lundi 31 mars 2008

La beauté des choses insignifiantes (et des keftas à la coriandre)



Ce devait être une promenade dans le nord, comme la dernière fois : la Villette, le canal saint Martin... Mais en sortant de chez Bong (j'ai eu envie d'y retourner à cause d'elle), nous avons été quelque peu découragés par le gris persistant du ciel. Nous n'avions pas emporté de parapluie et l'idée de jouer les touristes par ce temps menaçant ne nous enchantait guère.
Alors nous sommes restés dans le sud.

Au marché du livre qui jouxte le parc Georges Brassens, une couverture dessinée par Pierre Le Tan a accroché mon regard. Un peu plus loin, j'ai été intriguée par les Mémoires d'un sexologue, qui me semblaient très prometteurs en matière de drôlerie. Et puis, çà et là, quelques vieux livres de cuisine.
Juste avant de quitter le marché, j'ai mis la main sur un livre (une édition originale, quoique sans grande valeur) que je ne connaissais pas, mais dont l'auteur (pas très bien vu, je dois avouer... la faute à sa misogynie, sans doute) me plaît beaucoup (il écrit divinement bien). Je n'ai pas résisté.
En revanche, j'ai un regret sur les Textes retrouvés de Pierre Herbart, que je n'ai finalement pas acheté...



Et puis, j'ai passé le reste de la journée à m'extasier.

Comme un enfant dans un magasin de jouets.
Comme une Marion chez le fromager.
Comme une Patoumi dans une (vraie) librairie.
Comme un Grand Chef devant sa femme mince.

Moments de sérénité et de plénitude.



























Ce soir-là, nous n'avons pas mangé les keftas que j'avais prévu de faire : nous avions eu notre ration de viande avec le copieux bulgogi du midi.
Mais les keftas, c'est bien aussi pour commencer la semaine.

Keftas à la coriandre (inspirés d'une fiche cuisine ELLE, automne-hiver 2007)



pour presque 20 boulettes

450 g de boeuf haché (l'équivalent de 3 steaks)
1 oignon moyen, haché (finement si possible)
1 c.s. de chapelure fine
1 c.c. de cumin
1/4 c.c. de cannelle en poudre
1 c.c. de piment doux en poudre
2-3 c.c. de piment fort en poudre
2 c.s. de coriandre ciselée
sel, poivre

Mettre la viande dans un grand saladier, l'écraser à la fourchette.
Ajouter tous les autres ingrédients, et bien mélanger.
Former des boulettes (avec les deux mains, ou en s'aidant d'une grande cuillère), plus ou moins grandes selon ses envies.
Faire chauffer de l'huile dans une grande sauteuse et ajouter les boulettes.
Les faire cuire en les retournant délicatement, 2 à 3 minutes. Elles doivent dorer, mais pas trop cuire.

Servir avec des pommes de terre (en purée, à l'huile d'olive, par exemple) et des feuilles de salade bien croquantes.

******

N.B. : Vous ne m'en voudrez pas, j'espère, pour ces légendes de photos un peu nazes.

N.B. 2 : Je suis très viande hachée ces temps-ci. J'espère que vous ne m'en voudrez pas pour ça non plus... (rassurez-vous, je sais aussi cuisiner la viande non hachée)

36 commentaires:

7tourvercors a dit…

Tes photos sentent la brise fraiche et le nez dans le manteau. Encore un peu d'hiver sous les pieds et l'envie de printemps. Une brocante où j'aurais aimée râler (un peu) et une terrasse où boire un café. Cela fait du bien de s'aérer chez toi.

bergeou a dit…

L'insignifiant a du bon ;)
Je note ta recette dans un coin, j'ai de la viande à hacher...

Charline a dit…

Salut Mingou, tu as fait une bien belle ballade dis-donc, ça me donne envie de me promener à mon tour dans ce coin ! Et les boulettes, je prends ! J'ai enfin de la coriandre à volonté sur mon balcon ! ;)

Et je voulais te demander, je retourne à Vienne dans 2 semaines pour une conférence. Cette fois, je ne manque pas de te demander des bonnes adresses (de salon de thé, de librairies, d'épiceries et de magasins d'ustensiles de cuisine etc...) . Merci d'avance!

Lisanka a dit…

rhho ben je vois que tu aimes le quinzième aussi! je vais voir de ce pas qu'est ce que ce restaurant BONG, ça m'intrigue! en face du marché du livr ancien, je te conseille un petit resto l'Insouciant. J'ai fait une chronique dessus sur mon blog il y a peu, j'avais adoré, c'est super sympa :-)

eva a dit…

J'aime bien ce marché aux livres que je fréquentais lorsque j'étais étudiante ...
Grand flash-back !

