très beau site. Il figure dans mon top two :)

Et enfin je voulais te dire que j'apprécie par dessus tout ton orthographe et ta grammaire, irréprochables à mes yeux de piètre connaisseuse !

En espérant te lire bientôt,

Marie.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Philo : Il fallait bien ça ;-)

Dada : Merci pour ton passage, qui m'a permis de découvrir ton très joli blog !

Gini : Merci ! Le salon de thé, c'est une sorte de fantasme...
Est-ce que je cuisine bio ? Pas particulièrement, même si j'achète de plus en plus de produits bio.

Marie : Oups... heureusement qu'il y a des lecteurs qui regardent en détail les recettes (c'est mieux pour un blog de cuisine ;-)).
L'oubli est corrigé, mais je constate que tu as su placer les framboises au bon endroit de toute façon ;-)
Enfin, je suis très touchée par ton dernier compliment : j'ai toujours adoré la grammaire et l'orthographe (ce n'est pas un hasard si j'ai fait une thèse en syntaxe). Je suis loin de maîtriser toutes les subtilités de la grammaire, mais j'essaie de faire en sorte qu'il n'y ait pas de faute (du moins pas de grosse faute) dans mes textes. Bref, ton compliment me va droit au coeur ;-)

gabriella a dit…

Bonjour,
Moi aussi je trouve tes billets
toujours très bien écrits et
illustrés avec originalité et goût.

En venant récupérer cette recette de
cake qui me tente bien, je viens de
découvrir tes billets sur ton voyage
au Japon.
Je vais vite revenir et les relire tous

Céline-marine a dit…

Je suis comme toi, je ne suis jamais rassurée quand je reviens vers le bord et que je tourne le dos à l'horizon... Alors qu'à l'aller, jamais de pensées angoissantes. Bizarre, non ?

Et oui, il y a des requins en Méditerranée, de toutes sortes, y compris le fameux grand requin blanc considéré comme un des plus dangereux, celui qu'on voit dans les Dents de la Mer. Mais la plupart des requins ne chassent qu'au crépuscule, et en dehors du requin-tigre (qui ne se trouve pas dans les eaux tempérées) ils n'attaquent que ce qui ressemble à une proie. Les surfeurs en Australie, qui cherchent la vague couchés sur leur planche et battent des mains et des pieds, ressemblent du dessous à une tortue. Donc tant que la Mangue ne ressemblent pas à une tortue ou à un poulpe, elle devrait pouvoir nager en toute quiétude !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gabriella : Merci !

Céline-marine : Merci pour ces informations rassurantes. Je ne me mettrai donc jamais au surf, c'est sûr.

Cali a dit…

Me suis servie de ta recette en la modifiant un peu ........ chez moi, ça a donné un Cake Matcha & Mangues ( http://calialavanille.canalblog.com/archives/2010/09/20/19102068.html )

Ne sais pas encore s'il était bon, c'était pour offrir ....... mais merci quand même pour la base ;-)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Cali : J'espère que le gâteau était bon...