jeudi 31 juillet 2008

Des journées entières dans les arbres (et des myrtilles à gogo)



Depuis plusieurs semaines, je passe mes journées (ainsi que des bouts de nuit - ce qui explique certains mails nocturnes) dans les arbres. Si ce n'était la vague de chaleur actuelle, je ne me rendrais même pas compte que nous sommes en été, en période de vacances. Enfin si, je vois bien que les gens commencent à se dénuder, et qu'un certain nombre d'entre eux sont tout bronzés (alors que je reste blanche - et dodue - comme une boule de mozzarella). D'ailleurs, si on considère que j'ai rapporté des soldes un ensemble pull-gilet et une veste noire bien chaude, et vu les températures actuelles, je suis certainement mûre pour être internée en HP (auquel cas je souhaiterais être soignée par le docteur Patoumi, si possible. Mais je refuse d'être dans la même cellule que la fille à la taupe).
Pour ne rien arranger, je grille mes neurones par paquets de dix mille en dessinant des arbres et des tableaux dix fois trop compliqués, que mon chef arrive à simplifier en cinq minutes chrono (j'ai vu son cerveau en pleine réflexion, c'est impressionnant !). Apparemment, écrire une grammaire, ce n'est pas donné à tout le monde, a fortiori écrire la grammaire d'une langue étrangère... Mais, il y en a - suivez mon regard - qui n'ont peur de rien.
Même pas des douches glacées de la piscine, qui rendent écarlate comme une myrtille après un coup de chaleur.



Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai fait des pancakes ces dernières semaines, toujours selon la même recette. Un jour où j'avais des myrtilles sous la main, j'en ai parsemé sur des pancakes en train de cuire (juste après avoir versé la louche de pâte dans la poêle, et avant de cuire l'autre face).
Avec un voile de sucre glace, ça vous ferait presque pardonner à un poulet d'avoir cassé votre verre préféré, dont il ne reste plus qu'un exemplaire (en vérité, le verre est juste fendu, et je n'ai pas assisté au fendage en question... mais si ce n'est pas moi, ça ne peut être que lui : c'est logique !).

Mais ce que je préfère, c'est encore de les manger nature,



ou bien de les ajouter à mon yaourt du matin, où elles sont en bonne compagnie.



Au fait, j'ai retrouvé l'appétit.
Mais vous avez dû vous en apercevoir.

A suivre : du poulet et du cochon. Ou inversement.

32 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je vient de découvrir votre site, et celui-ci est tout simplement fabuleux !

Comment faites-vous ces jolies cadres qui entoure vos photos ?

Cordialement !

les chéchés a dit…

j'y goûterai bien, pourtant, à ces pancakes à la myrtille...

marion a dit…

c'est la fête à la myrtille un peu partout, et moi je n'en ai pas, ça m'énerve à peu près autant que d'être blanche (comme une crotte de laitier dit une copine à moi :op)
Alors tes pancakes là ont un effet presque douloureux sur moi !
Tant pis, j'ai des figues (du jardin, et toc !)
Bon courage :)

loukoum°°° a dit…

Ravie de voir que tu as retrouvé l'appétit... courage pour le boulot, moi comme je dois grosso modo passer le même été que toi (mais c'est moins poétique chez moi pas d'arbre à l'horizon) cet année j'ai craqué: je me suis mise à l'autobronzant ;)
Pour les myrtilles j'attends une nouvelle cargaison (cargaison = grosso modo 7kg à partager) mais c'est dommage que ça voyage si mal jusqu'à Paris...

stef a dit…

contente que tu es retrouvée l'appêtit!!! pour ce qui est des arbres, je m'y suis frottée et j'avoue être vite "descendue" alors je compatis!!!
bizz

mayacook a dit…

Rien de tel que les myrtilles...profites bien de ce retour d'appétit...bon courage à ton cerveau ;)

betterave.urbaine a dit…

j'ai eu des cassis, des mûres, des raisinets, des framboises... mais pas encore une seule myrtille !
j'en volerais quelques-unes sur ces très belles photos, j'en ferais tes pancakes, des muffins, où alors, rien, mais avec un peu de double-crème et de sucre...

Natalia a dit…

Si ton verre préféré s'appelle "drop"... il est né avec des chances accrues de finir cassé, non ?! J'adôooore les myrtilles. Surtout sur des pancakes ou des crêpes. le seul hic, c'est la couleur de la langue et des lèvres APRES. Pas très sexy, quand même. Bon courage dans tes voyages arboricoles.

