mercredi 27 mai 2009

Le paradis de l'azuki



S'il est un paradis de l'azuki, ce n'est pas la Chine (où dénicher une bonne brioche fourrée n'est pas toujours chose aisée), mais bien le Japon. Il n'y a que là-bas qu'on trouve une telle diversité de gâteaux et desserts à l'azuki : on peut en goûter un nouveau presque chaque jour et c'est un vrai bonheur pour une frappadingue comme moi.

Petit tour d'horizon de ce que j'ai goûté
... :

L'onigiri ci-dessus (sekihan) fut dévoré au petit déjeuner, dans le Shinkansen qui nous emmenait à Tokyo. Je n'ai pas l'habitude de l'azuki en version salée, mais bon, pourquoi pas ? En tout cas, c'est loin d'être mauvais.

******

Côté sucré, la pâtisserie que j'ai le plus souvent achetée dans les combini est le daifuku.





Une boule soyeuse et gluante fourrée à la purée d'azuki. Une valeur sûre.



******

Comme mon ami Ding Dang (version cantonaise de Doraemon), j'ai un faible pour les dorayaki : de la purée d'azuki en sandwich entre deux sortes de pancakes.





******

Mais il y a encore mieux :



Ce dorayaki unique au monde, je l'ai déniché dans un combini à Shizuoka. Unique au monde car la garniture fait plus de 2 cm d'épaisseur. Je me sens très proche de l'inventeur de ce dorayaki, je crois qu'il a tout compris à la vie.
(Les deux caractères entourés en rouge sur la photo signifient "azuki" : savoir les reconnaître sur un emballage est une question vitale pour les gens comme moi. Sinon, on se dirige vers un vendeur et on lui dit "azuki ?" en pointant la chose : ça marche très bien)



******

Au milieu d'un parc désert à Tokyo, à l'occasion d'une cérémonie du thé, j'ai pu déguster un joli petit gâteau-fleur (wagashi en V.O.) à l'azuki.



Délicat et raffiné.



******

Côté glaces : une glace au matcha fourrée à l'azuki et enrobée d'une fine gaufrette.



La gaufrette est mollassonne et l'azuki difficilement perceptible... Pas renversant.



******

Chez Häagen-Dazs, je suis tombée par hasard sur un parfum local :



Un peu frustrant aussi : la dose d'azuki est homéopathique, les haricots se comptent quasiment sur les doigts d'une main. Dommage.



******

En revanche, gros coup de coeur pour le bâtonnet glacé 100% azuki.



Là, il n'y a pas de tromperie sur la marchandise : l'azuki est bien présent. Une glace légère, pas trop sucrée, et extrêmement rafraichissante. J'en ai mangé chaque fois que j'ai pu.



******

Dans une cantine à Kyoto, je n'ai pas pu résister à la soupe d'azuki.



Très agréable avec le thé. Mais je n'ai pas compris ce qu'il y avait dans la mini coupelle (d'après mon poulet, c'était salé).

******

Près de la rivière Kamo (toujours à Kyoto), j'ai englouti une brioche très convoitée (mais je vous raconterai ça une autre fois...).



Le genre de brioche qu'on aimerait trouver ici...



******

J'ai aussi craqué pour un taiyaki (qui n'a pas eu le temps d'être photographié),



et pour des nama yatsuhashi (petits triangles de pâte de riz fourrés - pas seulement à l'azuki -, une spécialité de Kyoto), qui étaient offerts à la dégustation...



******

Enfin, je suis rentrée à Paris avec un assortiment de petits gâteaux, offerts par une fille très attentionnée, le tout dernier jour...

Voyez... je n'ai pas chômé :-)

48 commentaires:

Miss*L a dit…

en effet ça a l'air délicieux !!

reinette a dit…

En corée aussi on trouve des Daifuku et des Dorayaki un peu partout, j'aime beaucoup. Au petit déjeuner je me régale souvent d'un petit pot de purée d'Azuki mélangée à des morceaux de marrons. J'adore ce mélange.

Clea a dit…

Très chouette, ce post !

sab le plaisir de gourmandise a dit…

tes photos snt un suppilce pour une azukuaddict comme moi...la version que je prefère est celle dans les petits pains briochés.... mais une glace a l'azuki..il faut que je bidouille une recette.. amoins que tu n'ai des recettes....

