mardi 23 juin 2009

Chocolate craving



D'abord, il y eut une semaine atroce et humiliante dans des bureaux parisiens peu chaleureux (malgré le parquet en bois et les moulures), où des gens un peu vulgaires peuvent réduire votre amour-propre à néant en l'espace de quelques jours. La proximité du canal saint Martin fut une maigre consolation : le bento était solitaire, bien loin des déjeuners entre copines thésardes à la BN où l'on se remontait le moral à tour de rôle.
On se surprend parfois à accepter des choses pour de mauvaises raisons.

Il y eut aussi un week-end interminable et fort ennuyeux, où il n'y avait pas d'autre choix que de se laisser porter par les événements, car tout échappe à votre contrôle. J'ai fermé les yeux et attendu que ça passe.

Juin, la saison des pluies.
Pluie de larmes (comment sécher celles des autres quand on a soi-même les yeux mouillés ?), pluie de doutes et d'angoisses qui paralysent. Pluie de petits mots et de colis attentionnés apportés par le facteur et suscitant toujours l'étonnement (a-t-on mérité tous ces cadeaux ?).

Je n'ai toujours pas trouvé le Sens, mais je continue de me laisser transporter - enivrer - par la Musique de cet artiste que j'avais tant aimé voir chanter, un soir d'été, sur les berges de la Seine.

Comme le Japon me paraît loin à présent...

Du mois de juin, je ne garderai en mémoire que le disque de musique baroque, les biscuits au sésame noir, cette librairie où j'ai trouvé refuge lors de la semaine de cauchemar (et les carnets qui ont suivi), l'érable japonais, les éclats de rire dans un café aux airs de salon, cette chanson n°6 dont je ne me lasse pas, les pâtisseries japonaises qui ont traversé l'Atlantique, et puis, cette déferlante de chocolat (car il n'y a pas que les haricots rouges dans la vie).

******

Les brownies de Claire



pour un moule carré de 20 x 20 cm maximum

200 g de chocolat noir (65 % de cacao maxi)
100 g de beurre
100 g de sucre blond de canne (initialement : 110 g)
2 oeufs
50 g de farine (T45 ou 55)
60 g de noix de pécan (concassées)

Faire fondre le chocolat et le beurre.
Mélanger les œufs et le sucre, ajouter la farine et les noix, puis le chocolat fondu.
Verser dans un moule carré ou rectangulaire (20 x 20, 19 x 21 cm, mais pas plus grand).
Enfourner environ 15 minutes à 180 °C (ici, j'ai arrêté la cuisson à 14 minutes, c'était légèrement sous-cuit, mais néanmoins excellent. Donc 15 min, c'est l'idéal. A vous de voir ce qui convient avec votre four).
Laisser refroidir, mettre au frais pendant plusieurs heures (toute une nuit si on veut) avant de découper en petits carrés, et attendre qu'ils soient à température ambiante pour les déguster.
Ces brownies se conservent 4 jours sans problème, si vous tenez jusque-là.



Grâce à Claire, j'ai enfin pu briser cette malédiction du brownie raté qui me frappait depuis toujours.
... Mais qui est Claire ?
La testeuse officielle de La bouche pleine, pardi ! :-) Une fille généreuse, gourmande, passionnée de cuisine, enthousiaste, et qui donne son avis en toute franchise. Je suis sûre qu'elle aurait encore plein de bonnes recettes à transmettre...

******

Le sorbet au chocolat de David L. (merci à Deb de Smitten Kitchen)



pour environ 1 litre de sorbet

555 ml d'eau
200 g de sucre
75 g de cacao en poudre non sucré (type Van Houten)
une pincée de sel
170 g de chocolat noir (à 60 % de cacao, c'est suffisant), haché au couteau (ou fondu, ça marche aussi)
1/2 c.c. d'extrait de vanille liquide

Dans une grande casserole, mélanger au fouet 375 ml d'eau avec le sucre, le cacao en poudre et le sel.
Porter le mélange à ébullition en fouettant régulièrement, et maintenir l'ébullition pendant 45 secondes en continuant à fouetter.
Retirer du feu, incorporer le chocolat, le laisser fondre.
Ajouter l'extrait de vanille et le restant d'eau (180 ml), et mixer le mélange (au blender ou au mixeur plongeant - je viens de me rendre compte que j'ai oublié cette étape !).
Une fois le mélange refroidi, le mettre au frais pendant au moins une demi-journée.
Quelques heures avant la dégustation, verser le mélange dans la sorbetière et turbiner (40 minutes pour moi). Le hic : on obtient un sorbet très liquide, mais après quelques heures au congélateur, il est parfait : texture souple, un vrai goût de chocolat et la couleur qui va avec, c'est-à-dire pas un truc vaguement marron. Si on aime vraiment le chocolat, il n'y a pas d'hésitation possible entre la crème glacée et le sorbet. En tout cas, il va falloir que je m'achète ce livre.





