dimanche 6 mai 2007

No comment

__

16 commentaires:

chechia a dit…

A qui le dis-tu...

Virginie a dit…

je n'ai ni allumé la radio, ni allumé la tv... je ne suis pas pressée de pleurer

Marilou a dit…

Je ne te le fais pas dire...

madjy a dit…

;-((

laetitialily a dit…

je suis triste ce soir ;-((

Tit' a dit…

J'ai bien failli m'étouffer avec ma plâtrée de pâtes au basilic. Pas prêt de digérer ces 53 % de matière crasse. Non mais, la vache, quelle claque !...
Maintenant, j'entends à la radio que des mouvements de violence ont éclaté à Lyon, à Lille, à Bordeaux ou à Paris, place de la Bastille ; chez moi, j'entends les sirènes de police qui hurlent de temps à autre...
Hé, les mecs ! La démocratie a parlé. 53 %, ce n'est pas rien. C'est pour cela que les élections existent. Que vous soyez d'accord ou non avec le choix d'une majorité, vous devez respecter le vote de ce soir. Vive la démocratie et tant pis s'il est passé ! RDV dans 5 ans...

Tit' a dit…

Juste pour rétablir les choses, si ELLE était passée, je n'aurais pas fait de bond (de joie) non plus. J'aurai préféré qu'ELLE passe ce soir, rien de plus.

mingoumango a dit…

Tu as raison, Tit'. Il faut respecter le résultat de l'élection, quel qu'il soit.
Sans être naïve, je pense qu'il y a tout de même une large différence entre ELLE et LUI.

G. a dit…

Respecter la démocratie oui, mais quand le candidat que le système démocratique à porté a des idées antidémocratiques, que faisons-nous ?

Marie a dit…

Effectivement, no comment !

mingoumango a dit…

A partir du moment où la démocratie est vraiment en danger, il faut (ré)agir, évidemment. Mais pour le moment, tant qu'il ne fait rien, on n'a malheureusement aucune légitimité à se soulever contre ce résultat...

jihène a dit…

Tiens je ressemble à ce bol ce matin et ce, depuis hier soir... pfffff

mingoumango a dit…

Jihène : Ce n'est pas un bol :-)

Gracianne a dit…

Il s'agit d'etre vigilant, apres avoir ete motives.

Grand Chef a dit…

Allez, c'est pas encore tout à fait fini. Et puis il l'emportera pas au paradis ;op

et comme dit Gracianne, va falloir être vigilant, surtout cet été, si vous voulez mon avis, quand le parlement national-sarkozyste va faire passer en douce le traité européen refusé démocratiquement, et les limites au droit de grève, entre autres joyeusetés.

Non, mais c'est pas tout à fait fini. Vivement le 10 juin, si les éléphants se calment.

Hélène (Cannes) a dit…

Depuis hier, j'ai fait grève des infos !!! ne plus rien entendre ...
Bisous
Hélène