jeudi 12 juillet 2007

Comment j'ai fait mon coming-out




Depuis quatre mois, je blogue dans le plus grand secret. Depuis quatre mois, je me lance dans des expérimentations culinaires hasardeuses, et mitraille chacune de mes réalisations, qu'elle soit réussie ou ratée. Depuis quatre mois, je passe une bonne partie de mes nuits devant mon ordinateur pendant que mon poulet dort paisiblement. Depuis quatre mois, je monopolise la connexion internet.

Il y avait bien un léger soupçon de son côté, mais aucune question ne m'avait été posée.

La première fois que j'ai eu envie de lui révéler l'existence de mon blog, c'était à la lecture de ce billet, qui avait provoqué l'hystérie la plus totale chez moi : un bloggeur influent m'avait citée parmi ses blogs favoris ! Ca y est, j'étais célèbre !!! Je n'avais qu'une envie, c'était de montrer ce billet à mon poulet et lui dire : "Regarde, c'est moi là ! Tu vois ? Il m'a citée, tu te rends compte ? Ce type-là, c'est une vraie star !"
Pendant un bon quart d'heure, j'ai eu la tête grosse comme une pastèque. Et les chevilles, n'en parlons pas. Mais comme j'avais décidé de garder le silence (un véritable supplice), tout est vite rentré dans l'ordre.

Il n'empêche, ça fait toujours plaisir d'être apprécié de ceux qu'on apprécie soi-même.



Il y a quelques jours, j'ai reçu les cartes Moo que j'avais commandées sur internet. Contrairement à la plupart des bloggeuses qui en ont parlé, j'ai décidé d'en faire des cartes de visite "normales", et non des cartes pour mon blog. C'est curieux, mais je ne me vois pas distribuer l'adresse de mon blog aux gens que je suis amenée à rencontrer dans la "vraie vie" ("Bonjour, je tiens un blog, venez me lire"), et encore moins à mon entourage. En revanche, j'apprécie d'avoir enfin des cartes de visite "qui me ressemblent", pour reprendre les termes d'Anne. Pour moi, elles serviront certainement de marque-page.



Et puis, je ne sais pas pourquoi, ce jour-là, j'ai tout avoué à mon poulet.
J'ai fait mon coming-out.
Parce que, au bout du compte, ce genre de secret ne tient jamais très longtemps. Et parce que, quand même, il se doutait bien de quelque chose...
Auparavant, je lui ai fait jurer de n'en parler à PERSONNE : "Tu n'en parles à personne, hein, tu me jures, hein ? Personne, hein ? Ni tes frères, ni personne d'autre, je ne veux pas qu'on sache, qu'on me lise", etc.

"Je ne veux pas qu'on me lise" : curieux paradoxe.

Mon poulet, maintenant que tu sais tout, ce blog va pouvoir jouer un vrai rôle : celui de livre de recettes, avec les plats que tu aimes, et dans lequel tu pourras puiser quand tu te mettras aux fourneaux...

Les spaghetti carbonara, comme nous les aimons


pour 2 personnes

spaghetti (entre 150 et 300 g selon votre appétit)
100 g de lardons
1 échalote, hachée finement (je sais qu'il n'y en a pas dans les vraies carbo...)
20 cl de crème fraîche
3 jaunes d'oeufs
sel et poivre

Cuire les spaghetti (al dente, c'est mieux).
Pendant ce temps, faire dorer les lardons dans une petite poêle (sans matière grasse, cela va de soi) avec l'échalote, jusqu'à ce qu'ils soient croustillants. Réserver.
Quand les spaghetti sont cuits, les égoutter, puis les remettre dans la casserole avec la crème fraîche, sur feu doux.
Saler légèrement, poivrer, et mélanger.
Ajouter les jaunes d'oeufs, et bien mélanger pour enrober les spaghetti.
Servir dans des assiettes creuses et ajouter les lardons.



28 commentaires:

Eleonora a dit…

Ce type de secret ne tient jamais longtemps, m�me si on ne veut pas �tre lu... Pas vrai ?
Continue d'�crire, moi je te lis avec beaucoup, beaucoup de plaisir.

