mercredi 19 mars 2008

Quand je n'ai rien à dire... (poule au riz)



Vous l'aurez compris : quand je n'ai rien à dire (et que je suis fatiguée de rédiger des choses élaborées), je raconte ma semaine (comme si ça pouvait intéresser quelqu'un d'autre que moi).

Lundi
J'ai rendez-vous avec mon chef, qui vient de rentrer de vacances. Nous discutons bien sûr de ses vacances, de mon travail, et puis, nous nous livrons à un exercice que nous affectionnons particulièrement : commenter les résultats des élections (en consultant les scores des uns et des autres sur Le Monde.fr).
Pour rigoler, je lui dis qu'après ma thèse, je ferai un post-doc chez Pierre Hermé. Ma plaisanterie tombe à plat : il me demande qui est Pierre Hermé (comment est-ce possible...?).




Mardi
Mon papa vient m'apporter des dou sha bao (brioches aux haricots rouges) tout frais (miam !), juste avant de partir pour un long voyage (snif).




Mercredi
Journée riche en rencontres.
Rencontre inespérée, tout d'abord, avec la jolie fille mystérieuse, qui s'installe en face de moi pour déjeuner (ce qui me console d'être seule ce jour-là à la BN).
Puis, rencontre insolite avec une petite chauve-souris dans la salle de détente. Décidément, cet endroit est un vrai zoo.




Jeudi
Euh... rien.
Ah si ! Je découvre le dîner (presque) parfait de Sophie. Moi qui ne sais pas recevoir, j'admire son courage et surtout, je suis impressionnée par sa cuisine si inventive. Ses invités ont bien de la chance de pouvoir y goûter en vrai, alors que je dois en général me contenter des photos...


Vendredi
GRAND retour à la piscine. Je peine à me faire une place au milieu des splash splash splash splash (= les crawleurs virils qui se prennent pour des nageurs de compétition) et des boum boum boum boum (= le bruit des remous provoqués par les blaireaux à palmes). Malgré les litres d'eau chlorée engloutis par les narines, je m'accroche. Mais je dois me rendre à l'évidence : avec mon pauvre dos crawlé (recommandé par le kiné), je suis à la merci de tous.




Samedi
Promenade dans le 14ème avec la petite Nini.
Au goûter : viennoiseries de la rue Daguerre.
Au dîner : muffinburgers géants et frites au four.




Dimanche
Déjeuner dominical chez ma maman. J'ai apporté le dessert : un cheesecake (au citron toujours ; eh oui, pendant que certaines expérimentent toutes les recettes possibles et imaginables de cheesecakes, je continue à tourner autour de la seule version qui me fasse de l'effet : celle au citron). Avec une nouveauté : mon moule à charnière, qui m'a permis, pour la première fois, de prolonger la croûte biscuitée jusqu'aux bords (ce moule a un défaut qui s'est révélé être une qualité : le fond n'étant pas complètement étanche, il laisse échapper le beurre fondu de la croûte, ce qui n'est pas plus mal puisqu'on obtient un cheesecake "light").



******

Pour clore ce billet, une recette idéale pour cet hiver qui n'en finit pas... Un plat qui ne fait pas partie du patrimoine culinaire familial, et sur lequel j'ai fantasmé des années durant...

Poule au riz (inspirée de ces deux recettes)



pour 4 personnes

1 petite poule
4 carottes
1 poireau
1 branche de céleri
1 oignon piqué d'1 clou de girofle
1 branche de thym
1 feuille de laurier

3-4 verres de riz

50 g de beurre
40 g de farine
40 cl de bouillon
25 cl de crème fraîche
1 jaune d'oeuf

La poule
Mettre la poule dans un faitout et couvrir d'eau. Porter à ébullition, et écumer.
Ajouter les carottes, le poireau, le céleri, coupés en rondelles, l'oignon piqué du clou de girofle et les herbes.
Saler, poivrer, porter à ébullition et écumer de nouveau.
Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 1h30.

Le riz
20 minutes avant la fin de la cuisson de la poule, cuire le riz (lavé et égoutté) avec environ 3 fois son volume de bouillon (il faut environ 15 minutes).

