lundi 7 juillet 2008

Biensûrquejesuiskap ! Abricots à la Loukoum°°°



Il y a quelques jours, Loukoum°°° m'a demandé si j'étais kap de faire son dessert de zinzin.
Me demander si je suis kap, c'est mal me connaître ;-)
Je suis kap de "faire la prof", alors que j'ai une peur bleue de parler devant un public.
Je suis kap de me lancer dans une thèse, alors que je n'aime pas du tout réfléchir et qu'écrire me fatigue.
Alors, pourquoi ne serais-je pas kap de relever le défi de Loukoum°°°, même si les abricots cuits me dégoûtent un peu (mais j'adore les abricots crus, nature) et que je n'ai aucune appétence pour les pistaches ? De toute façon, je suis même kap de survivre sans four, alors...

Mais pourquoi persisté-je à faire des choses qui ne me plaisent pas ?

Parce qu'emprunter des chemins inhabituels ou contre-nature peut mener à de belles découvertes : en ce qui concerne le métier de prof et la thèse, j'attends toujours..., en revanche, dans le cas du défi de Loukoum°°°, j'ai découvert que les abricots cuits et les pistaches, ça pouvait être sublime, et en l'occurrence, C'EST sublime. J'ai adoré (pour une critique plus détaillée, voir ici, sur les cinq dernières lignes).

C'est à me faire regretter encore plus l'abricotier que nous avions dans le jardin familial, il y a quelques années...


(oui, c'est bien moi, perchée dans l'arbre)

Par rapport à la recette originale, j'ai remplacé le cumbava par du citron vert et il a fallu procéder à quelques petits ajustements dans le mode opératoire :
- j'ai poché les abricots à peine 3-4 minutes dans le sirop, parce qu'au bout de 10 minutes (lors du premier essai), ils n'étaient plus du tout présentables.
- j'ai directement caramélisé les pistaches, sans les faire dorer avant, parce qu'elles devenaient toutes noires sinon. Et donc pas jolies.
Mais je doute que cela change fondamentalement le résultat.

Abricots au sirop acidulé, éclats de pistaches caramélisées et granité alcoolisé



pour 2 personnes

4 abricots

Pour le granité :
35 ml d'eau
1 c.s. de sucre
2 gros abricots bien mûrs
50 ml de gin (ou de vodka)

Pour le sirop :
250 ml d'eau
65 g de sucre
le zeste d'un demi cumbava (ici : du citron vert)
2 cm de gingembre (épluché puis râpé)

Pour les pistaches caramélisées :
1 poignée de pistaches non salées
1 c.s. de sucre


La veille (ou le matin pour le soir même), préparer le granité :

Réaliser un sirop doux en portant à ébullition 35 ml d'eau et 1 c.s. de sucre, afin de dissoudre le sucre dans l'eau.
Mixer 2 abricots (dénoyautés, mais pas épluchés) avec ce sirop, ajouter les 50 ml de gin et mixer à nouveau.
Verser le liquide dans un récipient, laisser refroidir.
Mettre au congélateur pour 6 heures minimum.
Au moment de servir, gratter la surface avec une fourchette afin de former des paillettes.

Le jour même, juste avant de servir :

Mettre dans une casserole les ingrédients pour le sirop : eau, sucre, zeste de cumbava et gingembre râpé, et porter à ébullition.
Mettre dans ce sirop les 8 demi abricots (côté peau au-dessus) et laisser cuire 5 minutes (maximum, pour éviter qu'ils ne se réduisent en bouillie) à feu doux.
Retirer ensuite les abricots, les réserver.
Augmenter le feu et faire réduire jusqu'à obtenir une consistance sirupeuse.

Pendant que le sirop cuit, concasser grossièrement les pistaches, les faire caraméliser dans une poêle avec le sucre. Remuer et faire attention à ce qu'elles ne noircissent pas trop.
Retirer du feu et laisser refroidir.

Le dressage :
Servir 4 demi abricots par personne, les napper de sirop, les saupoudrer de pistaches caramélisées, enfin ajouter 2 c.s. de granité.



