lundi 11 août 2008

Summer in the city (pas de poulet, ni de cochon, mais des lapins et un flan)

















C'est un été curieux. A la fois morose et plein de moments intenses.

En cette semaine solitaire, je n'ai pour compagnie que les douces voix d'Emily Jane et Sarabeth, les chuchotements mélancoliques du Delano Orchestra, et les mots d'une femme amoureuse.

Je m'étais promis de cuisiner deux plats de ma maman (du poulet et du cochon, donc) avant qu'il ne parte, mais je n'ai pas trouvé le temps. D'ailleurs, je ne fais que manger des cochonneries (et des pancakes) en ce moment.
Ma dernière réussite fut le flan pâtissier de Loukoum°°°. Crémeux et fondant. Une merveille. Vous pouvez suivre Loukoum°°° les yeux fermés (mais si par hasard vous n'avez plus assez de maïzena, vous pouvez compléter avec de la fécule de pomme de terre et de la farine, et si le lait est pour moitié du lait demi-écrémé, le résultat reste excellent, parole de Mangue).

Le flan pâtissier selon Loukoum°°° (la recette originale et tous les essais préalables ici)



pour un flan bien épais (moule à charnière de 23-24 cm de diamètre)

1 l de lait entier (ou moitié entier, moitié demi-écrémé)
100 g de maïzena (ou mélange maïzena-fécule-farine)
2 oeufs + 1 jaune
3 c.c. d'extrait de vanille liquide
150 g de sucre blond de canne
1 pâte feuilletée (maison, ou achetée. Dans ce dernier cas, je recommande vivement les pâtes à tarte de La Vie Claire, qui crues, n'ont pas cette odeur douteuse qu'ont toutes ces pâtes industrielles...)
250 g de crème fleurette

Prélever un verre de lait sur le litre nécessaire. Le mélanger, au fouet, dans un GRAND saladier avec la maïzena, les oeufs, le jaune d'oeuf et la vanille. Bien fouetter pour avoir un mélange homogène.
Dans une GRANDE casserole, porter à frémissement le reste du lait avec le sucre.
Dès les premiers bouillonnements, retirer le lait du feu, et le verser progressivement, en un fin filet, sur la préparation à base de maïzena, sans jamais cesser de mélanger au fouet.
Fouetter encore après l'ajout du lait chaud. La préparation épaissit beaucoup, c'est normal.
Laisser tiédir, et préchauffer le four à 200 °C.
Foncer le moule avec la pâte feuilletée.
Ajouter la crème fleurette à la préparation, et fouetter pour obtenir un mélange bien homogène.
Verser la préparation sur la pâte feuilletée et enfourner 30 minutes à 200 °C.
A la sortie du four, laisser refroidir et mettre au frais quelques heures avant de déguster.

Si je n'étais pas linguiste, je pourrais dire que ce flan est une "tuerie". Mais utiliser un mot désignant un événement pour qualifier de la nourriture me dérange un peu...

******

A force de me promener dans mes forêts d'arbres, j'ai fini par faire des rencontres. Le rez-de-jardin n'est pas fréquenté que par des chercheurs, visiblement.



24 commentaires:

les chéchés a dit…

je suis toujours sous le charme de tes photos promenades qui me mènent tout en douceur sur les berges de la seine...
on a testé le flan de loukoum chez nous parce que l'autre moitié de la boite à sardines vénère ce dessert... et c'était très bon... je pense qu'il attend tes recettes de cochons et de poulets; pendant ce temps, moi aussi, je mange tes pancakes...
bonne semaine... je vais lire les mots d'une femme amoureuse...