La sauce
Pendant ce temps, préparer un roux : faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine, mélanger.
Ajouter le bouillon (préalablement filtré). Porter à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.
Ajouter la crème fraîche, laisser cuire 5 minutes.
Retirer du feu et ajouter le jaune d'oeuf en mélangeant vivement.
Saler et poivrer.

Servir la poule découpée avec le riz, et napper le tout de sauce.

Et surtout, conserver précieusement le reste de bouillon (au besoin, le congeler), pour un risotto par exemple.

36 commentaires:

loukoum°°° a dit…

oh, j'aurai bien gouté aux dou sha bao de ton papa, j'adore ces pâtes type banh bao

couramiotte a dit…

de si belles photos et une bonne recette pour finir que de bonheur

mayacook a dit…

Oh qu'elles me plaisent les douceurs de ton papa!!

Patrick CdM a dit…

Ah oui, du vrai classique, y compris la si ancienne "sauce blanche"... C'est drôle comme ces recettes anciennes ne se démodent jamais, quelque soit son patrimoine culinaire de départ!
Par ailleurs, je suis très étonné d'apprendre qu'il y a des chauves-souris à la BN!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une très jolie semaine... Ton cheesecake est parfait et ta Poule Au Riz donne vraiment envie! Miam!

Bises,

Rosa

Flo a dit…

Mine de rien on s'y plaît à lire tes petites aventures ;-) Et tu me rappelles que j'ai un cheesecake à faire !

Anso a dit…

Allez elle est pas si mal cette semaine !! La seule chose qui te reste à faire c'est d'offrir des macarons à ton ignare de chef, après il saura, après il comprendra, après il en redemandera ...

stef a dit…

Cela fait du bien de te lire!! moi non plus je n'ai rien à dire mais ma semaine n'est pas aussi intéressante quoi que....

Liliy Gnocchi a dit…

Ah les kinés... Ils sont bien drôles! On m'a aussi déjà fait ce coup-là. Faudrait avoir la clé et pouvoir revenir à la piscine après la fermeture et avoir le bassin rien que pour soi...
Alors tu as un moule à charnière maintenant! Mais où est passée la kitchen plouc? J'aime bien le coup du "cheesecake light"! En plus, si tu n'as pas pensé à mettre une plaque dessous, tu peux nettoyer ton four, ce qui te permet de faire de l'exercice! Bilan calorique = zéro ;)

Flo Bretzel a dit…

C'est marrant, moi j'adore toutes les versions de cheesecake ...sauf celles avec du citron!

bergeou a dit…

Pour la piscine je te conseille le dos avec des palmes, couloir moins fréquenté et tu vas beaucoup plus vite ;)

Hélène (Cannes) a dit…

Ben ça, c'est un billet comme je les aime ! Des tranches de vie ... et de cheese-cake ( mon moule fait pareil, et le cheese cake au citron est le seul que j'aime !) ! Quant à la poule au riz, Mmmm !!!

calliope a dit…

Oh les dou sha bao ! comme ça à l'air bon. billet attendu mais quelle récompense. que du bonheur à te lire !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Loukoum°°° : En fait, j'en ai mangé quelques-uns, et le reste est au congélateur :-)

Couramiotte : Merci !

Mayacook : Bon, pour dire la vérité, je les lui avais demandés (et je croyais qu'il avait oublié) ;-)

Patrick CdM : Mon plus grand regret est de ne pas avoir une grand-mère qui m'aurait mitonné ce genre de plat, un peu comme la blanquette de veau...

Rosa : Merci ! Mais ce n'était pas extraordinaire comme semaine...

Flo : J'avoue que ce billet a été un peu (beaucoup) torché...

Anso : Alors d'abord j'aime bien mon chef, et on n'a pas le droit de le traiter d'ignare. Et puis, on ne peut pas lui en vouloir : il ne connaît que MES macarons ;-)

Stef : Ah, je m'en veux d'avoir torché ce billet... Vous avez le droit de dire que c'est nul.