Merci Loukoum°°°, je garde précieusement ta recette. Je sens que ce dessert va revenir très souvent à notre table, l'été...



Au fait, je ne suis pas la seule à avoir été défiée : allez donc voir l'oeuvre d'un Grand Chef qui a plus d'un tour dans son sac.

C'est à présent mon tour de demander à ~Marion~ et aux Chéchés s'ils sont kap de faire mon millefeuille de courgette à la mozzarella & caramel de balsamique. Une recette de saison, ne nécessitant pas d'ingrédients compliqués ou exotiques.



Photo pas glamour, mais résultat miam !

18 commentaires:

Liliy Gnocchi a dit…

Dessert parfait pour mettre un peu de soleil dans son assiette par un jour de pluie...
J'ai encore pensé à toi en lisant cette alléchante recette de gâteau sans four (ni micro-onde cette fois): http://gloubiblog.canalblog.com/archives/2008/07/06/9833152.html
Mais peut-être que tu l'as déjà vue? Ou que tu as de nouveau un four?

Natalia a dit…

Joli tout plein. Tu as eu raison de remplacer le cumbava par du citron vert : il va beaucoup mieux avec les abricots, à mon avis.
P.S. : c'est vraiment un abricotier, sur la photo ?

L'atelier de Chefs a dit…

Ces deux recettes ont l'air vraiment tentantes, aussi bien les abricots cuits que le mille-feuilles.

Clémence a dit…

même si je ne fais pas partie des 2 personnes défiées, je testerai bien ce millefeuille :))

Gracianne a dit…

Bien sur qu'elle est cap! J'aime bien ce jeu, il est plein de surprises.

Flo a dit…

Chapeau bas ! Pffff ça me donne trop trop envie d'en faire, je sais, remue toi Flo ! lol

bergeou a dit…

Défi relevé avec brio, ça me plaît bien ce joli dessert orangé.
Au fait je suis devenue fan de ta recette de cookies !!!

Tifenn a dit…

Le combava, j'aimerais bien pourtant en retrouver le goût! c'est bon les abricots!!

Linou a dit…

sympa la photo dans l'abricotier!!
Merci pour ce petit moment de détente par le téléchargement de mes docs de boulot!!

Grand Chef a dit…

Déjà?! Mais je suis en retard! Pas mal, bien travaillé! Pour ta photo et celle de Loukoum°°°, on dirait que c'est la même personne qui a fait la recette! Je me demande ce que ça va donner chez moi! :o-

stef a dit…

défi brillamment relevé! j'avoue que tu m'as convaincue car j'ai aussi un peu de mal avec les abricots cuits donc à tenter!

~marion~ a dit…

Non mais t'es pas folle de grimper comme ça dans les arbres pour cueillir des abricots?!?! Ça a l'air dangereux dangereux quand même...
J'aime beaucoup cette recette de Loukoum, tu l'as réalisée avec brio, tout a l'air très appétissant. Tiens j'ai mangé avec les mêmes cuillères hier soir, Ikéa ?
J'accepte le défi avec grand plaisir, merci de me faire découvrir cette belle recette sucrée-salée;)

Flo Bretzel a dit…

Les abricots cuits à la maison, ça n'existe pas, ils sont toujours mangés avant... mais j'y arriverai un jour!

loukoum°°° a dit…

Waouh! Tes photos sont magnifiques et je suis ravie de t'avoir conquise! C'est un honneur de voire ma recette chez toi, qui plus est si joliment photographiée... désolée pour le temps de pochage des abricots soit je me suis planté soit les miens n'était pas très très murs...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Liliy Gnocchi : Merci d'avoir pensé à moi ! J'avais effectivement vu cette recette :-) Mon four est définitivement mort (mon beau-père, qui est pourtant un vrai McGyver, n'a rien pu faire...). Et je n'en aurai un nouveau, un vrai que dans quelques mois, dans notre futur appartement... En attendant, j'essaie de me sevrer. Et ça va plutôt pas mal.

