jeudi 27 mars 2008

Plan B pour se reprendre en main (zha jiang mian)



Mardi matin, j'ai fait un truc absolument dingue : je me suis levée avant 9h.
Et plus précisément 2h45 avant 9h, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des lustres.
Après avoir avalé un café et deux barres de céréales, j'ai quitté l'appartement et pris le métro. Pour me rendre à la piscine.



A cette occasion, j'ai découvert qu'il y avait une vie au-dehors avant 9h du matin. Moi qui ne concevais même pas qu'il pût y avoir une vie hors du lit avant 9h du matin...

Justement, l'opération "extraction hors du lit" fut à deux doigts d'échouer (j'ai dû lutter très fort contre ma nature profonde de loir). Et une fois dans le bassin, je me suis fait éclabousser de toutes parts, j'ai été griffée à l'épaule par un crawleur indélicat, et je me suis pris un coup de pieds sur la tête (les deux pieds joints d'un nageur qui me précédait et que j'ai rattrapé sans m'en apercevoir, puisque je nageais sur le dos). Parfois, je me demande si les autres ne cherchent pas à me couler, en fait... Mais j'ai tenu bon (et j'ai même l'intention de renouveler l'expérience quotidiennement).

Avant de repasser à la maison, petit crochet par le Moulin de la Vierge, où je me suis laissée tenter par un croissant (amplement mérité, d'où l'intérêt de la piscine) et une baguette au doux nom de "paresseuse". Le petit déjeuner bis fut extra. Après quoi, direction BN.

J'ignore combien de temps je tiendrai ce programme de choc (lever à 6h15, une heure de piscine, passage par la maison, puis BN de 12h à 19h). Cela ne suffira sans doute pas à mettre fin à cette angoisse tenace (quant à l'issue de la thèse, et l'avenir en général), mais c'est un début de reprise en main. On se surprend, parfois, à trouver au fond de soi des choses qu'on ne soupçonnait pas. Comme la volonté, par exemple...

Et le soir, quand je rentre fourbue (et là, je sais pourquoi) de ma nouvelle journée de travail, je suis bien contente de trouver, dans le congélateur, un reste de sauce de zha jiang mian.
Pendant que les nouilles (ou spaghetti) cuisent, j'émince un morceau de concombre et décongèle la sauce. Un plat complet prêt en 12 minutes chrono (je parle bien entendu de la version décongelée) (12 minutes, c'est le temps de cuisson al dente des spaghetti De Cecco) .

Zha jiang mian



pour au moins 4 personnes

300 g de porc haché
100 g de tofu aux 5 parfums (doufugan), coupé en petits cubes (1/2 cm)
2 gousses d'ail, hachées
un morceau de gingembre de la taille d'un demi pouce, haché
3 c.s. d'huile neutre (tournesol, arachide)

Pour la sauce :
2 c.s. de black bean garlic sauce (sauce aux haricots noirs et à l'ail)
2 c.s. d'oyster sauce (sauce saveur d'huître)
1 c.s. de sauce soja
1 c.s. de sauce soja aux champignons
2 c.s. de vin de riz (Shao Hsing Hua Tiao Chiew)
2 c.s. d'huile de sésame
1 c.s. de sucre
4 c.s. d'eau
1 c.c. de purée de piment (facultatif)

nouilles chinoises fraîches, ou sèches (sans oeufs) (environ 100 g par personne)
concombre émincé (1 grosse poignée par personne)
2-3 brins de ciboule, ciselés

Dans un bol, mélanger les ingrédients pour la sauce. Réserver.

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse.
Y faire revenir l'ail et le gingembre.
Ajouter le porc haché, et laisser cuire tout en remuant avec une cuillère en bois.
Au bout de quelques minutes, ajouter le tofu, verser la sauce, et mélanger.
Porter à ébullition, et laisser mijoter une dizaine de minutes, le temps que la sauce réduise.

Pendant ce temps, faire cuire les nouilles. Egoutter.