******

Il y eut aussi, mais c'était au mois de mai, un moment très agréable, un peu hors du temps, dans un lieu dédié au chocolat. Un lieu où l'expression "luxe, calme et volupté" prend tout son sens.







La prochaine fois, si je ne vous parle toujours pas du Japon, il faudra me botter dehors, ok ?

37 commentaires:

les chéchés a dit…

j'espère que l'été sera beau, plein d'éclats de rire, de projets, de brownies -il va y en avoir dans notre cuisine aussi- et de soleil tout doux...
à bientôt, et merci, merci encore!

Iki a dit…

Oh oh ! Si c'est pas des recettes interessantes ça, qu'est ce que c'est ? Merci :) je vais surement tester le brownie trés prochainement ^^

Je suis contente si ta semaine de cauchemard et finie (en totu cas j'espère qu'elle l'est)

Gracianne a dit…

Juin etait un mois humide. Mais les larmes, quelquefois, ca fait du bien.
Le chocolat aussi!

aurélie a dit…

Aaah, ces endroits où on a l'impression que personne ne nous comprend, ces endroits où on ne se sent pas à sa place... Je connais aussi.
Ca ne va sans doute pas te rendre le sourire, mais sache que ton blog, son univers, sa délicatesse sont un refuge pour moi dans certains moments... Une tasse de thé, un petit sablé, de la musique douce, la porte de mon bureau fermée et une lecture agréable, de bonnes recettes ... Un petit moment de cyber-cocooning-gourmand.
Ca me donne d'ailleurs l'envie de créer aussi un blog. Peut-être pas sur la cuisine... Mais qui sait, je pourrais aussi peut-être partager de chouettes choses...

Courage et merci pour tes recettes (qui remportent toujours un franc succès auprès de mon 'goûteur') et bel été à toi.

Grand Chef a dit…

Comme quoi il y a toujours quelque part un chocolat prêt à servir: à remonter le moral, l'estime ou à faire des bisous.
Tu nous donnes là une grande leçon de vie, un précieux conseil qu'il faudra se souvenir de retenir.

Tchüss!

betterave.urbaine a dit…

C'est un plaisir de te relire, même sans histoires du japon ; tu as comme compagnon à écouter la voix idéale des états mélancoliques, que ce concert devait être beau.
Ces splendides images chocolatées donneraient presque envie de s'enfermer pour pleurer et avoir la délicieuse excuse des larmes pour tout goûter.

Botacook a dit…

Un billet tout chocolat, j'adore! Que de jolis mots tu as notés ici... J'espère que ta nostalgie va s'effacer au fur et à mesure que les rayons du soleil réapparaitront...
Un billet sur la Japon, chouette! :)

Vanessa a dit…

D'abord il faut te dire que j'aimerais bien être ta replacement testeuse si jamais Claire part en vacances ;-) Ce n'est pas facile de retrouver le soleil quand on se sent si seule et mal comprise mais j'aimerais te remercier pour ce billet qui est un vrai bijou car j'adore le chocolat. Je pense à toi et j'espère que tout va mieux bientôt. P.S le livre de David L. est un must!

Shunrai a dit…

oh la la... j'ai tout d'un coup une chute brute de magnésium ! Vite... du chocolat !!! Besoin aussi de se voir remonter le moral... ^^;

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Les Chéchés : Merci à vous, pour les biscuits, et tout le reste !

Iki : J'adore cette recette de brownies car elle est ultra simple et rapide à faire.
La semaine de cauchemar est finie depuis quelque temps, heureusement !

Gracianne : Le chocolat, c'est mieux que les larmes quand même, non ?

Aurélie : Bien sûr que si, ça me rend le sourire, ce genre de déclaration :-) C'est tellement flatteur !
Tout le monde a de chouettes choses à partager !

Grand Chef : Sur une étagère de ma bibliothèque (anciennement : sur mon bureau), il y a cette carte : "Le chocolat élimine tous mes tracas", avec une fille en train de croquer une tablette et serrant son chat contre elle. Avec un sourire très chocolaté.
Eh bien, c'est exactement ça !
Tschüss baba !

Betterave urbaine : Les concerts de Paris Plages au soleil couchant, c'est toujours quelque chose... Encore plus si c'est un artiste qu'on aime. L'année dernière, les mélodies mélancolique du Delano Orchestra m'avaient tellement touchée...

