samedi 25 juillet 2009

Tokyo (1) : Histoires d'eau



Deux jours après le mariage, mon poulet et moi prîmes le train pour Tokyo. A la gare de Nagoya, je découvris avec ravissement les kiosques à bento - mais il était trop tôt pour en prendre un, et de toute façon, j'avais mon petit déjeuner dans le sac - et le Shinkansen, un train beau et spacieux, tellement spacieux que l'on peut y allonger ses jambes sans toucher le siège de devant. Un train dans lequel on peut choisir entre trois sortes de toilettes : "Japanese style" (= à la turque), "Western style" (= normales) et "Gentlemen" (= urinoir).
Une fois installés à nos places, nous prîmes tranquillement notre petit déjeuner, et deux heures plus tard, nous étions à Tokyo.















Notre destination était le quartier d'Ichigaya, où les amis d'une amie avaient un appartement et avaient gentiment proposé de nous héberger. Il nous fallut demander notre chemin à plusieurs reprises avant de trouver la localisation de l'appartement - le système d'adresse au Japon est d'une complexité sans nom. Mais j'ai adoré découvrir le bassin de pêcheurs en arrivant à la gare d'Ichigaya.








Après un accueil très chaleureux, un verre d'umeshu on the rocks et un grand plateau de sushi, nous partîmes pour notre première visite : le Meiji Jingu, un sanctuaire shintoïste. La pluie timide du matin se transforma en averse, et ne nous quitta quasiment plus de tout le séjour.
La visite du Meiji Jingu se fit dans une atmosphère sombre et crépusculaire. Je fus extrêmement émue à la vision des tablettes votives (ema) accrochées sous les arbres. Et intriguée par le mariage qui avait lieu au moment où nous visitions l'intérieur du sanctuaire...









En sortant du Meiji Jingu, nous descendîmes l'avenue Omotesando, toujours sous une pluie battante. Dans la Takeshita Dori, réputée pour sa faune excentrique et colorée, nous ne vîmes pas grand chose...





Les jours suivants, nous parcourûmes Tokyo sous des trombes d'eau. Ginza, Shibuya, Shinjuku... Le plaisir de découvrir ces quartiers en fut quelque peu gâché... Je pris froid (mais pourquoi ai-je laissé mon trench à Nagoya ???). Mais heureusement, le soir, nous retrouvions l'appartement chaleureux de nos nouveaux amis et dînions en leur compagnie. Un vrai réconfort.

















La seule chose positive que je retiens, c'est la découverte du dispositif mis en place devant les magasins les jours de pluie. Car il n'est évidemment pas question de salir le sol avec son parapluie tout dégoulinant.





Encore mieux :









Ils ont même pensé au protège-sac pour vos achats : ainsi, votre sac n'est pas abîmé par la pluie, et le nom de l'enseigne reste bien visible.



(Prochain épisode : ce qu'on fait quand il pleut)

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Ca me rappelle tellement de souvenirs!!! Les Japonais, toujours soucieux du moindre détail, notamment par temps de pluie... ils y sont habitués avec la mousson, par contre côté écolo, c'est pas le top...

Vanessa a dit…

Comme d'hab, un voyage magnifique en mots et en images. Comment tout cela me fait rêver! J'adore le détail avec les parapluies.

ginia a dit…

Magnifiques photos, je rêve d'aller au Japon un jour, et ses photos me donnent encore plus envie, c'est vrai que les sacs à parapluis sont inattendus pour nous mais c'est une super idée!quant à la mariée, elle est superbe!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Merci pour ce partage! De très belles photos...

Bises,

Rosa

lory a dit…

quelle envie de voyager ...merci pour les photos!!

Marion a dit…

Quel voyage! Le Japon est une des destinations que je rêve de visiter...

Shlo a dit…

C'est vraiment dommage de se taper la pluie quand ya tellement de choses à voir !

par contre en haut des buildings comme ça c'est pas des publicités c'est pour montrer les bureaux de quelle entreprise c'est ^^

Caroline a dit…

Tes photos me rappellent tellement de choses ... j'ai également connu Tokyo un jour sous la pluie avec les sacs à parapluie et les sacs des boutiques emballés ... quel souci du détail et de la propreté !
Merci pour ces photos et ce joli retour dans mes souvenirs !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Anonyme : Oui, c'est angoissant, tous les déchets que ça fait...

Vanessa : Le système des sacs à parapluie m'a beaucoup amusée :-)

Ginia : Je rêve d'y retourner...

Rosa, Lory : Merci !

Marion : Juste deux mots : VAS-Y ! Tu ne le regretteras pas.

Shlo : En fait, on a eu quelques moments sans pluie. Mais globalement, ça m'a un peu gâché le plaisir du séjour...
En ce qui concerne la photo, tu as raison :-) Je cherchais une légende, mais je n'étais pas très inspirée...

Caroline : Tu vois donc très bien tout ce que je décris :-)

marion a dit…

ça fait très très très envie :)

Kitchenmoments a dit…

et encore un reportage photo qui me donne taaaaant envie d'aller au Japon ! bravo pour ces photos qui sont très jolies !

Dédel a dit…

ça me rappelle mes différents voyages (suis allée 5 fois à Tokyo entre novembre et mars de cette année), mais pour travailler!!!
MERCI de me montrer une autre facette du Japon!!
Ha oui, les sac pour les parapluies et les parapluies transparents!!!!

Gracianne a dit…

Rien que pour le kiosque a bento ca vaut le coup de se faire un petit voyage la-bas. Moi aussi, tres, tres, tres envie.