jeudi 17 juillet 2008

Ce qui égaie une fin de thèse (les poêles sont mes amies)























Dernière ligne droite de rédaction de thèse.

Jours studieux et quelque peu tendus, où je reçois des colis qui redonnent le sourire.

En l'absence de four, et une fois les pâtisseries orientales d'un Grand Chef englouties, je me rabats sur les buttermilk pancakes, au moelleux très réconfortant, ainsi que sur une recette envoyée par une fille très attentionnée. En espérant que mon-unique-plaque-de-cuisson-qui-marche ne se suicide pas à son tour.


Gâteau minute à la poêle
(recette tirée d'un livre intitulé Recevoir paresseusement, et légèrement modifiée)



pour 4-6 gourmands

2 oeufs
100 g de farine
60 g de maïzena
1 c.c. de levure
1 verre d'eau
80 + 70 g de sucre
50 g de beurre
environ 350 g de fruits frais (pommes, cerises, poires... ici : 3 pêches jaunes)

Laver, éplucher, couper les fruits en morceaux, et les saupoudrer de 80 g de sucre.
Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire cuire les fruits à feu moyen/fort jusqu'à ce qu'ils soient tendres et un peu caramélisés (durée variable selon le fruit choisi : en l'occurrence, c'est très rapide pour les pêches).
Mélanger le reste des ingrédients.
Répartir la pâte sur les fruits et laisser cuire à couvert pendant 10 minutes, à feu doux/moyen (note perso : 3ème cran).
Retourner comme une crêpe, i.e. poser une assiette retournée sur la poêle, et renverser le tout d'un geste vif pour que le gâteau se retrouve dans l'assiette. Ensuite, glisser le gâteau à nouveau dans la poêle et poursuivre la cuisson encore 5 minutes.

Déguster rapidement, chaud ou tiède. C'est là qu'il est le meilleur. Avec ce dessus caramélisé, à la manière d'une tatin, c'est sublime.

J'ai également testé la version aux cerises, certes moins caramélisée, mais néanmoins délicieuse.

27 commentaires:

Natalia a dit…

Les esprits se rencontrent... chez moi aussi ça caramélise... Comment cela, tu n'as qu'une plaque qui marche ?! J'aurais dû goûter ce gâteau minute l'autre jour, mais vraiment, j'avais l'estomac plein. Courage pour la fin de la fin de la fin ;-)

marion a dit…

dernière ligne droite, enfin, et plein de douceurs à côté :) qui dit mieux ?
des bisous

chat bleu a dit…

On se précipite, on aperçoit déjà la ligne d'arrivée, on s'essoufle, on rêve d'arriver, on... puis vient le temps de mettre le point final, on hésite, on revient en arrière, on repart, la plume est fixée là, au-dessus de la page, prête à mettre le petit point, le point qui termine tout... et c'est l'angoisse ;-P! tout à coup que la terre est vraiment plate et que, lorsqu'on arrive à l'horizon, on tombe en bas !!!! (rassure-toi, la terre n'est pas plate) mais savoure les derniers moments de ce qui sera, à l'avenir, un passé bien douillet que tu regarderas avec nostalgie.

Hélène (Cannes) a dit…

Quel joli billet pour commencer la journée. Splendide photo, musique plaisante et recette on ne peut plus appétissante ...
Bonne journée
Bises
Hélène

les chéchés a dit…

je prend un peu de louis G. pour accompagner la dégustation du gâteau paresseux...
plein de courage pour la cloture, enfin...

Rosa's Yummy Yums a dit…

Courage pour la dernière ligne droite et bravo! Que de bonnes choses! Ce gâteau me fait saliver...

Bises,

Rosa

Sophie a dit…

Un bien joli billet ! Courage pour cette dernière envolée !

Grand Chef a dit…

Oh je vais rougir; je finis de remplir les sacs d'efferalgan vitaminé C et de vider le frigo et je suis plus là, donc courage.

Si d'aventure on croisait ton chef dans une vallée propice à l'observation des marmottes, je dirai à Léonard* de lui refiler sa varicelle, ça te fera gagner un peu de temps, juste pour le plaisir.

Bonne route et vive le tour de France!

bergeou a dit…

Bon courage pour cette dernière ligne droite, moi aussi je vis un peu une dernière ligne droite mais pas la même ;)

Cécile a dit…

Une pivoine magnifique,de la musique qu'on aime, des émotions et des sensations, des présents et des amitiés qu'on cultive, un gâteau moelleux...tu as raison de saisir et profiter de chacun de ces instants qui rendent la vie moins "dure".
Bonne chance pour la dernière ligne droite!!

Botacook a dit…

Belle alternative au four ;)
Je te souhaite le meilleur pour ta fin de thèse, je suis sur la fin de ma 1ère année, j'essaye donc d'imaginer + ou - ta situation!

patoumi a dit…

-Avant de retourner dans le service-
C'est quand la soutenance, que je prenne des billets de train? (sauf réticence de ta part, of course)
Le gâteau a l'air super bon, il faudrait que j'essaie quand même... je suis contente qu'il t'ait plu!
Louis est sur la couv du dernier numéro des Cahiers du cinéma, il est super moche sur les photos à l'intérieur mais l'interview est super (il parle de Friends, Wes Anderson et Desplechin).
Mille bisous ma mingou!

Liliy Gnocchi a dit…

J'espère que mon four va pas décider de tomber en panne aussi en entendant ça... Mais ce gâteau à la poêle a vraiment l'air fabuleux! C'est décidé, c'est le prochain que je testerai!
Toujours pas de four alors?
Bon courage pour la dernière ligne droite! Ca va faire tellement de bien quand ce sera derrière toi... :)

Flo Bretzel a dit…

Entres les pâtisseries du grand chef et le gâteau minute à la poêle, comment résister à tant de douceurs surtout quand on est un bec sucré?