Anonyme a dit…

L'aveu prend une jolie forme. Moi, j'ai envie de savoir si "ton poulet" c'est ton homme ou ton enfant... quelle curieuse !

Rosa's Yummy Yums a dit…

De très jolies cartes! Et ben, toi tu sais garder un secret. Je n'aurais pas pu me taire bien longtemps car j'ai besoin de l'ordinateur (que je monopolise pas mal) et comme je le partage avec mon copain, on se "bat" souvent pour y accéder ;-P...

christine a dit…

je te comprend, moi non plus je ne le dis pas à on entourage, je viens juste de le dire à deux de mes amies il y a une semaine!

Alhya a dit…

et bien moi aussi, je te comprends très très bien!! j'ai mis des plombes à le dire à mon entourage, et je suis systématiquement très gênée quand on me dit "tiens, je te lis" je ne sais pas quoi dire.. je reste bête. Une ou deux fois, j'ai failli le dire à mon directeur de thèse, par mégarde, heureusement, je me suis rattrapée à temps!

bergeou a dit…

Elle est très belle la musique que j'entends en t'écrivant...pour moi ce fut le début qui fut difficile, pusi devant les réactions enthousiaste je le dis plus facilement.

Liliy a dit…

Tu ne veux pas qu'on te lise? On en a de la chance alors, d'avoir le droit, nous!
J'ai aussi hésité un peu au début, mais c'est tellement pratique de répondre "elle est sur mon blog" quand une copine me demande une recette! Et je te dis pas l'argument choc pour encourager Meimette à rentrer de Pékin à la fin de son année d'études! Elle a subi le supplice par salivation, la pauvre... Par contre, bien sûr, mon directeur de thèse et mes autres collègues n'en savent rien non plus!... ;)
Et alors, tu te sens mieux maintenant que ton poulet sait tout?
:)

Cathy a dit…

C'est marrant j'ai fait comme toi, je l'ai dit à mon chéri au bout de 2 mois de blogging dans le plus grand secret
et je ne l'ai dit qu'à quelques personnes très proches, sinon personne n'est au courant, j'aime assez cette sensation d'anonymat !

mayacook a dit…

A mon chéri je l'ai do=it tout de suite mais sinon c'est vrai que je n'en parle pas, enfin c'est lui qui le fait.....heureusement pas trop non plus!

lili63 a dit…

pourquoi coming out ?
comme si il fallait se cacher d'etre ce que l'on est ...
je pense que tout cela depend de ce tu veux bien dévoiler de toi dans tes billets .
Pourquoi le regard et les commmentaires des "anonymes" ne te genent pas contrairement à ceux de tes proches dans lesquels tu as confiance .
A suivre ...
comment te sens tu apres l'AVEU ?

Bon , question pratique : veux tu quand meme que je fasse un lien vers ton billet quand je ferais le récap du "jeu de la Moo"

Papilles et Pupilles a dit…

J'ai mis moi aussi énormément de temps à en parler. Au moins 6 mois. Maintenant, c'est rentré dans "les moeurses" mais on me taquine beaucoup lors des repas entre copains => alooooooooors, tu ne prends pas de photos ?? ;))

mimosa a dit…

j'ai mi pas mal de temps à en parler autour de moi..mes plus proches amies l'ont su seulement il y a 2 mois alors que je tiens mon blog depuis 2 ans loll c'est un joli pas! tu m'as donné mon plat de ce soir, 'ci!

marion a dit…

c'est mimi tout plein ce billet :)
dis, c'est possible d'avoir un exemplaire marque-page ? Parceque tes macarons ou tout autre belle photo de toi dans ls livres, c'est une forme de régal aussi

Dorian a dit…

Je vais enfin pouvoir hurler que j'aime beaucoup le blog de la jeune fille " timide " crois�e un soir d'atelier, oui elle l� celle qui n'est pas sur les photos !!! pur�e y'a des cris qui font du bien ! j'ai beaucoup aim� cette r�v�lation et j'attends de d�couvrir cette nouvelle cuisine partag�e !

mingoumango a dit…

Eleonora : Merci ! Ca me touche toujours d'avoir des commentaires comme les tiens !