Mavielle a dit…

Elles sont bien tes légendes, tu sais tes photos nous disent déjà beaucoup, donc pas besoin de beaucoup de mots pour compléter. Tes keftas ont un parfum qui me plaît, à essayer!

marion - il en faut peu pour ... a dit…

j'aime bien aussi quand tu ne fais pas que cuisiner :) ça réchauffe chez toi, tout en douceur ... merci petite mangue :)

Gracianne a dit…

Mais non c'est pas naze - moi j'aime bien "ne pas pietiner", et puis les photos aussi (beaucoup), et la recette, et la chronique d'un weekend tout froid et mouille.

Miss Giny a dit…

Très belles photos ! ^^

Natalia a dit…

Pas naze du tout, j'étais justement en train de me dire qu'elles étaient plutôt poétiques... ! Ah, l'autodénigrement...
J'adore la viande hachée aussi... et particulièrement les keftas avec BEAUCOUP de coriandre

leschéchés a dit…

j'aime toujours autant tes superbes photos, promenade toute douce, des fleurs qu'on a envie de sentir, glisser ses mains sur l'écorce de l'abre tentaculaire, s'assoir à la terrasse regarder passer le monde... une petite pause savourée, se recharger, pour mieux se replonger dans mes rédactions de mémoire... nettemenet moins réjouissantes...
merci

annestramgram a dit…

Les keftas, faciles à faire et parfumées : on n'est jamais déçu !

stef a dit…

cela tombe à merveille j'avais une envie de kefta!

Gloria a dit…

Lovely pictures, so nice, I love the books's pictures mingopumango, May I use some day????? I s beautiful!!!! xxxxGloria

Mingoumango (La Mangue) a dit…

7tourvercors : Pourquoi râler...?
Moi aussi, j'aime l'atmosphère du septième de la tour...

Bergeou : Je trouve aussi ;-)

Charline : Je suis TROP JALOUSE ! Mais comme je suis gentille, je vais rassembler mes bonnes adresses viennoises pour toi :-)

Lisanka : Bah oui, j'habite à la limite du 14ème et du 15ème.
L'insouciant, je connais : j'y suis déjà allée ;-)

Eva : Flash-back agréable, j'espère...

Mavielle : Merci, c'est gentil. Je dois reconnaître que je ne suis pas aussi prolixe que toi...

Marion : Ah, c'est moi qui te remercie...

Gracianne : Toujours aussi gentille...

Miss Giny : Merci !

Natalia : Tu es comme Gracianne...

Les chéchés : C'est moi qui vous (te ?) remercie.

Annestramgram : Je suis tout à fait d'accord.

Stef : Le hasard fait bien les choses :-)

Gloria : Thank you !
Of course, you may use the picture (provided that you mention my name).

calliope a dit…

hier soir nous avons mangé les keftas selon ta recette. excellentes !

Arno a dit…

Alors ...
Lorsque tu passes en librairie ancienne, avec des ouvrages typiques comme cela, XVIIIé, si tu trouves des ouvrages de cuisine et autres conseils alimentaires, je suis preneur... Il me manque quelques ouvrages de référence, comme Massialot et Antonin Carême..
;)
Je taquines...
Mais sérieusement les livres de cuisine du XVIIIé sont des mines d'or de renseignements hallucinants, ceux du XIXé sont plus proches de nos classiques de table actuels...
Tu auras compris que dés que je vois une vieille reliure je deviens fou.. ou presque...
Merci pour ce petit "road-movie"

Arno

aurélie a dit…

Ah ! Toi non plus tu ne mets pas d'oeuf dans tes keftas ! On m'a mis le doute récemment...
C'est chouette de voir le parc georges Brassens à travers tes yeux... je le redécouvre en quelque sorte :)

Elvira a dit…

J'aime la viande hachée et j'ai tous les ingredients.....c'est à faire demain bien sur!

C'est très agreable regarder tes photos et lire ta chronique :)

Quel charme le vieux livres.......

Grand Chef a dit…

Je sais pas si ça vient de ton appareil photo, associé à ton oeil et ton talent, ou si c'est ton quartier qui est charmant, mais tout est beau, y a pas! :o) (j'ai bien cliqué sur la harley pour agrandir, mais si je te croise à la piscine ou à la bibliothèque, je te reconnaîtrai pas! ;o)

Natalia a dit…

Au fait, l'auteur misogyne et le livre (curiosité!)
J'allais souvent à ce marché au livre autrefois, tiens, ça me rend un peu nostalgique.