Répartir les nouilles dans les bols, recouvrir de sauce (2-3 c.s. par bol, mais attention : la sauce est assez salée) et de concombre émincé et parsemer le tout de ciboule.
Mélanger, et déguster sans attendre.

24 commentaires:

Choumie a dit…

Ça c'est une recette pour l'homme et moi qui adorons les saveurs asiatiques !

Flo a dit…

Je te souhaite de tenir bon ! Je me réveille 10 minutes après toi ... car j'ai 45 mn de route pour retrouver mon bureau adoré :-( mais je préfèrais l'avoir à 10 mn de chez moi et pouvoir aller à la piscine !!! Merci pour la belle recette :-)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Tu as de courage de faire tout ça en une journée! Je me lève tôt, mais je ne sors pas pour aller nager ;-P...

Ton plat est très alléchant!

Bises et continue sur ta lancée!

Rosa

Gracianne a dit…

Alors comme ca tu ne savais pas qu'il y a une vie a Paris avant 9:00? je confirme, ca bouge deja au petit matin. Je me leve 1/2 heure avant toi, et pas de rouspetance.
Bravo pour la piscine, et ce petit plat la, bien tentant et pour lequel j'ai pratiquement tout dans mes placards, sauf le doufugan. Je vais me tester ca un de ces jours.

theCook a dit…

c'est terriblement appétissant! bravo pour la piscine, il faut avoir du courage mais au final je suis sûre que tu es contente d'y être allée!

Clea a dit…

Tu les as bien réussies ces barres finalement ! Ca aide pour la piscine...

Flo Bretzel a dit…

Je te confirme qu'il y a une vie avant 9h du matin, j'ai découvert ça à la naissance de mes jumeaux!

marion - il en faut peu pour ... a dit…

je n'ai pas le 1/4 des ingrédients que tu cites ni le quart de ta motivation. Je l'ai fait un temps ... qui n'a pas duré hélàs, mais entre le petit dej bis et ces spaghettis sauce manue, ça donne envie de s'y mettre :)

Natalia a dit…

Ah, c'est donc cela, la "nouvelle organisation" ;-)
Et la BnF compte donc quelques sportifs parmi ses lecteurs... !
Ta recette est exactement le genre de plat chinois que j'adore. Et comme ça fait longtemps que je n'ai pas cuisiné ce genre de chose... je sens que ce sera pour un de ces soirs.
Dernière chose : tiens bon !

Cécile a dit…

Les nageurs fous responsables de vilains hématomes (quand ils ne vous obligent pas à boire une bonne rasade de cette horrible eau chlorée), je les ai connus et maudits. Epoque révolue pour moi.
Ton récit me rappelle la description savoureuse de Marion...
Pour le reste, ton plat me tente, évidemment.
Et je suis bien partie pour fredonner Laura Veirs tout le reste de la journée...
Courage pour la suite.

Mavielle a dit…

Tu es courageuse! J'aurais besoin de me reprendre en main aussi, mais sans voiture, et à l'écart de tout, il y a des choses que je ne peux pas faire... Ton petit plat me plaît, mais je ne sais pas où je pourrais trouver tous ces ingrédients un peu exotiques pour moi! Bonne soirée demoiselle

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Choumie : Si tu as tous les ingrédients, je t'y encourage.

Flo, Rosa : Merci ! On s'organise comme on peut en fonction de son emploi du temps. Pour le moment, c'est la meilleure solution que j'ai trouvée.

Gracianne : Non, je ne savais pas ;-) Je découvre la vie dehors le matin, et c'est plutôt agréable... Mais la contrepartie, c'est que le soir, je suis rapidement épuisée, alors je me couche avec les poules.
Le doufugan est facultatif.Dans le petit resto près de chez moi, ils en mettent, mais en fait, c'est comme on veut (personnellement, j'adore).

theCook : Merci ! Je vais essayer de m'y tenir.

Clea : Ah, ces barres sont délicieuses. Je vais en refaire pour la semaine prochaine.