Natalia a dit…

Ah mais si, en voilà des nouvelles nouvelles. Ce que je suis contente de voir ces lapins !! Tu as l'air de dégainer l'appareil photo au bon moment, chère Mangue ! Superbe flan pâtissier, je devrais me lancer, depuis le temps que j'y songe (les pâtes feuilletées surgelées de chez Picard sont bonnes également, mais il faut prévoir le temps de décongélation).

loukoum°°° a dit…

Ta photo de Paris à la tombée de la nuit est magnifique...
Et je suis soulagée que tu ais aimé mon flan, avec le cookie vous étiez les deux jurées les plus exigentes et dures à convaincre... (et je ne supporte pas cette mode de l'expression tuerie sur les blogs, c'est vraiment sortir un mot de son sens je trouve, bref...)

Flo a dit…

J'ai manqué à tous mes devoirs, je n'ai pas encore essayé cette recette qui a l'air si divine, qu'elle est d'autant plus réalisée de main de maître encore une fois !

Sha a dit…

Je n'ai pas le temps de cuisiner, mais cette recette, je dois la faire depuis le temps que je le dis !
Je serais partante pour du lait demi écrémé, n'ayant jamais de lait entier.
En attendant je me régale de la première photo !

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Les chéchés : Merci !
Moi aussi, je vénère ce dessert. Sans exagérer. C'est ce qui me manquait le plus quand j'étais à Vienne...
Le poulet et le cochon devraient arriver sous peu.

Natalia : Tu les verras peut-être en vrai, ces lapins. Je les ai aperçus à un moment où j'étais au téléphone, en bas de la salle X. Il y avait un petit attroupement devant la vitre d'ailleurs.

Loukoum°°° : Je t'ai déjà dit à quel point cette recette était une réussite. Tu ne sais pas à quel point je suis foldingo du flan pâtissier.

Flo : Si tu aimes le flan, tu devrais essayer. Vraiment.

Sha : Je sens que beaucoup de gens vont la tester, cette recette ;-)

eva a dit…

Ahhh, le flan pâtissier ... Je ne me suis pas lancée. Je me contente de le manger chez le pâtissier du marché bio le samedi. Ceci étant dit, il est rarement là ces derniers temps. Peut-être qu'il court après les lapins de la BN !

marion a dit…

oh ! des lapinous !!!!!! ;)
oh !!!! un joli flan :)))))
et des jolies photos, comme toujours
merci la mangue :)

Clairechen a dit…

Des p'tits lapins il y en a partout à Düsseldorf. J'adore me promener le matin ou en fin de soirée, c'est là qu'on les voit la plupart du temps.
Ce flan a l'air excellent... Il me ferait du bien là...

Linou a dit…

mes parents ont la chance de vivre à la campagne et les lapins ont été une calamité l'été dernier. On n'a eu ni légumes, ni herbes. Ils ont tout mangé.
Mes parents ont été contraints d'inviter des chasseurs pour une batue.
Il reste des lapins que l'on peut voir le matin dans la cour mais ils nous laissent le potager cette année.

Botacook a dit…

Trop choux ces lapins :)
Et ton flan est magnifique!

Le Cookie Masqué a dit…

J'en veux ! et Dieu sait que je ne manque pourtant pas de sucré en ce moment ...
(Honte à moi, je n'ai même pas encore testé la recette)
bises

Zephyre a dit…

Ah c'est drôle, je les ai vu aussi ces lapins !!!

Je faisais partie de l'attroupement .... ça m'a mise en joie de les voir !!!

Je serai toujours aussi curieuse de te croiser !!! Ne t'étonne pas si quelqu'un te fixe (et fixe tes tupperwares), c'est tout simplement moi !!!

Bon travail à toi !

7tourvercors a dit…

Ces photos sont toujours aussi belles. Un peu de là-bas ici. Je n'ai pas eu le courage de me glisser dans les boiserie de la BNF cet été, alors je travaille à la maison et passe souvent par chez toi... Pour profiter de tes instants-tanés.

J'ai acheté des mirabelles ce week-end ... J'irai sans doute faire un tour dans tes archives ... avant de tester le flan de l'unanimité.

Meilleures pensées pour la suite.