Vanessa a dit…

Je reconnais certaines choses de mon quartier...parc Georges Brassens oblige...que c'est beau avec tes yeux. Merci

Vanessa a dit…

et mince ce restaurant coréen, connu de devanture où je n'ai jamais osé entrer...

Botacook a dit…

j'adore tes photos de lilas (une de mes fleurs préférées)! et tes keftas (un plat que j'adore) me semblent tout à fait appétissants! :)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Calliope : J'en suis ravie !

Arno : Ah, je ne connais rien à la bibliophilie, ni aux vieux livres de cuisine, mais à l'occasion, j'ouvrirai un oeil.

Aurélie : Il n'y avait pas d'oeufs dans la recette.
J'aime de plus en plus ce parc, même s'il n'a rien d'extraordinaire...

Elvira : Merci, je suis contente de voir que ça te plaît.

Grand Chef : Aaaah, je rougis.
A vrai dire, c'est un quartier sans charme (il n'est pas touristique du tout), mais je suis toujours étonnée de voir la beauté surgir là où on ne l'attend pas (quoique, dans un parc, c'est plutôt attendu).
Tu veux une photo (dédicacée) pour pouvoir me reconnaître ? ;-)

Natalia : Et moi qui croyais que ça n'intéressait personne... La réponse un peu plus tard (je fais durer le suspense... ;-)) Tu peux essayer de deviner, si tu veux...

Vanessa : Ah mais on est presque voisines alors !
Je te conseille ce resto coréen. Le cadre est moche (la déco, ou plutôt l'absence de déco, est assez affligeante), mais on y mange très bien (il y a toujours des Coréens parmi les clients).

Botacook :Où ça, des lilas ? (je suis nulle en botanique ;-))

Botacook a dit…

Le lilas c'est les fleurs sous-titrées "au parc Georges Brassens" et "caché".
Merci pour tes commentaires sur mon blog! On a la chance d'habiter à moins de 10 km de la frontière allemande et on en profite pour faire nos grosses courses là-bas (beaucoup moins cher pour une variété énorme de produits). C'est rigolo, j'ai acheté du Vollkornbrot la semaine dernière! Je t'envoie la dernière tranche? ;)

Ciboulette a dit…

Keftas faites et mangées (et publiées :P ), superbes!!

Encore merci, bonne journée!

Scheharazade a dit…

Konnichiwa^-^

ces photos sont merveilleuses et poétiques ...^^

misspopote a dit…

Tes photos sont très belles. Pas besoin, ni de Monsieur Gimp, ni de Madame Photoshop, crois-moi!

Ana a dit…

Tes photos sont trop trop belles et les Kefta j'essaie ce soir! Merci :)

Gloria a dit…

Dear Mingoumango you have an AWARD in my blog, may you please take and place in your beautiful blog????xxx Well designed! Gloria

Tiuscha a dit…

Légendes nazes ?! Elles sont si bien choisies ! J'aime le "tentacules"... Joli billet, et ce genre de boulettes à la coriandre, c'est un "standard" ici...

Gloria a dit…

Mingoumango remember you have an Award in my Blog, you don't to do nothing, only take and place.xxxGloria

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Botacook : A l'heure qu'il est, j'imagine qu'il ne te reste plus de Vollkornbrot :-(
Merci pour les infos botaniques ;-)

Ciboulette : J'en suis ravie !

Scheharazade : Bien tenté, mais je ne suis pas japonaise ;-)
Merci pour le compliment !

Misspopote : Mais quand même, i faudrait que j'apprenne à faire d'aussi beaux collages que toi...

Ana : Merci ! Alors, qu'est-ce que ça a donné pour les keftas...?

Gloria : Thank you so much ! I'm very pleased with the award (and sorry for answering so late, I am so busy these days...)

Tiuscha : Mon poulet aussi a une préférence pour les tentacules ;-)

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Tes keftas me parlent car j'adore la coriandre.
La boulangerie Poilane du Parc G. Brassens me rappelle un lointain souvenir : un copain americain (aujourd'hui perdu de vue) etait venu me rendre visite a Paris ; il etait cuisinier donc tres content d'etre en France.
Je me souviens donc de la degustation quasi "religieuse" d'un pain au chocolat Poilane dans ce parc... C'etait bon ; je m'en souviens comme si c'etait hier (c'etait il y a 13 ans...).
Bisous !

anne a dit…

milles mercis pour ces belles images et aussi pour ces boulettes parfumées à souhait!