mardi 13 mai 2008

Une journée chez Arlette (bis) et les gaufres liégeoises de la mamie de Marie



Une fois de plus, je me suis laissée entraîner chez les gauchistes.

Samedi, j'ai accepté d'accompagner mon révolutionnaire de poulet à la fête de LO, en échange de quoi il m'a promis moults truffade, churros, galette saucisse, assiette indienne, fraises, gâteaux, thé à la menthe, jus de fruits frais, gaufre, chocolat chaud, etc (je crois qu'il commence à bien me connaître).
Et il a tenu sa promesse (normal, c'est un (vrai) homme de gauche ;-)).

Nous sommes arrivés autour de midi, et comme il faisait déjà faim, nous avons commencé le parcours gastronomique par la traditionnelle galette saucisse,



que nous avons dégustée tout en découvrant le village médiéval.



Un nouveau stand a attiré notre attention : celui de Dame Cornélie, qui pétrissait son pain devant les visiteurs, et leur expliquait à quel point c'était simple de faire son pain soi-même (sans MAP, il va sans dire)...





Ensuite, place aux choses sérieuses : je me suis laissée tenter une fois de plus par le menu de l'Indoustand (tenu par la RATP). Kabab au curry, achards de légumes épicés, riz aux quatre parfums, halwa au safran (donné à mon poulet, because noix de coco : beurk beurk beurk) et nectar de mangue. Délicieux.



J'ai aussi pioché dans la double portion de truffade que mon poulet a réussi à obtenir après vingt bonnes minutes d'attente.



En dessert, il y eut une barquette de fraises, et pour faire passer tout ça, un thé à la menthe.



Après de telles bombances, une sieste s'est imposée à nous.



Cette année, point de carrousel de la connaissance : je n'avais aucunement envie de réfléchir, mais envie au contraire de me vider la tête (ah, les ravages de la thèse...) et de me remplir le ventre ;-).
En milieu d'après-midi, nous avons assisté aux facéties poético-philosophico-politico-burlesques de Gustave Parking, visité la librairie et la Cité du roman, avalé des litres de jus de fruits frais.
Et puis, dès que j'ai de nouveau eu un peu de place dans mon estomac, nous avons attaqué le goûter :



J'ai attendu presque une demi-heure pour la gaufre liégeoise, qui fut un poil décevante. J'ai apprécié la texture briochée, mais elle n'était finalement pas si sucrée que ça (j'ignore s'ils suivent scrupuleusement cette recette, mais je n'aurais pas dit non à un voile de sucre) et le côté caramélisé ne ressort pas tant que ça non plus, alors que l'odeur à la cuisson est vraiment délicieuse. Bref, pas aussi décadente qu'on ne l'annonçait.
Les churros, en revanche, n'ont jamais été aussi bons, et je ne parle pas du chocolat chaud, d'excellente qualité comme toujours.



Le marathon gourmand s'est terminé par une salade lyonnaise, puis une chorba à la tombée de la nuit, pendant le concert de Volo.



Nous sommes rentrés samedi soir, fatigués et repus.
Quand je pense à tout ce que je n'ai pas pu goûter (le confit social, les spécialités antillaises, les tapas, les crêpes canadiennes, etc), je regrette de n'avoir qu'un seul estomac.
Un point positif tout de même : mon poulet ne s'est pas fait draguer par Arlette, qui était absente ce jour-là ;-)

******

Je profite de ce billet pour reparler de gaufre liégeoise et vous livrer une recette que j'ai reçue de Marie, une lectrice belge. Selon ses dires, il s'agit des "meilleures gaufres qui soient" (et là, ma conscience m'interdit de garder la recette que pour moi).
N'ayant toujours pas de gaufrier, je n'ai pas eu l'occasion de les tester. Mais il n'y a pas de raison pour qu'elles ne soient pas bonnes...

Les gaufres liégeoises de la mamie de Marie

600 g de farine tamisée
300 g de beurre (200 g de beurre + 100 g de margarine)
200 g de sucre perlé
100 g de sucre semoule
60 g de levure fraîche
3 oeufs entiers
1,5 dl de lait tiède
une pincée de sel et de la cannelle (selon ses goûts)

Faire un puits au milieu de la farine.
Dans ce puits, émietter la levure, y ajouter le lait tiède ainsi que le sucre semoule (et mélanger).
Laisser lever (pas d'indication de durée, mais selon Marie, la pâte doit être grumeleuse et avoir plein de petits trous ).
Ajouter ensuite les oeufs, le beurre ramolli/fondu, la cannelle et le sel.
Laisser lever la pâte 1h30, couverte d'un linge propre, dans un endroit relativement chaud.
Incorporer le sucre perlé et cuire.