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Ce n'est plus de la gourmandise, ce n'est plus de la passion, c'est carrément une obsession ;-)

mayacook a dit…

Oh que c'est tentant ces découvertes!

Aurélia a dit…

Chez nous on ne les mange que salés mais ton billet est tellement appétissant que je me lance de ce pas dans les azuki sucrés.

Je vais commencer par suivre ta recette de la purée de haricots rouges, je n'ai pas de sucre festif comme tu dis mais je vais tenter avec mon sucre de canne perso.

J'ai hâte découvrir !

Natalia a dit…

Ton billet est une torture... Maintenant il va falloir nous faire un guide de ce qu'on peut trouver ici, à Paris. Sinon je te parle plus jamais ;-)
La seule chose qui me console, c'est de pouvoir désormais identifier la présence du haricot sur les emballages en Japonais. Bises !

Aurélia a dit…

quelle chouette panorama que tu viens de nous faire!
pour ma part le petit gâteau en forme de fleurs avec sa couleur rose si douce est mon préféré!

Camille a dit…

Un inventaire délicieux (je crois que je l'attendais un peu, guettant les azukis parmi tes photos gourmandes).J'ai un petit faible pour les dorayaki. Surtout "Le" dorayaki. Je fonds d'amour.

Johanna a dit…

Je n'ai jamais osé demander mais je me lance, les haricots rouges et les azukis : est ce la même chose??

Kalice a dit…

Bien choisi le titre de ton billet. Mes préférés en ce moment ce sont les daifukus. J'ai fait une descente rue Sainte Anne pour en constituer un stock. Mais ceux que j'ai trouvés sont importés du Japon et décongelés. Dévorés en une journée et délicieux quand même. Qu'est ce que je donnerais pour déguster un vrai daifuku. Tu sais où l'on peut en trouver sur Paris ?

Vanessa a dit…

Je n'ai essayé l'azuki mais maintenant j'en ai vraiment envie. Je n'aurais jamais imaginé que cela pourrait être aussi versatile. Superbe voyage culinaire!

fanny a dit…

Fabuleux !
J'ai découvert ton blog par ton précédent article sur le Japon. C'est beau, délicat, et tout m'a l'air très bon. Merci pour ces belles photos, j'ai encore plus envie d'aller au Japon.

ici, une vidéo sympa. Julie Andrieu a fait une série appelée " Fourchette et Sac à dos". Les 3 épisodes au Japon sont très intéressants, on comprend pas mal de choses ( surtout qu'elle enchaine les gaffes, c'est drôle )

lien > http://www.dailymotion.com/video/x6nrzt_fourchette-et-sac-a-dos-2x4-le-japo_travel

Vivement les prochains articles !

Yum a dit…

Quelle belle déclinaison! Ca donne envie de s'en procurer au plus vite!

Shlo a dit…

Les taiyaki c'est booon en plus c'est vrai que même les daifuku les moins chers dans les conbini restent hyper bons, salauds de japonais

Des fois avec les soupes d'azuki et autres ça m'est arrivé d'avoir un accompagnement un peu salé/acide (des graines de shiso mais ça a pas cette tête-là sur ta photo) pour contrebalancer le sucre du plat. Donc c'est ptet ça. C'est quand même une idée fabuleusement géniale !!

theCook a dit…

moi j'avais trouvé, à Yamadera, des genres de brioches (de la forme de "muffins anglais"), cuites à la vapeur et fourrées à l'azuki: un régal (assez bourratif quand même!)

Julie a dit…

Merci pour ce joli billet, qui nous fait voyager à travers l'art culinaire japonais.
J'adore les haricots azukis et en fais très souvent. Cependant, tu m'as donné encore plus d'idées avec tes découvertes japonisantes. Merci à toi ! Je rêve de visiter le Japon ! Un jour ... Peut-être !

Sandy a dit…

Humm... tant de douceurs, c'est très tentant !!
Bravo pour ces photos qui me rendent impatiente ! Un voyage de 2 semaines est prévu au Japon pour avril avec mon homme, on en rêve et voir ces petites choses me donnent envie de prendre l'avion immédiatement !