Gracianne a dit…

J'aime tes photos pleines d'humour, sous les paves, lui et moi - surtout celle-la d'ailleurs.

J'ai essaye de faire un flan patissier, recette d'un autre blog, et j'ai ete assez decue. Donc comme je fais confiance a ta gourmandise, et a celle de Loukoum, je m'en vais tenter celeui-ci, pour le plus grand bonheur de mon fils.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

(Avant une nuit de travail qui s'annonce longue...)

Eva : C'est ce qui m'ennuie le plus au mois d'août, tous nos commerçants préférés absents :-(

Marion : Euh... tu sais, ce sont plus des lapins-garous que des lapinous, et pour cause, ils ont toute la forêt pour eux ;-)
Pour le flan, je n'ai aucun mérite, il faut s'adresser à Miss Loukoum°°°.
Et pour les photos, ben merci :-)

Clairechen : En fait, ce qui est extraordinaire, mais qui n'a pas l'air de frapper grand monde, c'est qu'il y ait des animaux dans ce jardin complètement clos. Il est entouré de vitres, et personne n'y a accès, sauf les jardiniers et quelques techniciens sans doute. Alors, la question est : mais comment ont-ils atterri là ???

Linou : D'après ce que j'ai vu, ils ont de l'appétit. Et il y a de quoi manger ;-)

Botacook : Ils me font penser au lapin dans Wallace et Gromit, tellement ils sont énormes ;-)

Le Cookie Masqué : Grâce à ton billet, j'ai compris le "je ne manque pas de sucré en ce moment" ;-)
Si tu trouves un peu de temps et d'énergie avant de t'écraser sur ton oreiller, je te le conseille !

Zephyre: Ah, je suis sûre qu'on s'est déjà croisées... Je serais curieuse de savoir qui tu es...

7tourvercors : Un peu de compagnie, je n'aurais pas été contre pourtant...
J'espère que la thèse avance...?

Gracianne : Merci :-)))
Ton fils a très bon goût, je trouve ;-)

Véro a dit…

Merci pour les magnifiques photos, comme toujours... et qui me permette une petite balade dans cette ville que j'aime tant.

Tout comme les recettes, ces petites balades me permettent de m'évader un peu...

Véronique... qui a aussi les pieds dans une thèse...

Lisanka a dit…

Je n'avais pas vu ce flan, il a tout pour me séduire. De quoi tenir un siège à la BNF ;-)

Flo Bretzel a dit…

J'aime beaucoup ta photo de Paris à la tombée de la nuit.
Lorsque j'habitais Paris, j'aimais beaucoup flâner dans la ville au mois d'août en jouant les touristes.

mook a dit…

hey, ça c'est marrant: tu écoutes Emily White? C'est une amie à moi, nous avons même habité ensemble...
je suis contente que sa carrière française décolle. Elle revient en tournée en france en octobre...

Anonyme a dit…

en plus de la recette, plus que sympa, tu nous fait découvrir des perles musicales... j'adore!
Cendrine
http://bitambouilles.canalblog.com/

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Véro : Bon courage à toi alors !

Lisanka : Trop bon. Il va falloir que j'en refasse. Toi qui aimes les trucs flanesques, ça devrait te plaire ;-)

Flo Bretzel : Merci ! Paris au mois d'août, c'est agréable en effet. J'essaie d'en profiter un peu.

Mook : Oh, tu as de chouettes copines :-) Comment l'as-tu connue ?

Cendrine : Contente que tu aimes la musique :-)

*manue a dit…

les photos de ton blog sont à tomber c'est magique!
bises

mook a dit…

je réponds 3 siècles après la bataille... je l'ai rencontrée par une copine commune de son bled aux USA... mais c'était pffiou, il y a un moment, et elle avait un autre groupe à l'époque the diamond star halos (mais c'était elle qui écrivait les morceaux déjà, et certains elles les joue toujours.... euh? je suis trop bavarde?