Anonyme : Le poulet en question, c'est mon homme (quoique... c'est aussi un peu mon enfant à certains niveaux ;-))

Rosa : Merci ! Ben non, la preuve que je ne sais pas garder un secret ;-)

Christine : Tu es bien cachottière aussi ;-) Mais mes révélations s'arrêteront là pour mon entourage.

Alhya : La BOULETTE que ç'aurait été ! Mais qu'est-ce qui t'a pris ??? Moi, j'envisage peut-être de le lui dire une fois que j'aurai soutenu...

Bergeou : Merci ! La musique, je n'y suis pas pour grand chose, c'est mon poulet qui me fait découvrir tout ça...

Liliy : Ben, je ne savais pas que tu étais en thèse aussi ! Est-ce que je suis soulagée ? Oui, un peu, mais j'ai l'impression d'être "surveillée" maintenant ;-)

Cathy : En fait, il y a aussi ma meilleure amie qui est au courant depuis peu, mais je ne compte pas le révéler à d'autres personnes de mon entourage. Comme tu le dis, cette sensation d'anonymat me plait bien !

Maya : Moi, j'espère qu'il n'en parlera pas ;-)

Lili63 : Disons que ça me gêne moins de me dévoiler devant des inconnus, parce que justement ils ne me connaissent pas et n'ont qu'une toute petite partie du puzzle. Ce que je raconte ici, c'est une facette que j'ai pas envie de montrer à mon entourage. Un peu bizarre, mais bon...
Comme je le disais, je suis un peu soulagée, mais du coup, j'ai l'impression que je vais être "surveillée"...
Sinon, bien sûr que tu peux me mettre dans le récap' pour ton jeu.

Anne : Justement, hier soir au dîner, mon poulet attendait que je prenne le plat en photo, il était étonné que je ne le fasse pas... alors je lui ai dit que je l'avais déjà publié ;-)

Mimosa : Eh bien, tu es pire que moi ;-)

Marion : Bien sûr que tu peux en avoir un exemplaire (et même plus si tu veux) :-)

Dorian : Merci, mais ne le crie pas trop fort, hein ? Là aussi, je suis flattée d'être reconnue par une STAR comme toi. Tes billets me donnent toujours le sourire, quand ils ne me font pas mourir de rire...
Ca tient toujours, le pique-nique du 5 août ?

Mitsuko a dit…

Moi aussi, je me suis fait des petites cartes Moo! C'est mimi, hein?

paola a dit…

Waouuu tu as tenu le secret super longtemps...6 mois ! j'en aurai été incapable.
Ton billet est très "mimi" et ton blog aussi d'ailleurs.

Sonia a dit…

Elles sont toutes mignonnes, tes cartes. Quant aux macarons qui sont dessus, ils me font rêver. Le jour où j'oserai me lancer, je te demanderai peut-être quelques conseils, si tu es d'accord...

Hilda a dit…

ouais! j'aime beaucoup les cartes moo mais comme toi je pense que d'ordinaire je ne mettrais pas mon site web dessus...(sûrtout qu'il est encore plus neuf que le tien!)

eva a dit…

Tu as sans doute pris la bonne voie ... C'est avec un plaisir renouvelé que je (nous) te lisons !

PS : les carbonara ... un autre point commun avec P. !

Très bon week-end +++

aurélie a dit…

Eh bien, je ne pensais pas que tu aurais pu cacher si longtemps ce lourd secret... tu dois être soulagée !
Très belles cartes que je ne connaissais pas...

Suk Lan a dit…

Cela doit faire un peu plus d'un mois que je viens secrètement te rendre visite, que je salive devant ces jolies photos de non moins délicieux petits plats !
Mais comme il paraît qu'il n'est pas très correct de regarder par le trou de la serrure, voici que je profite du sujet "coming-out" pour te laisser un premier commentaire...
(je me permets de te tutoyer, hein, en plus nous devons avoir à peu près le même âge ;-)

Voilà, voilà ! J'ai donc la joie de t'apprendre que tu as une nouvelle fan... bien décidée à transformer quotidiennement sa cuisine en champ de bataille pour pouvoir essayer toutes tes recettes ;-)

Bonne continuation, et à bientôt !