Alhya a dit…

dernière ligne droite... celle là, j'ai cru que j'y étais, mais après des semaines à bloquer, j'en suis plus tout à fait sûre... m'enfin on va dire que ce sera pour le début 2009, et toi, c'est pour quand, exactement? beaucoup de courage!

Ciboulette a dit…

Bravo, bon courage pour le dernier effort!!!!

Je peux te poser une question? La pate c'est un "appareil" liquide, comme la pate à crepes, n'es-ce pas???

Quelle idée gourmande et maline!!! (intelligente!!!)

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Merci pour cette recette !! Mon four n'est point mort ni trucide mais je voudrais eviter de m'en servir car ce n'est pas le mien (je te l'ai deja dit, je crois ?? Je perds la boule...).

Il ne fait pas mon "genre de film" mais je trouve Louis tres fascinant... Belle photo...
Bisous !

Mel a dit…

superbe post! pleins de douceur et variétés! courage la fin est proche!

mayacook a dit…

Voilà de quoi te donner du courage!

Cocottecook a dit…

Bon courage pour ta thèse !
Ton gâteau à la poêle a l'air super bon !
J'aime bien l'esthétique de ton blog, tes photos, les histoires que tu y racontes et les recettes aussi bien entendu ! alors pour récompenser tout ça, je t'ai réservé un petit cadeau sur mon blog !
A bientôt !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Natalia : Oui, j'ai 2 plaques, mais seulement une qui marche :-( C'est un peu dur, mais j'ai appris à me débrouiller avec...

Marion : Merci !

Chat bleu : Ah, j'ai plutôt hâte que ce calvaire se termine...

Hélène (Cannes) : Merci ! Et félicitations aux enfants !

Les chéchés : Il faut demander à Patoumi si elle veut bien partager Louis G. ;-)
Merci !

Rosa : Merci ! Ce gâteau est idéal pour ceux qui n'ont pas/plus de four, même s'il ne se conserve pas longtemps...

Sophie : Merci !

Grand Chef : Merci !
Mon chef n'est pas encore dans les Alpes, dommage ;-)

Bergeou : J'espère que ton accouchement sera moins long et moins douloureux que le mien ;-)

Cécile : Merci pour ces mots gentils qui font du bien.

Botacook : J'espère que tu y arriveras plus vite et mieux que moi ;-) En tout cas, je n'ai jamais entendu personne dire que la fin de thèse était facile...

Patoumi : Hum, j'aimerais qu'il y ait le moins de gens possible pour assister à l'humiliation publique...
Le gâteau est excellent, mais il a un défaut : il ne se conserve pas très bien, je trouve. Il faut le manger quasiment tout de suite.
Mais qu'est-ce que tu lui trouves, à ce Louis G...?

Liliy Gnocchi : J'espère qu'il te plaira, mais attention (je me répète) : il faut le manger assez vite, car il ne se garde pas très longtemps.
Toujours pas de four. Je crois que je me débrouillerai sans jusqu'au déménagement.
Merci pour les encouragements.

Flo Bretzel : Les pâtisseries de Grand Chef ont été englouties, mais tu peux tester le gâteau à la poêle ;-)

Alhya : Disons avant la fin de l'année...
Je te souhaite beaucoup de courage d'ici la fin, j'espère que tu t'en sors.

Ciboulette : Merci !
L'appareil est plus ou moins une pâte à gâteau, plus épaisse que la pâte à crêpes. Mais je pense qu'on peut la faire plus liquide (en mettant moins de farine) pour que ça fasse plus crêpe...

Stephanie : Non, tu ne me l'avais pas dit pour ton four (moi, à ta place, je m'en servirais ;-))
Je ne dirai pas ce que je pense de Louis, ça pourrait fâcher Patoumi ;-)

Mel : Merci, j'espère que tu as raison.

Mayacook : Oui, provisoirement ;-)

Cocottecook : Merci ! C'est super gentil de m'avoir décerné un prix, j'apprécie beaucoup le compliment.

océane a dit…

c'est marrant un gâteau à la poêle lol

mimosa a dit…

Bjork, bjork, bjork un jour je vais m'en remettre!
Ma grand-mère m'avait filé une recette de gâteau à la poêle à mon arrivée en cité u sans four...il y a le gâteau au cuit vapeur sinon, très bon!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Océane : Oui, je n'y aurais pas pensé toute seule, mais ça dépanne quand même...

Mimosa : Qu'est-ce qu'il a à propos de Björk ?
Je n'ai pas encore essayé de gâteau à la vapeur. Je ne sais pas pourquoi, a priori je préfère au four. Peut-être à cause de la croûte dorée...

nicolas a dit…

Vraiment un beau travail que vous faites ! Félicitations, beaucoup de dépaysements et d'authenticité. A bientot j'espère, nicolas

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Nicolas : Oh, merci pour ces compliments, qui me vont droit au coeur.
Vos réalisations sont autrement impressionnantes...

绮芬 a dit…

Je tombe sur ton blog quasiment par hasard en cherchant une recette de tangyuan et voilà que je tombe aussi sur une recette de gâteau à la poêle! Ah!! lol Je sens que je vais adorer ton blog ! Ca me fait trop plaisir de m'apercevoir que même sans four (oui, je n'en ai pas non plus), on peut se faire des petits plaisirs. Je ne suis pas sûre de pouvoir bien la réussir, mais je testerai ta recette, c'est sûr.
Je m'en vais de ce pas continuer cette petite balade gourmande.