Merci d'être revenue avec toutes ces photos !

bergeou a dit…

J'espère que l'azuki ce n'est pas comme la carotte sinon après une telle cure tu dois avoir le teint violine ;)

Tiuscha a dit…

En dehors du gâteau de cérémonie dont j'ignore tout àa fait à qupoi il peut ressembler en bouche, mon coeur penche vers la brioche, spontanément c'est même quelque chose que j'avais envie de cuisiner, alors le suspense dont tu l'entoures m'enthousiasme encore plus !

Nadouille a dit…

J'adore les daifuku !!!
A chaque fois que je passe par la rue Sainte Anne à Paris je m'en achète dans une épicerie japonaise et j'avale ça direct ^^ je trouve la texture de la pâte trèèèès réconfortante et puis le gout des haricot rouge miaam

marion a dit…

oh là là ! même pas peur de l'overdose ^^
Dis, j'avais pas dit que je ferai un sorbet à l'azuki moi ?
Tu viens quand ? :)

Anonyme a dit…

Coucou :-)

C'est la première fois que je laisse un commentaire et c'est pour te dire toute la tristesse et nostalgie que je ressens en regardant tes photos du Japon. Un pays merveilleux et comme toi, je me suis tellement bien habituée à la cuisine locale que je n'avais guère plus envie de goûter aux plats français après !

Oh là, il va falloir y retourner :).

Tydruk

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Miss*L : Tout n'est pas délicieux, mais je me suis quand même bien régalée :-)

Reinette : De la purée d'azuki au petit dej ? Je suis JALOUSE ! (tu l'achètes ou tu la fais toi-même ? dans le premier cas, sache que je te déteste !)

Clea : Merci !

Sab : Pour la glace à l'azuki, j'ai publié une recette il y a peu (au mois de mars). Je l'ai faite sans sorbetière, mais avec ça doit être encore meilleur.

Nicolas : Oui, je le reconnais. Le seul ennui, c'est que je suis passée à côté de plein d'autres choses...

Aurélia : Tu verras que sucré, l'azuki révèle sa vraie nature. Il est fait pour le sucré.

Natalia : Bah, je sais qu'on trouve des daifuku (congelés) dans les épiceries japonaises, et quelques bricoles dans les pâtisseries (du côté de Madeleine), mais c'est horriblement cher. Genre 3 euros le daifuku alors que dans un combini, tu en trouves à 84 yen, i.e. 0,70 euros. No comment.

Aurélia : Il est très joli et délicat, mais son goût est assez neutre car il est fait pour accompagner le thé.

Camille : Hé hé, tu ne croyais tout de même pas que j'allais zapper les azuki ou juste les glisser au milieu d'autres choses... "LE" dorayaki, c'est la plus belle invention que je connaisse.

Johanna : Alors, il n'y a pas de question bête !
haricot rouge = hong dou = azuki
HONG DOU, c'est la version chinoise, qui veut dire "haricot rouge" (hong = "rouge", dou = "haricot")
AZUKI, c'est la version japonaise. Mais d'après les caractères kanji, ça signifie plutôt "petit haricot".

Kalice : Des vrais daifuku, on doit en trouver dans les pâtisseries japonaises, autour de la Madeleine (mais celle qui est place de la Madeleine a paraît-il fermé).
J'ai essayé d'en faire, mais je ne les trouve pas bons.

Vanessa : Merci ! On peut faire plein de choses avec l'azuki, mais c'est sucré qu'il est le meilleur.

Fanny : Je les ai vues, ces émissions avec Julie Andrieu. C'est vrai que ça m'avait donné drôlement envie de partir. C'est chose faite maintenant :-) (en fait, c'est mon 2ème séjour au Japon, mais la 1ère fois j'étais un peu jeune...).
J'ai encore PLEIN de choses à raconter !

Yum : :-)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Shlo : Oui, 84 yen le daifuku ! Et très bon qui plus est. Je ne sais pas comment ils font pour vendre des trucs aussi peu chers...
Le truc salé qui accompagne la soupe d'azuki, je ne dirais pas que c'est une idée fabuleusement géniale, mais bon, les goûts et les couleurs...
(Mais que fais-tu au Japon ?)

theCook : Je suis sûre que c'était très bon :-)

Julie : Merci pour le compliment !
J'espère que tu nous feras part de tes idées et expérimentations.

Sandy : Mon grand regret est de n'avoir pas vu la floraison des cerisiers. Alors, il faudra y retourner. C'est obligé.
En tout cas, je te souhaite d'en profiter au maximum le moment venu (comment fais-tu pour tenir ?)