Flo Bretzel a dit…

Cure de myrtilles pour moi aussi en ce moment : amandines, muffins et sauce pour les muffins...
Contente que l'appétit soit revenu!

rosine a dit…

Les pancakes au lait fermenté sont les meilleurs ! ( je prends du lait ribot ), il ne me manque que les myrtilles...

Sophie a dit…

Une bousculade de myrtilles stp ! Trop beaux les pancakes et même le petit yaourt !

mimosa a dit…

du frais, du frais, du frais! Retour de piscine...j'ai bien fait de voir ce billet ce matin et d'aller acheter des myrtilles...Elles accompagnent merveilleusement mon fromage blanc à cette heure ;-)
Effectivement Björk all is full of love!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Anonyme : Je vais sur un site internet pour cadrer mes photos, mais ce serait un peu long à expliquer ici. Si vous m'envoyez votre courriel, je vous dis tout :-)

Les chéchés : Eh bien, ils sont très simples et très rapides à faire ;-)

Marion : Bon, c'est vrai que je les ai payées un peu cher, mais au moins elles sont bio... Et comme pour les fruits rouges en général, je me fais plaisir pendant la saison.
Par contre, je n'ai pas encore mangé de figues :-(

Loukoum°°° : Moi aussi j'ai pensé à l'autobronzant, mais je ne trouve même pas le temps pour ça... Je préfère faire des flans ;-)
Oui, c'est vraiment dommage pour les myrtilles...

Stef : Bah, moi j'aime bien les arbres. En plus, les miens sont uniques ;-)

Maya : Merci !

Betterave urbaine : Je dois être bête, mais je ne connais pas les raisinets. Qu'est-ce que c'est ?

Natalia : :-))) Je n'y avais pas pensé... Moi, je voyais juste le nom et pas le verbe.

Flo Bretzel : Dommage que je n'en aie plus...

Rosine : Je suis absolument d'accord avec toi. Une fois où je n'avais pas de lait fermenté, j'ai utilisé du lait avec un peu de jus de citron, et le résultat n'était pas aussi bon...

Sophie : Merci ! Si tu veux, on échange : muxus contre myrtilles ;-)

Mimosa : Un fromage blanc aux myrtilles après une séance de piscine, que demander de plus ?
OUI ! All is full of love !

eva a dit…

Quand les fruits rouges se bousculent, il est grand temps de retrouver son appétit !

Bon courage,

G.

patoumi a dit…

Pas de myrtilles à l'HP! Mais du hachis parmentier douteux, des pommes noisettes, de la "ficelle picarde", des betteraves redoutables et des côtes de porc en carton... Mais je ne me fais pas de soucis pour ta santé mentale...
Plein de force pour les arbres et des bisous en conséquence!
PS: et puis j'aime bien les mails nocturnes que l'on découvre au réveil

Gracianne a dit…

C'est beau une boule de mozzarella, cette belle couleur blanche lumineuse.
Allez encore un peu de courage, les myrtilles sont pleines de vitamines.
Les meilleures ce sont celles qu'on ramasse dans les bois et qu'on mange directement, les mains toutes rouges et poisseuses de jus.

Le Cookie Masqué a dit…

y a même pas de douches glacées à ma piscine !
Plein de courage ...
Bises

7tourvercors a dit…

Cette petite note a sévèrement aiguisée mon envie de myrtilles. Pleine d'espoir, je suis allée me promener ce week-end en foret, esperant ramasser des kilos de myrtilles ... De quoi confectionner tarte, pancakes, yaourt du matin, et puis des petits financiers...

ERREUR ... j'ai du en mettre une petite dizaine dans mon escarcelle...

Alors de deux choses l'une :
- soit ces petits fruits sont tous à Strasbourg ;
- soit c'est le réchauffement climatique ...
- soit (humm .. de trois choses l'une !) quelqu'un de mal intentionné les as toutes piquées pour me priver de pancakes !

Je me suis vengée sur la myriade de fraises des bois :)

Courage pour les arbres, les arbres et ... les arbres !

auntie jo a dit…

comme toi, on dira que je suis une boule de mozzarella, mais bronzée ;-))) et que j'adore les myrtilles encore plus nature!

Clairechen a dit…

J'étais devenue une boule de mozzarella ... fumée mais lentement je redeviens blanche.... grrrrrrrrrr.....
Je note ta recette de pancake car elle m'a l'air excellente!
Heureusement que tu retrouves l'appétit!