Liliy Gnocchi : Aaaah, la piscine pour moi toute seule, c'est mon rêve...
J'ai un plateau tournant dans mon four, je ne vais quand même pas m'amuser à l'enlever pour que le beurre se répande partout. Je préfère aller à la piscine ;-)

Flo Bretzel : On est complémentaires alors ;-)

Bergeou : Hum, je crois que je vais faire sans les palmes ;-)

Hélène (Cannes) : Merci ! mais je n'en suis pas très fière.
(Ton dernier passage à Paris était top !)

Calliope : Mais c'EST bon !
Merci, je ferai mieux la prochaine fois !

patoumi a dit…

Tu as une conception très personnelle du verbe "torcher".

eosyne a dit…

C'est sans rapport particulier avec cette note, hein, mais je voulais juste te dire que je te lis très souvent et que j'aime beaucoup ton blog. Voilà.

marion a dit…

je la trouve plutôt prolifique ta semaine, moi quand j'ai rien à dire je râle :))))))
Je vote pour la poule au riz, dans le genre sublime on fait difficilement mieux, c'est un monument maternel aussi chez moi :)

Alhya a dit…

Je pars chez mon chef... le mien j'ai même pas besoin de tester la blague du post doc, je SAIS qu'il ne connaît pas le Pierre...hors normes nous sommes pour eux!

Anonyme a dit…

Ah! J'étais aussi dans la salle de détente BNF pendant l'apparition du chauve-souris... quoi dire? pitoresque. Quel animal va-t-on rencontre la prochaine fois? J'en profite pour te féliciter: ton blog est adorable. J'apprecie ton ironie, ton gout pour les images et bien sur tes recettes :-)
Silvia.

Sophie a dit…

La consécration... Tu m'a regardée àla Tv et en plus tu en parles de façon adorable ! Trop gentille ! Et ta comfort food, elle fait du bien :)

Botacook a dit…

Dis donc, même quand tu n'as rien à dire, c'est un sacré roman, prenant en plus ;) Je te lis depuis longtemps mais ne commente que maintenant... J'adore ton humour et tes photos :) Je prends sans problème les dou sha bao, la poule au pot et le cheesecake!!
PS : Je suis aussi en thèse (au début) donc je compatis :)

Natalia a dit…

M'est avis qu'ignorer qui est PH est un motif de divorce d'avec son directeur de thèse... (Natalia, faut pas pousser les gens au vice, c'est pas bien).
Bon, sinon, j'suis pas trop fan de poule au riz, mais sans doute parce que je n'en ai que de douloureux souvenirs de cantoche... En revanche la croûte de ton cheesecake me fascine littéralement (et pas parce qu'elle est censée être light !). Je t'admire pour le dos crawlé, j'ai jamais su faire ça.

Natalia a dit…

J'omets de dire que les dou sha bao me rappellent mes petits-déjeuners en Chine...

Arno a dit…

Une semaine bien chargée tout de même... ;)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Patoumi : Ah mais c'est parce que je te prends comme modèle ;-)

Eosyne : Ravie de ta visite, qui m'a permis de découvrir tes petits dessins !

Marion : Et pourtant, on m'a appris à me taire quand je n'ai rien à dire...
La chance...

Alhya : :-)))

Silvia : Ah tiens, on s'est peut-être croisées... Si ça se trouve, on est voisines de salle ;-)

Sophie : Ah mais je suis très sincèrement admirative de ce que tu fais en général. J'avais entendu beaucoup de bien de ta cuisine, et ça s'est confirmée dans l'émission.

Botacook : Merci aussi d'avoir laissé un petit mot, sans quoi je ne serais pas arrivée jusqu'à toi.
Merci donc pour les compliments, et bon courage !

Natalia : Bon, j'ai déjà dit ce que je pensais de mon chef (8 ans déjà que je travaille avec lui - eh oui, la maîtrise et le DEA aussi). Des fois je me demande si je ne fais pas durer le plaisir ;-)
Je n'ai pas de souvenir de poule au riz à la cantine... Et puis poule(t) + riz est une association incontournable pour moi ;-)
La croûte du cheesecake est faite de spéculoos et galettes bretonnes très grossièrement écrasés, j'adore trouver des morceaux de biscuits en mangeant le cheesecake.
Pour le dos crawlé, je ne sais pas, c'est venu un peu naturellement, à un moment où j'avais besoin de muscler mon dos (chuis hyperlaxe, d'après mon kiné), et ça m'a fait un bien fou. Je trouve que c'est une nage pas fatigante.
Et pour les dou sha bao, il en reste encore dans mon congélo... ;-)

Arno : Oh, c'est vraiment parce que j'avais pas grand chose à raconter...

