mardi 25 août 2009

Bonus : Japonaiseries



Les aires d'autoroutes
Les aires de repos sur les autoroutes sont en général des lieux glauquissimes qui ne donnent pas envie de s'y attarder. Sauf au Japon. En voyageant avec monsieur N., nous avons eu l'occasion de nous arrêter très (trop ?) souvent et de visiter une bonne vingtaine d'aires d'autoroutes. En plus de toilettes (presque) toujours impeccables, nous avons découvert des espaces très conviviaux, vivants, avec un supermarché plein de choses joliment emballées, des snacks (stands de nouilles, brochettes, glaces, etc.), des enfilades interminables de distributeurs de boissons, des tables et des chaises, des distributeurs de thé vert gratuit, parfois des petits stands à l'extérieur proposant des fruits frais, des coffee shops...


























TOTO
C'est le nom de ces toilettes de l'espace, avec tableau de commandes et tout, et tout. On ne les trouve pas partout, mais quand même, c'est très très répandu.
Quand on active un jet nettoyant, ne pas oublier - comme moi - d'appuyer sur la touche STOP une fois que les fesses sont propres. C'est déroutant, mais rigolo. Il y en a même dont le couvercle se soulève automatiquement quand on entre.
En général, dans les habitations privées, il y a une paire de chaussons dédiés aux cabinets (avec TOILET écrit dessus) : il faut les enfiler en entrant et les retirer en sortant. Chez la famille N., il y avait même une housse en serviette éponge recouvrant la lunette des WC :-)










Transports en commun
Aux heures de pointe, faites attention, si vous êtes un homme, à ne pas monter dans un wagon réservé aux femmes.
Ces dernières en ont assez d'être pelotées par ces vicieux de Japonais quand les trains sont bondés. En même temps, je peux comprendre qu'on soit tenté : les jupes sont si courtes... - d'ailleurs, savez-vous qu'on peut distinguer une collégienne d'une lycéenne rien que par la longueur de la jupe ? En-dessous du genou pour la première, quasiment au niveau des fesses pour les autres. Véridique.








Chaussures
Etant donné qu'on passe son temps à se déchausser et se rechausser dans ce pays, je vous déconseille très fortement d'aller faire du tourisme au Japon avec - comme un certain poulet... - des Converse montantes. Privilégiez les mocassins, les ballerines, bref, tout ce qui ne comporte pas de lacet et se retire facilement (avec l'autre pied, c'est le must).








Distributeurs de boissons
Il y en a à tous les coins de rue. Dans la chaleur de Kyoto rien qu'au mois de mai, j'ai pu comprendre pourquoi.




Please do not smoke while walking
MAIS POURQUOI ???




Enfin, comment niquer ses collants tout neufs en essayant de retirer ce carton dont on se demande à quoi il sert... (non, je suis mauvaise langue :-) Il s'enlève sans difficulté. C'est juste que je ne vois pas l'utilité de ce truc)

14 commentaires:

Kalice a dit…

Dommage que le voyage s'achève ...

Sophie a dit…

ça y est c'est déjà fini ? C'est la rentrée, quoi...

Vanessa a dit…

Merci pour ce dernier billet - un vrai bijou. Je relirai les épisodes japonais avec plaisir. Mmm, les gâteaux dans ces deux photo ont l'air si bons. J'ai piqué ta recette de Sachertorte pour mon anniversaire; c'était extra.

Botacook a dit…

Très couleur locale ce post :)

Alexia a dit…

Très instructif et très joli blog. Merci pour le voyage. Pour le mystère du carton dans les collants, je suppose que c'est pour montrer le degré d'opacité de ces derniers. Mais je me trompe peut-être.

mamzelle CarnetO a dit…

c'est ma partie préférée de ton voyage!!!

enflammee a dit…

Il faut que tu repartes en voyage, on en veut encore !
;)

Shlo a dit…

mouaha le schéma pour la position dans les toilettes. mais mon chéri m'a fait remarqué que c'est pas si débile si on pense aux toilettes japonaises

les lieux fumeurs et non fumeurs au Japon, c'est n'importe quoi ! genre tu peux fumer dans ta chambre à l'hôtel (et donc enfumer le couloir...) mais pas sur ton balcon ! tu peux fumer à l'intérieur mais pas en terrasse uhu

Maybe a dit…

J'adore lire tes billets sur le Japon, ça me donne vraiment envie d'y aller ! J'adore les petites fantaisies comme le coup de la longueur de la jupe :o)

misa a dit…

Voilà enfin le billet sur les aires d'autoroute et les toilettes... j'imagine le pauvre japonais devant les "jolis" toilettes à la turc odorants de nos autoroutes ! Tout comme je m'imagine décontenancée par les chaussons toilettes et le panneau de commande électronique !

Arabella a dit…

Je rentre de trois semaines au Japon... et j'ai également testé le jet rinceur de culcul ainsi que la housse de cuvette. Je dois dire que c'est très confortable. As-tu remarqué cette pub charmante avec des rouleaux de PQ volant à travers pièces et fenêtres tels la colombe?

Enfin, je dois avouer que j'ai fait pire que les converses : les spartiates montantes à attacher soi-même, intégralement (merci aux hippies qui m'ont vendu l'engin, j'ai adoré lors des journées spéciales temples à Kyoto)

Arabella a dit…

Ah, et je viens de remarquer le commentaire de Vanessa. Très chère, ne te fie pas à l'aspect du gâteaux : la pâtisserie occidentale au Japon - à moins de se rendre chez un grand pâtissier français (on en trouve beaucoup à Tokyo ^^) - c'est à peu près aussi bon que celle que l'on nous servait à la cantine pour le repas de Noël (bien que mieux présenté). La Mangue confirmeras... je pense?

Liliy Gnocchi a dit…

C'est marrant qu'au Japon les gens qui ont un chagrin d'amour aient droit à une place spéciale dans les transports publics! :)

Liliy Gnocchi a dit…

Et: ah oui, les converses montantes, c'est embêtant! Mais aussi les vieilles chaussettes trouées que tout le monde voit... :-S