Natalia : Ben, je n'avais pas de cumbava sous la main en fait... En tout cas, c'était trop trop mortel.
Sur la photo, c'est vraiment un abricotier. Il n'était pas très haut, je pouvais grimper assez facilement. Certaines années, les branches ployaient sous le poids des abricots... C'était le bon temps. Ca me manque, parce que l'abricot est l'un de mes fruits préférés (avec la mangue et la framboise).

L'atelier de(s?) Chefs : Merci ! En tout cas, ce sont deux recettes de saison, simples et goûteuses.

Clémence : Si tu testes le millefeuille, j'espère que ça te plaira.

Gracianne : Ben, c'était pas évident, vu que je n'aime vraiment pas les abricots cuits (cuits, ils crachent tout leur venin, comme dit Crevette), ni les pistaches. Mais je suis ravie de découvrir de nouvelles choses et surtout de voir que mes goûts évoluent. Depuis le blog, je me rends compte que je suis plus ouverte, et c'est déjà ça.

Flo : Merci ! Mais en fait, c'est une recette assez simple à réaliser, je n'ai fait que suivre les instructions du chef. Je te la conseille ! (j'en ai déjà refait depuis)

Bergeou : Merci ! Je vais la refaire encore tant qu'il y a des abricots.
Je suis ravie de savoir que tu as adopté ma recette de cookies (ah, ça me donne envie d'envie d'en refaire, mais sans four...).

Tifenn : Il faudrait que j'essaie une fois avec le cumbava, quand j'en aurai dans mon frigo...

Linou : De rien !

Grand Chef : Merci !
J'ai essayé de reproduire le dessert le plus fidèlement possible. La première fois, ce n'était pas entièrement satisfaisant (quoique très bon), alors je l'ai fait une deuxième fois pour que ce soit mieux au niveau esthétique.
Je ne doute pas un seul instant que ce sera réussi chez toi ;-) (essaie quand même pour Léonard*...)

Stef : Je ne te dirai qu'une chose : Fonce ! Jusqu'à présent, les abricots cuits me faisaient faire la grimace, mais là, j'ai été bluffée. A mon avis, pour les difficiles comme nous, on peut pocher les abricots juste 2-3 minutes, le temps que ça s'attendrisse un peu, mais que ça ne cuise pas trop.

~Marion~ : Pas de danger, l'arbre n'était pas très haut. Il fallait aller chercher les abricots les plus mûrs tout en haut.
Oui, ce sont des cuillères Ikea, je m'en sers tous les jours.
J'espère que le millefeuille te plaira.

Flo Bretzel : Je te comprends ;-)

Loukoum°°° : Comment te remercier ? Tu m'as ouvert un monde de possibilités avec cette recette. En plus, c'est joli et raffiné. Idéal pour épater ses invités en plus ;-)
Pour le temps de pochage, je crois que ça dépend vraiment du degré de maturité des abricots. Comme en plus je ne les aime pas trop cuits, je les poche juste quelques minutes. En tout cas, c'était délicieux.

Claire a dit…

Oulala, ça a l'air super bon! (a priori moi non plus je ne suis pas trop attirée par les abricots cuits, mais au diable les a priori!)
Donc une recette de plus à essayer! :-)

PS: je déménage dans 10 jours, donc si tu veux que je te passe mon vieux four en attendant ta nouvelle cuisine, dis-le moi d'ici-là.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Merci pour ta proposition ! J'aurais quelques questions pratiques : ce n'est pas pour faire la difficile, mais est-ce que je peux avoir une photo du four ? où habites-tu exactement ? comment fait-on pour le transfert ? car je n'ai pas de voiture et si c'est trop loin, ça risque d'être compliqué...
Voici mon mail :
pralinemail-muu@yahoo.no
(si tu me trouves trop chiante, tu peux toujours changer d'avis ;-))

MaryAthenes a dit…

Je decouvre ton blog, tres joli!!
C'est sympa ces defis...