******

A part ça, je suis de nouveau seule, et cette fois-ci, c'est pour la semaine : monsieur est parti changer le monde. Si c'est pas malheureux d'être maquée avec un révolutionnaire...

28 commentaires:

Dorian. a dit…

Heu et la révolution permanente elle en est où au fait ,-)

kate a dit…

Mais c'est un vrai parcours gastronomique ! Ca donnerait presque envie de prendre sa carte :p Pour ce qui est de la gaufre liégeoise, une chaîne à ouvert dans le forum des Halles (ça sonne bizzare d'un coup) et ma foi elle se défend bien.

eva a dit…

Mais est-ce que les gens de droite mangent autant ?
Quel parcours, .... la lutte sociale, anyway, ce n'est pas pour les moineaux !

Bonne journée ensoleillée,

Géraldine

Natalia a dit…

Euh ... y a des études sur la prévalence de l'obésité parmi les partisans d'Arlette ? Enfin je veux pas avoir l'air d'insinuer que ton poulet ferait un parfait confit social ;-)
Cette recette de gaufres a l'air sympa, et il se trouve que j'ai du sucre perlé depuis peu, et puis aussi un moule à gaufres, alors y a plus qu'à (quand la température sera redescendue). Bonne semaine solitaire. Ecris-nous un peu plus souvent, dis ;-)

Eleonora a dit…

Ah ah c'est drôle je me suis demandée si tu y retournerais cette année ! tu sais ce qu'on raconte sur la fête de LO ? que plus un militant est haut dans la hiérarchie plus le stand occupé à la fête de LO est pourri... Autrement dit ceux qui sont au stand sardines grillées seraient de hauts dirigeants ;-)

Bergamote a dit…

eh bien maintenant cela me fait DEUX recettes de gaufres à essayer ;o)

~marion~ a dit…

Mon dieu mais comment avez-vous fait pour vous relever après avoir dévoré tout ça?!? Et t'en rajoute encore une couche avec une recette de gaufres qui a l'air divine!! J'ai mon gaufrier qui me démange du coup dis-donc...

marion - il en faut peu pour ... a dit…

impossible de survivre à bombance pareille !!! comment avez vous fait ????????
très alléchant tout ça, ça donnerait presque envie de se mettre à la politique (même si je dédaignerais volontiers leur truffade :op)

myhome-made a dit…

tout a l air trop bon mais je me contenterai de ta recette de gaufre....des ke je me serai achete une machine pour les faire.....

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Dorian : Bah... faut demander à Georges (Moustaki).

Kate : Tiens, je ne savais pas. Il faut dire que ça fait des lustres que je n'ai pas mis les pieds au Forum des Halles... A tester alors ?

Eva : Très bonne question. M'est avis que non (on les bat à plate couture).
Je suis d'accord, la révolution, ce n'est pas pour les chochottes ;-)

Natalia : Est-ce que j'ai l'air d'une obèse ??? Non mais c'est quoi ce commentaire désobligeant ? ;-) D'abord, je suis TRES mince par rapport à ce que je mange (non c'est vrai, normalement je devrais peser 100 kg).
Et puis écris plus souvent TOI-MÊME ;-) D'abord. Non mais.
:-)))

Eleonora : Ah tiens, je ne savais pas. C'est rigolo. Et puis je suis d'accord pour les sardines ;-)

Bergamote : Je compte un peu sur toi, vu mon manque de matériel...

Les deux Marion : Hé hé, qu'est-ce que vous croyez, c'est une question d'entraînement. Mais on peut faire mieux encore ;-)
(en vrai, je dois sûrement avoir un ver solitaire qui m'aide, parce que sinon, je ne vois pas d'explication non plus... ;-))
Au passage, Dédé n'est peut-être pas ta mémé arrière, Marionkiné, mais c'est un Auvergnat, un vrai de vrai.

Myhome-made : Oui, effectivement, tout ce que j'ai montré est bon.
Si tu fais l'acquisition d'un gaufrier et que tu testes la recette, fais-moi part de tes impressions, hein ?

misspopote a dit…

Eh bien en Belgique, les gaufres de liège sortent trop souvent d'un micro onde. berk berk.
si c'est pas une honte...

Pour avoir testé la recette et avoir été punie de mon manque de patience, un petit conseil: l'étape du repos est TRèS TrèS importante.
j'ai mangé des briques. berk berk (mais la pâte crue n'était pas mal)

Botacook a dit…

Alala, cette journée rempli de mets délicieux me fait très envie! Et dire que le prétexte était politique... ;)
Quant aux gaufres liégeoises, c'est bien sûr à Liège qu'elles sont les meilleures... le dernière fois, je m'en suis goinfrée! lol ;)

Suk Lan a dit…

Rhoh làlàlà ! Les meilleures gaufres ne sont pas les gaufres de Liège, mais celles de Bruxelles ♥! Légères, un peu sèches à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur, saupoudrées de sucre impalpable et de chantilly.... Hmmmmm j'ai faim !