Botacook : Je n'ai pas choisi, le chocolat s'est imposé tout seul. Comme une évidence.
Je vais m'atteler au tri des photos du Japon, j'ai tellement de chouettes choses à vous montrer...
(C'était de la folie, ton dernier billet avec le lait de ferme, et le beurre... Je suis jalouse !)

Vanessa : C'est noté :-)
C'est noté aussi pour le livre de David L., il me le faut !
(Plus que le rouge, j'adore le volume bleu d'Ingeborg B. C'est un de mes livres de chevet...)

Shunrai : Les brownies sont très vite faits, mais l'inconvénient, c'est qu'il faut attendre un peu avant de les déguster. Enfin... il faut... il faut... on fait comme on veut, d'abord.
Sinon, il y a toujours les tablettes :-)
Le chocolat, tout comme les peluches, devrait être remboursé par la Sécu.

Claire a dit…

Alors là, c'est la consécration.

Léa a dit…

J'espère que ta mauvaise semaine est terminée... c'est quand même quelque chose les gens qui essaient de mettre les autres mal à l'aise et de les affaiblir... je me demande toujours pourquoi, qu'est-ce que ça peut leur apporter... ils doivent bien s'ennuyer finalement.
En attendant ton récit japonais, c'est un plaisir de te lire et de découvrir tes douceurs chocolatées plus appétissantes les unes que les autres... merci pour les recettes, merci pour le billet et surtout tiens bon car ton talent, tes valeurs et ta jolie prose n'est pas plus à prouver... toujours un grand plaisir de "squatter" chez toi.

MaRong a dit…

Dieu merci, tu es revenue ! Quand j'ai vu que je n'arrivais plus à accéder au blog, j'ai bien cru que c'était la fin de mon existence culinaire ^^
Même si tu me parles de tout sauf du Japon, je ne te botterai pas dehors. On est tellement bien, dans ton journal !

diane a dit…

j'ai eu peur de ne plus te voir , hier blogger me refusait l'accès à ton blog en disant que je n'étais pas un visiteur autoriSé! Heureusement après juin il y a juillet, j'espère que ce mois inaugurera aussi pour moi la fin d'une période extrêmement pourrie

létitia a dit…

Hello, j'essaie aujourd'hui cette recette de sorbet au chocolat, elle me tentait tellement!

Vanessa a dit…

Finalement je me suis achetée les Sämtliche Gedichte d'Ingeborg Bachmann et je trouve cela magnifique - merci pour le conseil!

le loukoum en vacances a dit…

de ce cyber cafe grec je prends le temps de te donner plein de courage avant de rentrer et de t ecrire plus longuement... plein de courage et de chocolat aussi. Bisous

Hilda a dit…

Ca fait longtemps que je ne t'ai pas rendu visite, et pour cela je m'excuse, car ton blog a toujours ete un de mes preferes en Francais. J'espere que le mois de Juillet s'occupera mieux de toi, et moi aussi il faut absolument que je m'achete ce bouquin! (depuis le temps, franchement...) Heureusement que j'arrive a Paris dans quelques jours, je suis en manque d'aller dans des endroits comme Jacques Genin. A big hug.

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Claire : Oui :-)))

Léa : Le pire, c'est qu'ils ne le faisaient même pas exprès...
Merci, merci, merci, mais ça suffit, les compliments, je vais prendre la grosse tête...

MaRong : Comment répondre à cela ?
Moi, j'adore lire tes récits, ceux sur le mariage étaient chouettes comme tout ! On aimerait que tu nous racontes plus de choses encore de ta vie là-bas !

Diane : J'ai une question qui me turlupine depuis une dizaine de jours... Ne travaillerais-tu pas dans une grande enseigne dont le nom commence par un H ? Si oui, c'est sûrement toi que j'ai croisée il y a presque deux semaines... Sinon, ne fais pas attention à tout ce que je viens d'écrire ;-)

Létitia : Alors ?

Vanessa : Que tu as bien fait ! La poésie d'Ingeborg B. est bouleversante. Mais comme son nom ne l'indique pas, "Sämtliche Gedichte" ne regroupe pas tous les poèmes d'I.B. Il y a encore un recueil intitulé "Ich weiss keine bessere Welt", mais tu connais peut-être déjà...

Loukoum°°° : J'espère que tu passes de bonnes vacances ! Merci pour ce petit mot ensoleillé (tu as du soleil au moins ?) qui me met en joie :-) Ca va beaucoup mieux, et puis j'ai passé un chouette après-midi en compagnie de deux chéchés et d'une thésarde grenobloise la semaine dernière, dans un café qui vous plairait certainement, à Patoumi et à toi...