Bergeou : Il n'y a pas d'inquiétude à avoir. J'ai toujours mon teint de porcelaine ;-)

Tiuscha : Le gâteau de cérémonie du thé a à peu près la consistance de la pâte d'amande. C'est sucré et assez neutre au goût, car c'est fait pour accompagner le thé.
Quant à la brioche, il s'agit en fait d'un pain fourré (j'utilise abusivement le terme "brioche") très moelleux. J'en ai aussi mangé à Hong Kong. Mais je trouve que les pains en Asie ont un goût bizarre...

Nadouille : J'adore la texture des daifuku. J'adore leur côté trèèès réconfortant, comme tu dis. Et j'adore aussi leur côté velouté, soyeux, dû à la fécule. C'est très jouissif à toucher.

Marion : Il faut dire que j'ai mangé tout ça sur deux semaines et des poussières. MAIS je crois qu'il n'y a pas eu de jour sans azuki.
Et encore, je ne parle pas de toutes les pâtisseries qui ont croisé mon chemin : il y a toutes celles qui sont emballées dans de jolies boîtes et qu'on achète donc par 6, 8, 10 et plus. Je me suis concentrée sur celles qu'on achète à l'unité, pour manger tout de suite, sans chichi.
Branche ta sorbetière, j'arrive !

Tydruk : Merci pour ce premier commentaire. Je ne suis peut-être pas restée assez longtemps pour ressentir de la tristesse vraiment, mais de la nostalgie oui, contre toute attente.
Alors oui, il faudra y retourner.

A tous : Je suis ravie de voir à quel point l'azuki a provoqué plein de réactions, de premiers commentaires, révélé des visiteurs dont j'ignorais totalement l'existence... Merci à tous de vous être manifestés :-)

betterave.urbaine a dit…

C'est vrai que la liste de commentaires est impressionnante ! Ce savoureux billet déchaîne. Le goût et la matière de l'azuki (vu que tu as dit qu'il n'y a pas de questions bêtes), rappellent-t-ils bien un peu celui de la châtaigne ? Je crois avoir mangé de ces petits pains en Corée, et aussi des sortes de barres, châtaigne parfois, mais azuki aussi, on dirait.

reinette a dit…

je l'achète en petits pots^^

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Betterave urbaine : C'est vrai que l'azuki peut faire penser à la châtaigne. C'est pour ça que Tit' avait associé les deux dans sa confiture d'azuki, il me semble...

Reinette : Je te déteste :-)

Camille a dit…

... en parlant de ça, j'ai enfin osé franchir le pas. J'ai ouvert hier soir mon petit paquet d'azukis et utilisé ta recette de purée. Fabuleuse, juste sur mon bureau écran, avec un peu de glace au thé macha.
(j'ai beaucoup de mal à choisir une recette, je n'arrive pas à me décider sur la manière d'utiliser les 470 gr restant... un conseil?)

Camille a dit…

(à part, bien sûr, la fournée de dorayaki prévue)

Linou a dit…

eh bien, merci pour ce voyage au fil des billets

Shlo a dit…

Ah bon ? Parce que moi quand je mange un plat aussi sucré qu'une soupe d'azuki j'ai toujours envie de manger un truc salé après pour contrebalancer... fin jtrouvais ça chouette quoi ._.

(uhuh j'suis en visa vacances-travail pour un an. enfin plus que pour cinq mois maintenant...)

sooishi a dit…

hé ben quel boulot!
je n'ai qu'un seul mot: bravo!

Botacook a dit…

Merci pour ce reportage :)
J'ai pu goûter un dorayaki de chez Minamoto Kitchoan (Paris, magasin maintenant fermé, snif) ainsi que des wagashi maison à l'azuki lors d'une cérémonie du thé japonaise. Je crois que je vais réitérer cette expérience dès que possible :)

Aurélia a dit…

ça y est, j'ai fait de la purée d'azuki, quelle merveille !

Je la déguste directement à la petite cuillère, je n'ose pas encore me lancer des des brioches fourrées.

Et j'en ai rempli quelques bacs à glaçons. Sans sorbetière ni rien ça me fait de la glace préhistorique, c'est tout à fait délicieux.

Merci de faire partager ta passion de l'azuki, c'est contagieux !
^^

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Camille : Tu pourrais peut-être essayer la soupe d'azuki ? Froid, c'est très bon !