Dès que je j'aurai récupéré internet à mon kot (plutôt que me connecter à partir des salles surchauffées de l'unif), je t'enverrai plein plein de recettes de gaufres :)

emmalix a dit…

HéHé, la révolution, ça creuse!

Flo Bretzel a dit…

Dans le débat sur les gaufres belges, je me range définitivement du côté de Liège!

Gracianne a dit…

C'est drole, je pensais a toi ce weekend quand j'ai entendu parler de la fete de LO. J'avais adore le reportage de l'an dernier, je ne suis pas decue par celui de cette annee. Je n'avais aucune idee que les revolutionnaires pouvaient etre aussi gourmands, je les voyais plutot austeres, tu vois?

lena sous le figuier a dit…

Ca fait déjà un an, c'est pas possible... j'avais adoré te suivre et cette fois encore, c'est pas triste!
Incroyable qu'avec des stands aussi alléchants, toute la France ne soit pas L.O...

Cocottecook a dit…

Holala, qu'est ce que ça avait l'air bon tout ça ! :-D Par contre, je ne sais pas si j'aurais réussi à avaler tout ça ! Quoi que... ;-)
A très bientôt !
Au fait, oui, oui, je serai patiente pour le tag... j'ai mis le temps moi aussi pour y répondre ! ;-)

stef a dit…

toute cette nourriture!! ça creuse de faire de la politique!!

patoumi a dit…

Tu portais un très joli tee shirt.

Sha a dit…

MErci pour la recette de gaufres ! Je suis allée voir l'autre que tu avais posté, mais celle ci m'a l'air plus adaptable pour diviser les quantités.

Quoi ? Toi ne pas aimer la noix de coco ? Je ne conçois pas, c'est trop bon ^^
Tu dis ne pas avoir tout goûté, mais tu connaissais déjà ce que tu as pris ^^ Suis souvent tiraillée entre ce que je suis sûre d'aimer, et ce que je n'ai pas encore goûté !

Cocotte a dit…

Chez nous, on va se contenter de la révolution de la gaufre liégeoise!! :D

les chéchés a dit…

miam! quel parcours gastronomique... moi aussi je trouve ton tee shirt super joli...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Misspopote : Merci pour ces précieux conseils !

Botacook : Tu as trouvé le mot : prétexte ;-)
Il faudrait que j'aille à Liège pour constater ça moi-même.

Suk Lan : Ah, je vois que le débat est animé ;-) Je testerai aussi les gaufres à Bruxelles alors.
Il faudrait aussi que je me procure un gaufrier un de ces quatre...

Emmalix : Tu l'as dit ;-)

Flo Bretzel : Le débat continue ;-)

Gracianne : Je vois exactement ce que tu veux dire, je pensais aussi la même chose : les moines militants, très austères et pas marrants... Mais en fait, pas du tout !

Lena sous le figuier : Eh oui, le temps passe vite. J'essaie à ma façon de leur faire de la publicité ;-)

Cocottecook : Je te rassure, je n'ai pas tout mangé toute seule, on a partagé.
A bientôt pour le tag.

Stef : Oui, ça creuse, la révolution ;-)

Patoumi, les Chéchés : C'est un débardeur que j'ai trouvé en solde chez les mères et filles l'été dernier :-)

Sha : Oui, je sais, j'ai repris plus ou moins les mêmes choses. Sauf la gaufre de Liège et la salade lyonnaise que je goûtais pour la première fois.

Cocotte : Dommage, parce que le reste est excellent...

noémie a dit…

la vache ! mais où as-tu mis tout ça ? parce que j'ai le même petit pull que toi sur la photo et je t'assure qu'il m'auto-censure

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Noémie : Dans mes petits bourrelets d'amour, pardi.
On n'a peut-être pas la même taille tout simplement : le mien est assez large ;-)

Claire a dit…

J’ai trouvé comment utiliser mon reste de levure fraîche sans faire un troisième kouign-amann: des gaufres de Liège! J’essaie de retrouver le goût de celles dégustées à Bruxelles (chez Dandoy, à tomber). J’avais essayé la recette de Loukoum°°°, mais non.
Celle-ci est pas mal du tout! :-)
Elle trop sucrée, ça peut se corriger facilement.
Et il manque juste un tout petit peu de moelleux-fondant au cœur, peut-être qu’il faudrait rajouter un peu de beurre... (oui, je sais, y a déjà la dose... ;-)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Tu es incroyable !
En Belgique, j'ai acheté du sucre perlé, donc je peux enfin faire ces gaufres... enfin, il faut que je me procure un gaufrier.
A tenter donc, peut-être l'hiver prochain...