Eleonora a dit…

Ben elle nous intéresse toujours ta semaine, elle est si bien racontée ! Je suis comme toi, je n'ai pas eu de grand-mère qui préparait ce genre de plat, du coup ce sont ceux que je prépare avec le plus de plaisir... :-)

Cécile a dit…

Eh bien toi, même quand tu n'as pas grand chose à dire, ça reste une lecture très douce et agréable , agrémentée (pour ne rien gâcher) par une musique que j'aime et qui accompagne bien tes mots.
Sinon... je jalousais déjà le contenu de ton congélateur (!!), les Jiazi de ton papa et autres Tang Yuan, et voilà que tu nous mets sous les yeux ces Dou Sha Bao si appétissants...Tu as de la chance d'avoir un papa comme ça .

Grand Chef a dit…

Je m'incline devant le dos crawlé, la seule chose que je sais faire pour avoir un dos musclé et des épaules de rêves c'est le ping-pong.

J'adore les brioches paternelles!

Quant à la cantine, je n'y mangeais jamais de plats de viande, j'avais trop peur que ces cochons de français y cachent des lardons! ;o)

Miechambo a dit…

Finalement le résumé de ta semaine intéresse pas mal de monde je vois et moi la premère. J'aime beaucoup ce genre de billet....... et le cheesecake au citron. Mon moule à chanière est bien étanche donc mes cheesecakes ne sont pas "light" !
Michèle

eva a dit…

J'aime ces plats que l'on sert, la casserole fumante sur la table. Parfait pour ponctuer une longue semaine !

Marie-Laure a dit…

Ta recette de poule au riz est bien appétissante ! Je suis d'accord avec toi pour le cheesecake au citron, c'est le meilleur !

gourmeline a dit…

pierre hermé mais c'est qui ? m'ont sorti mes invités quand je leur ai annoncé fièrement d'où venaient les desserts de la soirée ... gloups !
sinon merci pour la recette de la poule, je vais me lancer !

sab le plaisir de gourmandise a dit…

tu n'aurais oas une recette de ces merveilleux petits gâteaux aux haricots rouges par hasard???enfin je parle d'une recette pour la pâte un peu briochée

Ciboulette a dit…

Bonjour!
J'ai fait une fois une cheese cake avec les specoulos (recette sur "le gateau de mamie"), tres bon!

J'aime beaucoup ton cheese cake au citron et ricotta, je vais sauver la recette! Dommage que mon blog c'est en italien, j'ai preparé un(e) cheese cake à l'orange avec la ricotta la semaine passée!
A bien tot :)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Eleonora : Merci !

Cécile : C'est trop gentil.
Oui, je sais que j'ai de la chance. C'est le meilleur ;-)

Grand Chef : Le ping-pong ? J'aurais jamais soupçonné ça...
Oh le parano ! ;-)

Miechambo : Ah, dommage pour ton moule à charnière... Moi, je peux y mettre la quantité de beurre que je veux, tout s'en va pendant la cuisson ;-)

Eva : Héhé, moi aussi ;-)

Marie-Laure : Enfin quelqu'un qui me comprend.

Gourmeline : C'est peut-être nous qui ne sommes pas normales...? (cf. commentaire d'Alhya)

Sab : Bah... je n'en ai jamais fait moi-même. Mais la recette est assez simple, ça doit pouvoir se trouver facilement...
Pour la recette de mon papa, il faudra attendre qu'il rentre de son voyage.

Ciboulette : Je suis sûre que ton cheesecake orange ricotta était excellent ! J'essaierai peut-être un jour...

sab le plaisir de gourmandise a dit…

alors j'attends que ton papa rentre de son voyage!!! car crois moi ou pas, sur le web, impossible de trouver une recette qui carresponde à ce que je recherche