mardi 28 juillet 2009

Tokyo (4) : Pérégrinations



Dans les rares moments de répit que nous laissa la pluie, nous eûmes l'occasion de découvrir autre chose que les magasins et le marché aux poissons.

Hama-Rikyu
Un jardin à deux pas du marché aux poissons, et dans lequel se trouve le point d'embarquement pour la "croisière" sur la rivière Sumida. Un lieu plein de contrastes : des soins intensifs à certains endroits, et une impression d'abandon et de nature sauvage partout ailleurs. Très curieux.
En attendant le départ du bateau, nous fîmes le tour du parc. Mon poulet échappa de peu à l'attaque d'un corbeau (oui, celui de la photo) et nous eûmes un moment de paix et de détente rare dans une maison de thé perdue au milieu de nulle part.














Asakusa
A l'arrivée de la croisière, le quartier d'Asakusa, dans le nord de Tokyo.
Nous visitâmes le temple Senso-ji - en travaux à ce moment-là, donc pas de photo -, et nous nous fîmes interpeler à la sortie par un Japonais, visiblement énervé, qui reprocha à mon poulet de sortir avec une Asiatique - comprendre : d'avoir privé un Japonais d'une femme...
Le déjeuner, dans une petite cantine du quartier, me réjouit au plus haut point. Assis au comptoir, face à la cuisine, nous pûmes observer tous les gestes et mouvements du chef qui préparait les soupes de nouilles à la chaîne. Magistral.










Yasukuni
Un lieu dont la visite me laissa un goût étrange... car c'est là qu'on honore les soldats japonais, criminels de guerre compris. Vu le contentieux avec la Chine et les récits de ma famille - notamment sur mon grand-père maternel qui, enfant, faillit être décapité devant sa mère par des soldats japonais -, difficile de rester indifférente aux hommages rendus aux militaires japonais du siècle dernier...






Yanaka
Le dernier jour, quelques heures avant de reprendre le train pour Nagoya, nous choisîmes de partir à la découverte du quartier de Yanaka, au nord de la ville. De Ueno, nous partîmes à pied, et de ruelle en ruelle, nous découvrîmes des petits temples et cimetières déserts, des chats indolents, des carpes volant dans le ciel - fête des enfants oblige. Et puis, je me réjouis à la vue des poteaux et des fils électriques quadrillant le ciel, comme partout ailleurs au Japon. Ce fut sans doute un de nos moments préférés à Tokyo.
Là aussi, déjeuner dans un petit boui-boui de quartier, où le son de la radio accompagna notre repas.























Comme pour nous narguer, le soleil daigna se montrer ce jour-là. Très brièvement.



******

Fin de la parenthèse tokyoïte
Après trois jours d'averses quasi incessantes et de températures automnales, nous rentrâmes à Nagoya, non sans un certain soulagement. Fiévreuse, la gorge irritée, épuisée, je fus plus qu'heureuse de retrouver la maison de la famille N. L'atmosphère chaleureuse du foyer, la présence des petits, et le sukiyaki en famille réchauffèrent bien plus que mon corps ce soir-là. Mais mes ballerines avaient rendu l'âme.



10 commentaires:

Nawal a dit…

Merci !!! :-)

seer a dit…

j'ai vu cette emisssion, j'ai pensé a toi, c'est sur le site d'ARTE+7, Le menu de Koyama
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=2767520,scheduleId=2733936.html

Tiuscha a dit…

Pas déjà la fin de Tokyo ? Je me régale à chaque fois les yeux et l'âme en ta compagnie...

Aurélia a dit…

Comme à chaque fois les photos sont superbes !
C'est vraiment une très belle ballade et si on retrouve tous les éléments habituele du Japon rien ne fait cliché, tout est vécu et raconté de l'intérieur.
C'est très agréable de se laisser bercer par ton récit.
:)

Botacook a dit…

Tes photos sont superbes et ne font que renforcer mon envie d'aller là-bas un jour. J'aime beaucoup leurs jardins, très zen! Et les petits plats que tu nous présentes me plaisent bien aussi :)

aurélie a dit…

Merci, merci, merci de nous faire voyager avec toi!
Récit et photos superbes.
J'ai bien aimé l'allusion à "Juliette Je t'Aime" dans Tokio (1) ;o)

marion a dit…

tu t'en doutes, le billet sur le marché aux poissons m'a nettement moins enthousiasmée que celui ci :)

liliplum a dit…

Merci pour toutes ces merveilleuses photos de voyage que je ne pourrai sans doute jamais faire...ou alors dans longtemps! ^^
Du rêve, c'est déjà bien! :)

shizuokagourmet a dit…

Bon, me revoila!
Toutes mes excuses tout d'abord!
Maintenant, je sais que tu habites a Tokyo!
J'y ai beaucoup d'amis(es), tout specialement Etsuko: http://tokyofoodcast.com/ et Melinda: http://tokyodrinkingglass.blogspot.com/
J'habite a Shizuoka dont la moitie des poissons se retrouvent a tsukiji (nous gardons les meilleurs!).

Bien amicalement,
Robert-Gilles

Anonyme a dit…

Wahou, c'est mon reve de faire ce voyage mais rien que de voir ces photos, au fait j'ai également un blog en commencement donc hésite pas !
http://fashionfood.over-blog.com/

A bientot !