Flo Bretzel : Ca me fait frémir. C'est à la limite LE truc qui ne me donne pas envie d'avoir des enfants ;-) (je plaisante)

Marion : Ces ingrédients, bien qu'exotiques, sont des basiques chez nous. Mais le plus simple est que je te fasse goûter (ou Gracianne, si elle en fait).

Natalia : "Sportif", c'est un grand mot...
J'ai découvert ce plat dans une sorte de boui boui, près de chez moi, qui ne paie pas de mine, mais qui sert des plats "authentiques" (comme on dit), sans chichi.

Cécile : La piscine rend vite misanthrope, hélas. Mais je ne vais pas me décourager pour si peu.
Moi aussi, j'ai pensé au texte de Marion, qui m'avait bien fait rire...

Mavielle : Courageuse, je ne sais pas. J'essaie juste de trouver un système d'organisation qui me convienne.
Les ingrédients, on les trouve facilement dans les épiceries asiatiques. Mais j'ai un doute : vous mangez du porc...?

diane a dit…

tu vas y arriver!

calliope a dit…

toujours aussi agréable le passage sur ton site. Je n'ai toujours pas trouvé comment inclure le texte sous mes photos....pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé!
la piscine c'est bien mais il faudrait pouvoir nager seule !

Sophie a dit…

Entre ce nouvel horaire un peu barbare et 9h00 du matin, il y a peut-être un entre-deux, comme le mien. Reveil vers 7h20. Ok je ne vais pas à la piscine avant d'aller travailler. BRAVO !

Gloria a dit…

Looks really delicious, I will try! xx Gloria

Tifenn a dit…

h, mais tu as raison, faut savoir qu'il faut réfléchir, parce que le meilleur de sréveilles matin c'est bien ta progéniture, conçue ds l'amour, par amour et patati et patata et en plus tu remets ça...et tu ne dors jamais plus après 9 h du matin...7 h du matin...je te souhaite plein de courage, et je t'en pique un peu...

patoumi a dit…

Alors c'est ça que je voudrais goûter si tu m'invites!

Botacook a dit…

Hé ben, quel programme! Je me lève à 7h... je croyais pas y arriver mais une fois qu'on s'habitue, on se surprend tous les jours!
Et puis ce petit plat réconfortant à la fin de la journée, ça fait du bien! :)

Sha a dit…

Je connais ce rythme de folie, mais pas pour aller à la piscine ! Je n'aurais pas le courage, je resterais au lit ! Quoique, avec le croissant et la baguette...
Le plat que tu nous proposes me fait penser à ce que me cuisinait ma mère !
Après une bonne journée de travail, j'aime avoir des choses réconfortantes vite prêtes :)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Diane : Merci !

Calliope : Merci !
Je peux t'expliquer par mail si tu veux (mais pour ça, il me faut ton adresse).
Nager seule dans le bassin, c'est mon rêve...

Sophie : J'aimerais bien me lever plus tard, mais comme la piscine ouvre de 7h à 8h et reste fermée jusqu'à 11h30, je n'ai pas trop le choix...

Gloria : Thank you !

Tifenn : Je fais bien de me convertir maintenant. Comme ça, je serai prête le moment venu ;-)

Patoumi : No problemo !

Botacook : Oui, c'est vrai qu'on s'habitue. Et maintenant, la grasse mat', c'est 8h ;-)

Sha : Le petit déj bis, ça motive. Réfléchis-y ;-)
Ta mère est chinoise...? (j'ai oublié de le dire, mais ce plat est une spécialité du nord de la Chine)

Tiuscha a dit…

Je note cette spécialité sans conséquences !

Claire a dit…

Super bon! :-)
Je n’ai pas trouvé de nouilles chinoises qui convenaient, donc j’ai mis des udon, c’était très bien.
(au fait, tu as oublié de préciser quand ajouter le tofu; moi je l’ai mis avec la viande, ça m’a paru bien)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Merci de me l'avoir fait remarquer ! Je corrige ça de suite.
En principe, on met le tofu juste après la viande. Mais je suis sûre que c'était très bien comme tu as fait. Et puis je suis ravie que tu aies aimé :-) (le compteur continue de tourner...)