Linou : You're welcome !

Shlo : J'ai eu le temps de découvrir un peu mieux ton blog depuis mon dernier commentaire. J'adore lire tes aventures nippones !

Sooishi : Merci ;-)

Botacook : Grâce à toi, j'ai appris un nouveau mot. Mais dis-moi, où ont lieu ces cérémonies du thé...?

Aurélia : Héhé :-) J'adore voir tous ces nouveaux convertis à l'azuki ! Tu as eu raison pour la glace, c'est vraiment délicieux, et tout à fait de saison.

Gwen a dit…

Une vraie chance d'aimer l'azuki car quand, comme moi, on s'est lassé de ce goût trop sucré et qu'on habite au Japon... On renonce aux pâtisseries !!!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gwen : L'azuki, je l'ai dans mes gènes ! (et il me tient lieu de chocolat quand je suis en Chine ou au Japon, mais je crois savoir que tu n'aimes pas non plus le chocolat. Quelle chance...).

Tifenn a dit…

Donc, tu aimes l'Azuki..et ma nullité en langues aidant, je crois que je ne retiendrai que ce mot; dans dix ans, quand mes enfants diront:"maman, on a mangé de l'Azuki" je réfléchirai un peu (dix ans c'est long, mais c'est proche) et je sourirais bêtement en me rappelant le voayage que je viens de faire en faisant défiler tes photos..quand je pense que j'ai un cousin qui vit au Japon. Ah si, j'ai retenu le prénom de sa femme, Akiko, comme quoi, on peut s'améliorer en langues avec un peu d'aide!

betterave.urbaine a dit…

j'ai pensé à toi vendredi, en m'arrêtant au petit sushi shop de la rue des grottes de ma ville lémanique : 3 sortes de gâteaux au riz, 3 sortes à base de farine, tous fourrés à l'azuki. J'ai opté pour une version farine, sorte de double crêpe aux oeuf, farcie à la fameuse pâte et c'était bon. J'ai vu qu'ils avaient aussi des azuki en boîte, mais j'ai pas acheté, pas cette fois, du moins.

les chéchés a dit…

on s'est longuement régalé de tes photos... (en silence) en imaginant jusqu'où ta monomanie a pu être satisfaite... et nos papilles frustrés. il va falloir faire des essais pour retrouver de pareilles gourmandises (des brioches!)...
j'espère que tu vas bien...
bises

mimosa a dit…

Azuki azuki chériiiiiii! Le dorayaki aux deux centimètres de garniture m'a fait écarquiller les yeux! Véridique! Qui est frustrée maintenant?! Merci, merci bien madaaame!!! ;)

Garyu a dit…

Wah des daifukus, à tomber par terre! La brioche fourrée à également l'air succulente <3 Oh la soupe aussi elle à l'air booonne <33

Dis-moi, connais-tu les ..."épices" qu'ils mettent dans le riz pour faire les Onigiris? En fait je ne sais pas si ce sont des épices...Mais je suis certaines qu'ils mettent quelques choses "en plus", cette chose qui donne ce gout si particulier des VRAIS Onigiris japonais !

Voila pour la question du jour ^^
Bises et super blog <3!!!

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Tifenn : Tu as un cousin qui vit au Japon, et tu n'es même pas allée le voir ? Mais qu'est-ce que tu fous ??? ;-)

Betterave urbaine : Tu as bien de la chance, parce qu'on trouve rarement des pâtisseries aux azukis dans les sushi shops ici...

Les chéchés : Merci ! J'espère que vous allez bien aussi.

Mimosa : Il faut aller au Japon maintenant ;-)

Garyu : Désolée, je ne sais pas quelles épices ils mettent dans les onigiri. En plus, il y en a de tant de sortes différentes... Il faudrait demander ça à un Japonais.

louline a dit…

Miam, en Corée on trouve la quasi totalité des pâtisseries que tu as cité, notamment les taiyaki, sous un autre nom bien sur.

Je te rejoins parmi les frappadingues de la pâte de haricots rouges !

J'essayerai à l'occasion ta recette de Hong dou sha.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Louline : D'après Reinette et toi, la Corée m'a l'air d'être un pays très bien ;-)

Arnaud a dit…

Malheureusement, il semble que Haagen Dasz ait sorti l'azuki de sa gamme...Impossible d'en trouver cette année !