Hilda : C'est plutôt moi qui devrais m'excuser. Je ne t'ai pas félicitée ni pour le mariage, ni pour la naissance de Baby Saffron... (j'espère qu'elle se porte bien)
Je n'ai pas goûté au mille-feuille (fait à la commande) chez J. Genin, mais j'ai cru comprendre qu'il était excellent ! En revanche, ce n'est plus trop la saison des chocolats chauds...
Bon séjour à Paris alors !

Natalia a dit…

Pourquoi maintenir l'ébullition 45 secondes (et pas 46, ni 44) ? Bisous !

marion a dit…

le chocolat est parfait nécessaire, et c'est un bon remède aux larmes.
A très vite petite mangue !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Que de bonnes choses pour remonter le moral! Ce sorbet et ces brownies sont trop tentants et beaux!

Bises et bon courage,

Rosa

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Natalia : Je te reconnais bien là ;-) Mais faut demander à David...

Marion : A très vite ! Bises !

Rosa : Merci ! Le moral est remonté :-)

marie a dit…

tout ces desserts chocolacté me font saliver et me réconforterait bien vu la mauvaise période que je vis aussi...à croire qu'on doit tous passer par là dans la vie...

imisa a dit…

jolis mots, mélancoliques émotions, agréables odeurs de gourmandises...

toujours aussi agréables les promenades par ici que l'on parle du japon ou non....
souhaits d'un bel été empli de chaleurs et senteurs , encore....

Anne-Cécile a dit…

Ce livre de David L. me tentait depuis longtemps, et je comptais bien profiter de mon voyage à New-York pour le trouver... Mais non, j'ai voulu attendre la première fois que je l'ai vu en me disant que c'était trop lourd à porter pour le reste de la journée, et voilà, la librairie que j'ai fait le dernier jour était en rupture de stock... Maintenant que je vois son prix sur le lien que tu mets ici, je pense que je ne vais pas hésiter longtemps!!
Merci beaucoup pour tes billets délicieux (dans tous les sens du terme!)

diane a dit…

Coucou
Non, je suis juste étudiante (thèse), si tu veux me croiser dis le moi ^_^ bizz

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Marie : Toutes les mauvaises périodes ont une fin. J'espère qu'elle est arrivée pour toi, ou qu'elle est proche. En attendant, il ne faut pas se priver de chocolat :-)

Imisa : Oh, merci, merci et merci...

Cécile : Ca a dû m'arriver aussi... C'est pour ça qu'il faut saisir les occasions quand elles se présentent...

Diane : Bon, heureusement que je ne suis pas allée lui demander si elle s'appelait Diane ;-)
Pour la thèse, je compatis ;-)
Une rencontre, pourquoi pas...?

EmelineEcologie a dit…

Je découvre ton blog aujourd'hui. Il est vraiment beau et alléchant.

Au fait, comment fais-tu pour faire l'encadré de tes photos?

Mingoumango (La Mangue) a dit…

EmelineEcologie : Merci !
Pour le cadre sur les photos, je vais sur le site suivant :
http://www.bighugelabs.com/
Et je choisis l'application Framer.
C'est un peu long car il faut faire les photos une par une, mais j'aime bien le résultat.

Gracianne a dit…

Merci Claire, pour la recette, et Mingou, pour l'interpretation. Ces brownies etaient parfaits, des brownies de gourmandes.
Reste plus qu'a temter le sorbet maintenant.

Claire a dit…

Ce sorbet est top! La texture reste souple même après passage au congèl, c’est génial! Pas besoin d’attendre que ça fonde pour déguster :-)
J’avais essayé la recette de Loukoum°°°, à peu près les mêmes proportions que ta recette (sauf pour le sucre, quasiment 2 fois moins), et il était super bon, mais devenait très dur au congèl...
(et je n’ai pas mixé non plus, ça va très bien comme ça)

Linou a dit…

Mon monsieur est en train de faire des fondants mais ton brownie me tente bien pour le gouter aussi

helene06 a dit…

toutes ces douceurs au chocolat, comment y résister? Impossible!!! Surtout ton brownie, il est terrible...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Gracianne : :->
Alors, le sorbet ?

Claire : Ton commentaire me donne trop envie de refaire du sorbet...

Linou : La prochaine fois alors ?

Helene06 : Ah mais il ne s'agit pas de résister ;-)

Anonyme a dit…

génial ton billet...

il faut que je reteste le sorbet au chocolat noir..j'en avais fait un mais tellement fort en chocolat et si peu d'eau que c'était vraiment écoeurant....je vais peut-être tester le tien

il donne vraiment envie !

Céline
www.finebouche.canalblog.com

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Céline : Il faut que tu essaies celui-ci, il est parfait ! (je le dis d'autant plus facilement que ce n'est pas MA recette)