Tit' a dit…

Tout ça grâce à... non, la faute à ce sacripant de Tit' ?!
"Blogueur influent", wharf, depuis quand ? C'est pas parce que j'ai fait le kéké à Aurillac City le week-end dernier que je suis un blogueur influent. D'ailleurs, je suis tellement influent, je m'enfuis en wouacances. Les wouacances, c'est tendance ! ;o)

verO a dit…

Tu sais, c'est marrant, car moi aussi, j'ai attendu avant de parler de mon blog à mon entourage. J'ai attendu qu'il soit bien étoffé, qu'il soit bien en main ! Bref, qu'il soit présentable et esthétique. Depuis, le temps a passé. Je n'ai plus de gêne. Je fais de la pub sur mes mails et bien avant la mode de ces cartes, j'en avais déjà fait au nom de mon blog. Je les distribue lorsque je sens que ça intéresse et je laisse traîner des cartes sur une table ou un banc... celà a un nom mais je ne sais plus lequel. ;-) Avec le temps, je me suis rendue compte que j'écrivais et publiais pour être lue et j'aime ça. Je ne cherche pas à augmenter mes stats, mais plutôt à provoquer un commentaire de la part d'un lecteur. Pour moi, c'est bien plus précieux que des centaines de visiteurs qui atterissent par hasard chez moi.
Bon j'arrête de prendre de la place et je tiens à te dire que j'aime aussi beaucoup te lire, même si mes visites sont restreintes pour manque de temps.
Bien à toi et bonne continuation
verO

mingoumango a dit…

Mitsuko : J'adore ces cartes ! D'ailleurs, je vais très certainement en refaire, dans d'autres styles :-)

Paola : Merci ! Ca me fait toujours plaisir de lire tes commentaires.

Sonia : Je ne suis pas vraiment au point sur les macarons (encore beaucoup d'imperfections à corriger, beaucoup de déchets), mais si tu as des questions, je suis à ta disposition !

Hilda : En fait, pourquoi pas ? Ce serait un bon moyen de faire connaître ton blog justement...

Eva : Merci !
J'ai mis 5 bonnes minutes avant de trouver qui était "P." (pas fut-fut, la fille)
Bon week-end à toi aussi !

Mon vieux pot préféré : Ben, je te l'avais déjà dit, non ?
Je te les conseille, ces cartes ! Elles sont vraiment très bien !
Sinon, comment se passent les vacances ?

Suk Lan : Je suis toujours ravie d'avoir des commentaires de non-bloggeurs. On n'est pas une secte, quand même ;-)
J'espère que tu continueras à avoir du plaisir à venir ici :-)
Et, bien sûr, je suis toujours disponible pour toutes les questions...

Tit' : Ben quoi, c'est pas un gros mot, "bloggeur influent"... Et puis, je ne fais que dire les choses comme elles sont ;-) (que celui ou celle qui n'est pas d'accord se manifeste !)
Alors, toujours fâché...?

VerO : Un jour, peut-être, je parlerai de mon blog plus facilement...
Sinon, c'est vrai que je préfère avoir 10 commentaires plutôt que 500 visiteurs.
J'en profite pour te dire que j'ai trouvé géniale l'idée des kiwis découpés en fleurs :-) Je la reprendrai très certainement !

Rose a dit…

Ton blog est formidable, ton originalite et ton art sont sublimes, tu as tres bon gout en musique et tu es adorable...je ne vois pas comment tu ne peux pas etre celebre. Encore plus tu es mon coup de coeur de la semaine.

sab a dit…

moi aussi je l'ai avoué à ma moitié après avoir commencé mon blog...en fait j'ai été "obligée" de le faire car a force de me voir prendre des photos de tous les plats, gateaux etc que je faisais, il a commencé à me prendre pour une "folle"!!! alors j'ai tout avoué avant de me retrouver chez les petits hommes blancs!!!!! en tous cas moi j'adore ce que tu fais

Anonyme a dit…

Pour le carbonara, on rajoute de l'ail avec l'échalote et un peu de gruyère rapé. C'est mmmmmmmmm....ortellement bon :)

Bonne continuation pour votre blog.