Botacook a dit…

Mmmh, des pancakes à la myrtille! J'en avais vu en photo et m'étais dit que c'était à essayer! Merci pour la recette :) Surtout que j'ai récupéré des myrtilles sauvages et des bluets des Vosges ce week-end (cf mon dernier post)! Les tiennes d'ailleurs sont plutôt des myrtilles de culture.
J'aime beaucoup ton yaourt du matin, j'en fais des comme ça de temps en temps aussi!

aurelvelvet a dit…

Oh là, là, désolée pour ton verre favori.. En général, moi, je me les casse moi-même mais ça soulage de soupçonner quelqu'un (hi, hi, les filles sont vraiment vilaines!). Et, seigneur, tes pancakes à la myrtilles, ils ont l'air fantastiques !!!

~marion~ a dit…

Moi qui vient de découvrir les pancakes cette année je ne m'étais bien sûr pas encore imaginée que l'on pouvait y mettre des fruits frais... quel bonheur, il faut que je teste, au plus vite, merci pour tout :-)

valerie a dit…

bravo ! super !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Eva : Merci. Bon courage à toi aussi.

Dr Patoumi : Merci pour le diagnostic, je suis rassurée ;-)

Gracianne : Je n'ai jamais cueilli de myrtilles. Ni aucun autre fruit d'ailleurs, à part les abricots.

Le cookie masqué : Il faut que je te recommande ma piscine alors ;-)

7tourvercors : Moi je sais où sont parties toutes les myrtilles : à Strasbourg, chez une certaine Loukoum°°° ;-)

Auntie Jo : Ah mais tu ne ressembles pas à une boule de mozzarella alors !

Clairechen : Il faut que tu testes ces pancakes ! Tu me diras ce que tu en penses ?

Botacook : Alors, je suis nulle en myrtilles comme en botanique, donc je te crois sur parole ;-) Mais c'est quand même super bon !

Aurevelvet : D'accord, il m'arrive d'être de mauvaise foi, mais ce n'est pas moi qui ai cassé le verre...

~marion~ : Je te les conseille ! Et donne-moi ton avis si tu les testes, hein ?

Valérie : Merci !

Lisanka a dit…

mmmmh, le yaourt du matin, le rêve!!!!!!!!!!! j'adore ta description soldesque, moi j'ai ramené une chapka ;-)

Mamzelle Gwen a dit…

Je suis tout à fait ta logique :
- mes fruits rouges atteignent rarement le plan de travail, ils sont boulottés avant
- pas besoin de preuves : si c'est pas moi, c'est lui ;-p

Botacook a dit…

Ah oui quelque soit la myrtille c'est super bon :D

Claire a dit…

Merci, tu m'as réconciliée avec les pancakes!
Après deux mauvaises expériences j'avais lâché l'affaire, mais tes photos sont trop belles, je n'ai pas pu résister et j'ai essayé ta recette: ils sont parfaits, tu avais raison!
Il faut juste que je m'entraîne pour réussir le retournage sans utiliser deux poêles...
PS: comment je peux utiliser le lait fermenté, à part refaire une pleine cargaison de pancakes? (le boire, oui d'accord, mais bof...)

Vanessa a dit…

Hum, des pancakes...et puis les myrtilles...natures, entre les doigts, juste de quoi les rougir un peu en vérifier la consistance ferme...

et puis je reste moi-aussi une très grosse mozza bien blanche...en plein été...avec des chaussettes japonaises dans mes tongs!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Lisanka : Tu es encore plus atteinte que moi alors ;-)

Mamzelle Gwen : Merci ! Je me sens moins seule du coup ;-)

Botacook : Je crois que je n'en connais qu'une sorte en fait...

Claire : De rien ! Ca me fait plaisir de voir que cette recette te plaît, surtout que j'avais eu un avis assez moyen... bref.
Au début, j'utilisais une toute petite poêle et je faisais cuire les pancakes un à un. Un peu long.
Maintenant, je les cuis par 4 dans une crêpière, et j'avoue que le retournage est un peu compliqué, mais finalement je trouve que les bavures confèrent beaucoup de charme aux pancakes. Ca fait plus spontané et plus généreux, je trouve ;-)
Pour finir le lait fermenté, tu peux aussi faire du soda bread, mais bon, c'est particulier, il faut aimer. Sinon, des muffins. Il y a tout plein de recettes sur la culinosphère.

Vanessa : Personnellement, je suis une maniaque qui n'aime pas beaucoup se salir les mains en mangeant, alors je fais très attention quand je mange des fruits rouges... ;-)
Ravie de voir que je ne suis pas la seule boule de mozza ;-)

Eglantine a dit…

Je rêve de planter des myrtilles dans mon jardin !